C’est la fin du mois d’août : à part les bleuets, qu’est-ce qui est plus de saison que les Internationaux des États-Unis?

À l’aube du 139e US Open, dernier Grand Chelem de la saison, voici les réponses aux questions les plus populaires concernant ce tournoi.

Quand se déroule le US Open?

Les Internationaux des États-Unis sont annuellement tenus lors de la dernière semaine d’août et la première semaine de septembre au parc Flushing Meadows de New York. Le tournoi 2019 se tiendra du 26 août au 8 septembre.

Quel est l’horaire du US Open?

Le calendrier complet du tournoi est disponible ici, et l’ordre du jour quotidien sera publié ici chaque jour.

Quels Canadiens participent au US Open?

Bianca Andreescu mène la charge canadienne dans le tournoi féminin en simple, qui inclut également Eugenie Bouchard.

Le tournoi masculin en simple compte quatre Canadiens : Félix Auger-Aliassime, Denis Shapovalov, Vasek Pospisil et Brayden Schnur. Milos Raonic a malheureusement dû déclarer forfait juste avant le tournoi, car ses maux de dos l’embêtent encore.

Gabriela Dabrowski et sa partenaire Xu Yifan participeront au tournoi féminin en double.

Bianca Andreescu

View this post on Instagram

Last one for the mems 🥺🇨🇦

A post shared by Bianca (@biancaandreescu_) on

Croyez-le ou non, ce sera la première présence de la nouvelle reine du tennis canadien dans le tableau principal des Internationaux des États-Unis. Elle y fera son entrée en tant que 15e tête de série. Ce sera son premier tournoi depuis sa victoire à la Coupe Rogers dans sa ville natale.

À moins d’une grande surprise, la joueuse de 19 ans devrait passer le premier tour sans problème. Elle fera face à Katie Volynets, une Américaine de 17 ans classée au 407e rang de la WTA.

L’introduction de Bianca Andreescu n’est plus à faire. Elle a gravi les échelons du tennis mondial à une vitesse fulgurante depuis le début de l’année, remportant ses premiers titres WTA en quelques mois seulement et passant du 152e rang en janvier au 15e, actuellement.

À LIRE : L’ascension de Bianca Andreescu vers les sommets du tennis expliquée en chiffres

Félix Auger-Aliassime

Le Montréalais préféré de la planète tennis, Félix Auger-Aliassime, se rend à Flushing Meadows en tant que Canadien le mieux classé et 18e tête de série, alors qu’il vient tout juste de percer le top 20 mondial (il est installé au 19e rang). Il était du tableau principal au US Open l’an dernier, mais a dû déclarer forfait dès le premier tour contre nul autre que son ami Denis Shapovalov en raison d’un rythme cardiaque trop élevé causé par la chaleur.

Le hasard (mais on en doute encore) a fait que Félix et Denis s’affronteront à nouveau cette année au premier tour. La situation toutefois est bien différente cette année, alors que FAA est désormais 20 rangs plus haut que son compatriote dans le classement de l’ATP. On adore les affrontements tout canadiens, mais on aurait bien attendu plus loin dans le tournoi!

À LIRE : Shapovalov et Auger-Aliassime : leur ascension vers les hautes sphères du tennis, en chiffres

Denis Shapovalov

Denis Shapovalov célèbre son gain du deuxième set contre Dominic Thiem en deuxième ronde à la Coupe Rogers, à Montréal, le 7 août 2019. LA PRESSE CANADIENNE/Paul Chiasson

On peut presque dire que Shapo est déjà un habitué des Internationaux des États-Unis. Lors de sa première apparition à Flushing Meadows, en 2017, il avait impressionné en se faufilant jusqu’en quatrième ronde… en tant que joueur issu des qualifications.

Denis Shapovalov est actuellement 33e au classement de l’ATP. Il a connu une saison en dents de scie; il est difficile de prévoir ce qu’il nous réserve à New York. Il est à noter qu’il s’est incliné contre son ami Félix Auger-Aliassime lors de leur dernier face-à-face.

Eugenie Bouchard

View this post on Instagram

Feelin da love nyc

A post shared by Genie Bouchard (@geniebouchard) on

Mine de rien, ce sera la septième participation de suite de Genie au US Open. Par contre, cette année, elle arrivera à Flushing Meadows avec un lourd bilan derrière la raquette : désormais hors du top 100 de la WTA (119e), Bouchard a perdu ses 10 dernières rencontres. Sera-t-elle en mesure de battre son opposante du premie tour, la 12e tête de série Anastasija Sevastova, de la Lettonie, pour mettre fin à cette disette?

