Au dernier jour des Championnats pan-pacifiques, Taylor Ruck a remporté l’argent au 200 m dos et Yuri Kisil a nagé jusqu’au bronze à l’épreuve du 50 m style libre. Kylie Masse a aussi été nommée nageuse de la compétition.

Ruck a battu un record canadien en devenant la première Canadienne à remporter 5 médailles aux Championnats pan-pacifiques, dépassant une égalité partagée par 7 autres athlètes. Elle a nagé le 200 m en 2:06,41 secondes, terminant entre les Américaines Kathleen Baker (2:06,14 s) et Regan Smith (2:06,46 s). Masse a arrêté le chrono à 2:07,00 s pour se retrouver au 4e rang.

Taylor Ruck, à droite, regarde son temps après la finale féminine du 200 m style libre aux Championnats pan-pacifiques, à Tokyo, le 9 août 2018. AP Photo/Shuji Kajiyama

Taylor Ruck, à droite, regarde son temps après la finale féminine du 200 m style libre aux Championnats pan-pacifiques, à Tokyo, le 9 août 2018. AP Photo/Shuji Kajiyama

Plus tôt dans les Championnats pan-pacifiques, Ruck a remporté l’or au 200 m style libre, ainsi que trois médailles de bronze aux épreuves de 100 m style libre et aux relais 4×100 m et 4×200 m style libre.

Dimanche, Ruck a raté le podium de peu lors de deux autres épreuves, terminant quatrième au 50 m style libre et au relais 4×100 m quatre nages.

À LIRE : Ruck nage un temps record et défait la championne olympique

De gauche à droite : le médaillé d'argent Caeleb Dressel, des États-Unis, le médaillé d'or Michael Andrew, des États-Unis, et le médaillé de bronze canadien Yuri Kisil, aux Championnats pan-pacifiques à Tokyo, le 12 août 2018. AP Photo/Koji Sasahara

De gauche à droite : le médaillé d’argent Caeleb Dressel, des États-Unis, le médaillé d’or Michael Andrew, des États-Unis, et le médaillé de bronze canadien Yuri Kisil, aux Championnats pan-pacifiques à Tokyo, le 12 août 2018. AP Photo/Koji Sasahara

Yuri Kisil a remporté la première médaille pour le Canada dans une épreuve masculine, lors du 50 m style libre. Il a terminé troisième avec un record personnel de 22,02 s, gagnant du même coup sa première médaille internationale.

« C’est gros », a-t-il dit de sa victoire. « Ça fait longtemps que je veux monter sur le podium individuellement. Finalement, le réussir ici signifie beaucoup. J’ai vécu de belles expériences ici et j’espère être de retour dans deux ans. »

Kylie Masse, au centre, célèbre après avoir remporté le 100 m dos à Tokyo, le 10 août 2018. AP Photo/Koji Sasahara

Kylie Masse, au centre, célèbre après avoir remporté le 100 m dos à Tokyo, le 10 août 2018. AP Photo/Koji Sasahara

Kylie Masse a été nommée nageuse des Championnats pan-pacifiques. Elle a remporté le 100 m dos plus tôt dans la semaine, alors qu’elle a battu la championne du monde, l’Australienne Emily Seebohm, et la détentrice précédente du record du monde Kathleen Baker, des États-Unis. Aux Jeux olympiques de Rio 2016, Masse a remporté le bronze à l’épreuve du 100 m.

Le Canada a remporté un total de huit médailles aux Championnats pan-pacifiques, dépassant sa récolte de 2014. Les Championnats étaient un événement test en vue des Jeux olympiques de Tokyo 2020.