Samedi, au Centre Genesis de Calgary, Catherine Lizotte, de Knowlton (QC), et Ian Holmquist, de Peterborough (ON), ont offert les meilleures performances de la journée à la toute première Finale du Camp des recrues RBC.

Les athlètes de la Finale nationale du Camp des recrues RBC posent pour une photo de groupe avec des olympiens RBC et des « Futurs olympiens » du Camp des recrues RBC, le 14 septembre 2019, au Centre Genesis, à Calgary. (Photo : Dave Holland/COC)

100 athlètes âgés de 14 à 25 ans se sont fait compétition lors de tests de rapidité, puissance, endurance et force pour la chance de remporter le titre de champion ou championne – ce qui leur permettrait d’obtenir du financement de RBC et une place en entraînement au sein de l’une des fédérations sportives nationales (NSO) partenaires de l’événement.

Pendant l’été, les sept NSO partenaires (Athlétisme Canada, Rugby Canada, Canoë Kayak Canada, Freestyle Canada, Cyclisme Canada, Canada Aviron et Patinage de vitesse Canada) ont identifié et testé les athlètes dans des contextes spécifiques à leurs sports.

Kurt Innes, directeur technique du programme du Camp des recrues RBC, explique ce que chaque fédération pourrait rechercher : « Cyclisme Canada cherche de la puissance sensationnelle des pieds à la taille, puisque c’est un sport de jambes. Sur le plan général, jusqu’où peuvent-ils sauter en hauteur, et peuvent-ils transférer cette puissance sur le vélo. Ils ont déjà confirmé quels athlètes performaient le mieux à vélo cet été, alors maintenant, il suffit de voir qui sont les meilleurs sprinteurs à vélo en se basant sur les chiffres de demain. »

Patrick Chan (à droite) encourage un athlète au sprint à vélo à la station de vitesse à la Finale nationale du Camp des recrues RBC, le 14 septembre 2019, au Centre Genesis de Calgary. (Photo : Dave Holland/COC)

Lizotte et Holmquist avaient tous les deux déjà participé au Camp des recrues RBC. Holmquist était de la finale régionale de l’Ontario en 2017, alors que Lizotte a participé à la finale régionale du Québec en 2018.

Samedi, Lizotte a terminé première aux épreuves féminines de sprint à vélo et de la poussée (« leg press »), alors que Holmquist a remporté l’exerciseur bras et jambes ainsi que la poussée chez les hommes.

Catherine Lizotte saute en longueur à la station Puissance à la Finale nationale du Camp des recrues RBC, le 14 septembre 2019, au Centre Genesis de Calgary. (Photo : Kevin Light)

Catherine Lizotte a donné ses impressions sur sa performance gagnante : « Mon expérience aujourd’hui était exceptionnelle. Je ne m’attendais vraiment pas à ça. Mes résultats de cette année sont vraiment meilleurs que ceux de l’an passé. Je suis vraiment contente de voir que tous les efforts que j’ai fait pendant l’année ont été récompensés. Je suis arrivée première dans le leg press et le sprint sur le vélo. Je ne m’attendais pas du tout à ça en venant ici en fin de semaine. ».

Ian Holmqusit teste son endurance sur le vélo à la station Endurance à la Finale nationale du Camp des recrues RBC, le 14 septembre 2019, au Centre Genesis de Calgary. (Photo : Kevin Light)

À propos de sa victoire, Holmquist a dit : « C’était incroyable, je ne m’attendais pas à ça du tout ».

De nombreux olympiens RBC étaient venus assister à la compétition et encourager les jeunes athlètes : Jennifer Abel, Patrick Chan, Melissa Humana-Paredes, Justin Kripps, Pierce LePage, Penny Oleksiak et Sam Effah.

Jenn Abel y est allée d’encouragements pour les athlètes : « Lâchez pas, vous êtes bons, et ce que vous faites aujourd’hui va vous rapporter dans le futur. »

Charles Alexander prend un égoportrait avec (gauche à droite, ligne du fond) Sam Effah, Ben Williams, Pierce LePage, Justin Kripps, Patrick Chan, (gauche à droite, devant) Melissa Humana-Paredes, Jennifer Abel, Avalon Wasteneys et Penny Oleksiak. (Dave Holland/COC)

Aux côtés des olympiens RBC se trouvaient les « Futurs olympiens » du Camp des recrues RBC Charles Alexander, Alanna Bray-Lougheed, Gavin Broadhead, Sophia Jensen, Avalon Wasteneys et Ben Williams.

À LIRE : Les athlètes du Camp des recrues RBC ont décroché six médailles à Lima 2019

Bray Lougheed, une athlète de canoë sprint ayant participé au programme 2016, avait un conseil pour les athlètes : « Poussez fort et, lorsque vous croyez que vous ne pouvez plus rien donner, continuez encore. »

Kurt Innes, directeur technique pour le programme du Camp des recrues RBC, est interviewé par Anson Henry au Centre Genesis à Calgary, le 14 septembre 2019. (Photo : Dave Holland/COC)

La cycliste Kelsey Mitchell est l’une des athlètes issue du Camp des recrues RBC connaissant le plus de succès. Avant d’avoir été sélectionnée par Cyclisme Canada pour essayer le cyclisme sur piste, elle n’avait jamais embarqué sur un vélo.

Lorsque Innes a vu Mitchell être testée aux qualifications de Toronto, en 2017, il a vu le potentiel qu’elle avait en cyclisme : « Le sprint à vélo de six secondes – elle n’a pas enregistré de record national, mais le meilleur sprint de six secondes que j’ai vu d’un athlète qui faisait du vélo pour la première fois. Son pointage au saut en hauteur était fantastique et son sprint de six secondes à vélo n’avait pas de sens, et elle n’était jamais embarquée sur un vélo avant. Elle est bonne à ce point. »

Kelsey Mitchell participe aux demi-finales du sprint féminin en cyclisme sur piste aux Jeux panaméricains de Lima, au Pérou, le 4 août 2019. (Photo : Dave Holland/COC)

Toute l’information sur les inscriptions au programme 2020 du Camp des recrues RBC est disponible ici www.campdesrecruesrebc.ca.