Gaby Dabrowski

Dabrowski a connu une fabuleuse saison en double, se rendant notamment en finale à Wimbledon avec Xu Yifan et en quarts en double mixte à Roland-Garros. Les attentes sont élevées pour la Canadienne, désormais 11e au classement mondial en double, aux Internationaux des États-Unis.

Où puis-je regarder les matchs des Canadiens au US Open?

RDS/TSN est le diffuseur canadien officiel des Internationaux des États-Unis 2019. Il offrira la couverture à la télévision, sur RDS.ca/TSN.ca, sur les applications TSN et RDS et sur TSN Direct. Trouvez le calendrier de diffusion télé ici.

Est-ce que le US Open a déjà été remporté par un-e Canadien-ne?

Depuis le début de l’ère Open, en 1968, deux Canadiens ont remporté des titres des Internationaux des États-Unis, tous les deux en double masculin.

Sébastien Lareau fut le premier Canadien à réclamer le titre, avec son partenaire Alex O’Brien (États-Unis), en 1999. Cinq ans plus tard, Daniel Nestor et son partenaire Mark Knowles (Bahamas) ont pris la victoire.

Sur quelle surface joue-t-on au US Open?

Les Internationaux des États-Unis sont un tournoi joué sur surface dure, de type DecoTurf, à l’extérieur. Le US Open est le seul tournoi a avoir changé de surface à trois reprises : c’était d’abord le gazon 1881, puis l’ocre en 1975, et finalement le DecoTurf depuis 1978. La couleur bleue vive du terrain a été introduite en 2005 pour aider les spectateurs à garder leurs yeux sur la balle.

Quel est le prix en argent du US Open?

Les Internationaux des États-Unis furent le premier tournoi à offrir des prix en argent égaux aux gagnants des tournois féminin et masculin, en 1973.

Le tournoi 2019 établit un nouveau record avec le total de ses bourses en argent, qui s’additionne à 57 millions $. Les champions en simple, homme et femme, repartiront chacun avec 3,85 millions $, alors que les finalistes empocheront 1,9 million $. Les joueurs éliminés au premier tour gagneront 58 000 $.

Les équipes gagnantes dans les tournois en doubles se sépareront chacune 740 000 $, alors que les équipes finalistes toucheront 370 000 $ à deux.

Qui fabrique le trophée du US Open?

View this post on Instagram

The two reigning singles champs. Can they repeat?

A post shared by US Open (@usopen) on

Les Internationaux des États-Unis ont débuté en 1881, ce qui les place en 3e position des plus vieux tournois de tennis au monde. Alors que Wimbledon est empreint de traditionalisme, le US Open met en valeur son statut glamour et éclatant, une attitude qui se reflète de façon évidente dans les trophées. En 2018, le US Open s’est associé à l’entreprise de bijoux et accessoires de luxe Tiffany & Co., rien de moins!

Y a-t-il des matchs en soirée au US Open?

Depuis leur introduction en 1975, les matchs de soir sont devenu une marque de commerce des Internationaux des États-Unis. Certains des affrontements les plus excitants se déroulent le soir, s’étirant parfois jusqu’à 2 heures du matin lors de rares occasions. Ces matchs sont souvent teintés d’une atmosphère électrique et festive presque exclusive à ce Grand Chelem.

Quelles célébrités sont attendues au US Open?

On ne s’attend peut-être pas à une présence royale comme aux Championships, mais plusieurs stars, particulièrement américaines, font souvent des apparitions dans les gradins de Flushing Meadows. L’an dernier, par exemple, on a pu apercevoir les Jonas Brothers, Jay-Z et Beyonce, Kevin Hart et même la légende canadienne du hockey Wayne Gretzky.

Qu’est-ce qui suit le US Open?

Même s’il s’agit du dernier Grand Chelem de l’année, quelques tournois restent à jouer sur les circuits professionnels, notamment les finales de la WTA à la fin octobre et les finales de l’ATP au début novembre. Seuls les huit meilleurs hommes et femmes ainsi qu’équipes féminines et masculines de l’année y participent.

Avec sa victoire à la Coupe Rogers, Bianca Andreescu a grimpé dans le classement annuel de la WTA pour s’installer au 8e rang. Si elle conserve son momentum, elle pourrait bien ajouter un voyage à Shenzhen, en Chine, en octobre. Gaby Dabrowski et Xu Yifan sont confortables, au 3e du classement en double. Du côté des hommes, Félix Auger-Aliassime est le Canadien le mieux placé pour se rendre à Londres, occupant le 13e rang.