Le baseball et le softball effectueront un retour aux Jeux olympiques de Tokyo 2020, une première depuis Beijing 2008. Ces deux disciplines représentent des chances de médailles additionnelles pour le Canada.

L’équipe féminine de softball a déjà obtenu sa qualification olympique après avoir terminé parmi les deux meilleures équipes du tournoi de qualification des Amériques disputé à Surrey, en Colombie-Britannique, en août. L’équipe masculine de baseball profitera d’une première occasion de qualification au Tournoi Premier12 de la WBSC, qui se tiendra simultanément au Japon, en Corée du Sud, au Mexique et au Taipei chinois, du 2 au 17 novembre.

À LIRE : Quelles sont les différences entre le baseball et le softball?

Qu’est-ce que le Premier12?

Le Premier12 est un tournoi international de baseball qui se tient tous les quatre ans et qui met en compétition les 12 équipes nationales les plus hautes placées au classement mondial. Il a été fondé en 2015 pour succéder à la Coupe du monde de baseball, avec comme objectif d’accroître les chances du baseball d’être présenté à Tokyo 2020.

Le tournoi offre une chance de qualification olympique à la meilleure équipe des Amériques et de l’Asie/Océanie (ce qui exclut automatiquement le Japon, déjà qualifié en tant que pays hôte). Les meilleures nations obtiendront leur place à Tokyo.

Les 12 nations en compétition seront séparées en trois groupes de quatre pour la première ronde. Ce tour préliminaire se tiendra du 2 au 8 novembre. Un groupe jouera au Mexique, l’autre au Taipei chinois et le dernier en Corée du Sud. Les deux meilleures équipes de chaque ronde passeront à la Super ronde, dont les matchs seront disputés du 11 au 16 novembre au Japon. Parmi ces six équipes, les deux meilleures joueront le match de championnat le 17 novembre, tandis que celles classées en troisième et en quatrième places joueront pour le bronze.

Le Canada, classé 10e, fait partie du groupe C et amorcera son tournoi contre Cuba, cinquième favori, le 6 novembre. Il affrontera ensuite la Corée du Sud, classée troisième, le 7 novembre, puis l’Australie, septième favorite, le 8 novembre. Toutes ces rencontres seront disputées au Gocheok Sky Dome de Séoul.

Y a-t-il une autre occasion de se qualifier pour le tournoi de baseball olympique?

Après le Tournoi Premier12, il y aura deux autres occasions de se qualifier pour Tokyo 2020. Une équipe se qualifiera au terme d’un tournoi continental américain qui se tiendra en Arizona, tandis que la dernière place disponible sera en jeu au tournoi de qualification olympique mondial de la dernière chance au Taipei chinois. Les deux événements se tiendront en mars 2020.

Le tournoi de baseball olympique mettra aux prises six nations, qui seront séparées en deux groupes en ronde préliminaire. Toutes les équipes passeront en phase éliminatoire, qui prendra la forme d’un tableau à double élimination. Comme mentionné, le Japon est déjà qualifié, tout comme Israël, qui a obtenu sa place en remportant le tournoi continental de l’Europe/Afrique en septembre dernier.

Qui représentera le Canada au Tournoi Premier12?

La formation canadienne pour le Tournoi Premier12 sera composée de 11 joueurs qui ont une expérience des Ligues majeures, incluant le joueur par excellence de la Ligue américaine en 2006, Justin Morneau, ainsi que Michael Saunders, qui a représenté la Ligue américaine au Match des Étoiles de 2016.

Phillippe Aumont, Chris Leroux, Adam Loewen, Scott Mathieson, Dustin Molleken, Dalton Pompey, Scott Richmond, Rene Tosoni et Rob Zastryzny complètent le groupe de joueurs qui détiennent de l’expérience dans le baseball majeur.

Le joueur canadien Michael Saunders célèbre un coup de circuit avec un coéquipier.

Michael Saunders (20) célèbre son coup de circuit contre les États-Unis avec son coéquipier Justin Morneau lors d’un match de la Classique de baseball mondiale, le 10 mars 2013, à Phoenix. (AP Photo/Ross D. Franklin)

Quatorze joueurs (Aumont, Wes Darvill, Dustin Houle, Jordan Lennerton, Leroux, Jonathan Malon, Will McAffert, Molleken, Connor Panas, Tristan Pompey, Richmond, Evan Rutckyj, Tosoni et Eric Wood) ont remporté l’argent aux Jeux panaméricains de Lima 2019, au Pérou.

Saunders, qui figurait au sein de la formation canadienne en 2008, est l’unique joueur du pays qui a disputé le dernier tournoi olympique de baseball.

D’hier à aujourd’hui : 2008 c. 2019

Une décennie s’est écoulée depuis la première présence du baseball aux Jeux olympiques. Cela peut ne pas paraître si long, mais il faut remettre en perspective ce qui s’est déroulé au cours des 11 dernières années – au baseball et ailleurs.

Le plus jeune joueur qui figure au sein de la formation canadienne est âgé de 21 ans. Il s’agit d’Andy Yerzy. La dernière fois que le Canada a participé aux Jeux olympiques en baseball, Yerzy n’était qu’un gamin, âgé de seulement 10 ans.

En 2008, les Blue Jays ont terminé quatrièmes dans l’Est de la Ligue américaine, avec une fiche de 86-76. Ils ont aussi fini quatrièmes cette année, mais avec un bilan de 67-95.

Vous vous souviendrez peut-être aussi que les Phillies de Philadelphie ont mis fin à leur mauvaise séquence en 2008, battant les Rays de Tampa Bay pour remporter leur première Série mondiale depuis 1980.

Toujours dans le monde du sport, les Red Wings de Detroit ont remporté la Coupe Stanley en 2008. Leur capitaine était alors le légendaire défenseur suédois Nicklas Lidstrom. Ils étaient dirigés par un visage familier, Mike Babcock, qui est maintenant derrière le banc des Maple Leafs de Toronto.

L'entraîneur des Maple Leafs Mike Babcock parle à ses joueurs derrière le banc.

L’entraîneur-chef des Maple Leafs de Toronto, Mike Babcock, parle à ses joueurs lors d’un match contre les Sénateurs, le 4 octobre 2016. (LA PRESSE CANADIENNE/Liam Richards)

Tout cela vous semble relativement moderne?

En 2008, le téléphone cellulaire le plus populaire était le Motorola Razr V3 – un modèle classique « flip ». Cette même année, l’iPhone 3G, successeur du iPhone original, était lancé.

Le film ayant connu le plus de succès au box-office était Le Chevalier noir (The Dark Knight), qui mettait en vedette Christian Bale dans le rôle de Batman et Heath Ledger dans celui du Joker. Le long-métrage a amassé des recettes de près de 1 milliard $ à l’échelle mondiale. En comparaison, le film le plus populaire aux guichets en 2019 était Avenger : Phase finale (Avengers : Endgame), qui a récolté près de 2,8 milliards $. Six films ont récolté plus de 1 milliard $ au box-office cette année.

Trois personnes sur la scène

Gary Oldman accepte de la part de Heath Ledger le prix pour une performance incroyable dans un second rôle masculin pour « Le chevalier noir » aux quinzièmes Annuel Screen Actors Guild Awards, le 25 janvier 2009, à Los Angeles. (AP Photo/Mark J. Terrill)