Les judokas canadiens ont récolté deux médailles, ce week-end, au Grand Chelem d’Osaka, au Japon. Jessica Klimkait a dominé les -57 kg pour remporter l’or, et Shady El Nahas a gagné l’argent chez les -100 kg.

Alors que les Japonais avaient décroché l’or dans toutes les catégories, Jessica Klimkait a renversé la vapeur et gagné la première médaille d’or remportée par un pays non-hôte du week-end.

Klimkait affrontait la Japonaise Momo Tamaoki pour la première place. « Ma finale s’est déroulée rondement. Après avoir pu marquer un point, j’ai fait de mon mieux pour poursuivre selon le plan de match que nous avions établi. J’ai essayé de rester calme et alerte pour m’assurer de ne pas faire d’erreur en fin de combat », a dit la Canadienne.

Dimanche, c’est Shady El Nahas qui est monté sur le podium pour son tout premier Grand Chelem. Il a été défait par le Japonais Aaron Wolf en finale pour la médaille d’or.

« En finale, je sentais vraiment que je pouvais gagner la médaille d’or contre l’ancien champion du monde et j’ai fait une bonne manœuvre d’étranglement en début de combat, mais ç’a glissé et ensuite, les choses n’ont pas tourné en ma faveur », a-t-il dit en entrevue.

Shady El Nahas sur le podium

Shady El Nahas, à gauche, a remporté l’argent dans la catégorie des -100 kg au Grand Chelem d’Osaka, au Japon, le 25 novembre 2018. Photo : Thomas Taylor