Le Chypriote Marcos Baghdatis n’a pu prendre part à son match mercredi soir dernier lors du tournoi Masters 1000 de l’ATP World Tour en Californie, à cause de « troubles digestifs ».

Le joueur qui a passé les rondes de qualification en battant deux athlètes mieux classés que lui, y compris le no 25 Diego Schwartzman, s’est dit « déçu » de quitter le tournoi sans avoir affronté Milos Raonic.

Cette petite victoire pour Milos survient au moment où il espère retrouver ses repères de 2016 après une rude année 2017 à laquelle il a mis fin en octobre en raison de blessures. L’an dernier, le joueur de 27 ans a dû faire une pause de plus d’un mois à la suite d’une opération au poignet. Il a ensuite souffert d’une blessure au mollet dès son retour au jeu, quittant la compétition de nouveau après l’Open de Tokyo.

C’est la première fois que Milos atteint le quart de finale d’un tournoi du circuit mondial de l’ATP depuis août 2017 où il a terminé au 8e rang d’un Masters 500 à Washington, D.C. Milos s’était incliné devant l’Américain Jack Sock, contrairement à trois ans plus tôt, où il y avait remporté le titre.

En 2016, Milos était un habitué des rondes finales des grandes rencontres. Cette année-là, il avait occupé le 3e rang du classement mondial de l’ATP et s’était rendu jusqu’en finale à Indian Wells avant de perdre aux mains du no 1 mondial, Novak Djokovic.

Cette année, Milos affrontera l’Américain Sam Querry en quart de finale vendredi. Les deux joueurs ont des statures et des styles de jeu similaires, et si leur fiche de duel est à 2-2, l’une des victoires de Querry est due à un abandon de Milos en 2013. Leur dernier affrontement remonte à 2016 à Wimbledon sur une surface de gazon. La victoire de Milos lui avait permis de se rendre en demi-finale du Grand Chelem.

Querrey, 21e au classement, a battu l’Espagnol Feliciano Lopez en quatrième ronde du tournoi en simple et il prend toujours part au tournoi en double.

Gabriela Dabrowski, une autre représentante du Canada sur place, a atteint les rondes finales en compagnie de sa partenaire en double féminin, la Chinoise Xu Yifan. Le duo n’a échappé qu’une manche en trois matchs et se mesurera jeudi à Hsieh Su-wei de Taipei chinois et sa partenaire tchèque, Barbora Strycovaeudi.

Gabriela et Xu Yifan ont remporté un tournoi plus tôt cette année à Sydney, un exploit que la Canadienne a aussi réussi à Doha en compagnie de la Lettone Jelena Ostapenko, tout en atteignant le top 10 du classement mondial de l’ATP en double.