À chaque cycle olympique, une nouvelle génération d’athlètes tente de laisser sa marque en représentant le Canada, et cette année ne fait pas exception.

Certains de ces athlètes ont déjà fait une percée sur la scène olympique à PyeongChang 2018, tandis que d’autres attendent toujours de vivre leur première expérience olympique lors de ces Jeux d’hiver. Mais si tout se passe comme prévu, nous verrons beaucoup d’entre eux arborer les couleurs du Canada de nouveau à Beijing 2022 et par la suite.

Voici un aperçu de quelques-uns des jeunes olympiens qui représentent le Canada pour la première fois à PyeongChang.

Laurie Blouin – Snowboard

<em>Laurie Blouin, d’Équipe Canada, gagne la médaille d’argent à l’épreuve féminine de snowboard slopestyle pendant les Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, en Corée du Sud, le 12 février 2018. (Photo : Vaughn Ridley/COC)

Laurie Blouin, d’Équipe Canada, gagne la médaille d’argent à l’épreuve féminine de snowboard slopestyle pendant les Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, en Corée du Sud, le 12 février 2018. (Photo : Vaughn Ridley/COC)

L’athlète de 21 ans originaire de la ville de Québec est apparue l’an dernier sur la scène des Championnats du monde de la FIS en décrochant l’or à l’épreuve de slopestyle. Puis, à PyeongChang, elle a surmonté une lourde chute à l’entraînement et des conditions venteuses pendant sa descente pour remporter la médaille d’argent au slopestyle. Quels autres exploits cette jeune athlète peut-elle accomplir?

Kim Boutin – Patinage de vitesse sur courte piste

La Canadienne Kim Boutin et sa coéquipière Marianne St-Gelais s’enlacent après avoir découvert que Boutin avait gagné la médaille de bronze à l’épreuve féminine de 500 m en patinage de vitesse sur courte piste aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, le mardi 13 février 2018 à Gangneung, en Corée du Sud. LA PRESSE CANADIENNE/Paul Chiasson

La Canadienne Kim Boutin et sa coéquipière Marianne St-Gelais s’enlacent après avoir découvert que Boutin avait gagné la médaille de bronze à l’épreuve féminine de 500 m en patinage de vitesse sur courte piste aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, le mardi 13 février 2018 à Gangneung, en Corée du Sud. LA PRESSE CANADIENNE/Paul Chiasson

Elle est arrivée à PyeongChang un peu sous le radar tandis que l’attention était principalement tournée sur sa coéquipière plus expérimentée, Marianne St‑Gelais. La nouvelle venue de 23 ans originaire de Sherbrooke, au Québec, a donné tout un spectacle à sa première finale olympique en décrochant une médaille de bronze au 500 m. Elle participera à trois autres épreuves aux Jeux — et cette fois, elle sera certainement sur le radar.

Samuel Girard – Patinage de vitesse sur courte piste

Samuel Girard, d’Équipe Canada, en action pendant les rondes de la compétition masculine de 1500 m aux Jeux olympiques d’hiver de 2018, le samedi 10 février 2018. LA PRESSE CANADIENNE/Paul Chiasson

Samuel Girard, d’Équipe Canada, en action pendant les rondes de la compétition masculine de 1500 m aux Jeux olympiques d’hiver de 2018, le samedi 10 février 2018. LA PRESSE CANADIENNE/Paul Chiasson

Il a participé à la finale de l’épreuve masculine de 1500 m et a raté le podium de peu en terminant au 4e rang. Mais l’athlète de 21 ans né à Ferland-et-Boilleau, au Québec, a encore du travail à faire puisqu’il participera également à l’épreuve de 1000 m et au relais de 5000 m aux côtés de l’athlète multimédaillé Charles Hamelin.

Brooke Apshkrum – Luge

La Canadienne Brooke Apshkrum en action pendant la première descente de l’épreuve féminine de luge pendant les Jeux olympiques d’hiver de 2018 à Pyeongchang, en Corée du Sud, le lundi 12 février 2018. LA PRESSE CANADIENNE/Nathan Denette

La Canadienne Brooke Apshkrum en action pendant la première descente de l’épreuve féminine de luge pendant les Jeux olympiques d’hiver de 2018 à Pyeongchang, en Corée du Sud, le lundi 12 février 2018. LA PRESSE CANADIENNE/Nathan Denette

Brooke Apshkrum n’aurait pas pu avoir une première participation plus inspirante aux Jeux d’hiver, ayant été témoin de la victoire de sa coéquipière Alex Gough, qui a remporté la toute première médaille du Canada en luge, une médaille de bronze. Pour sa part, l’athlète de 18 ans originaire de Calgary a terminé en 13e position à l’épreuve féminine en simple, ce qui n’est pas mal du tout – pourra-t-elle réaliser ses propres exploits dans quatre ans?

Elisabeth Vathje – Skeleton

Elisabeth Vathje, athlète de skeleton au sein d’Équipe Canada, montre son casque aux médias à l’approche des Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018. Photo : COC/David Jackson

Elisabeth Vathje, athlète de skeleton au sein d’Équipe Canada, montre son casque aux médias à l’approche des Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018. Photo : COC/David Jackson

La Calgarienne de 23 ans a remporté une médaille d’argent à sa toute première course de Coupe du monde, pendant la saison 2014‑2015, et accumule des podiums de Coupe du monde depuis. Elle est la plus jeune des six athlètes de skeleton du Canada à PyeongChang, mais pourrait décrocher la première médaille du Canada à cette épreuve depuis Vancouver 2010.

Ben Donnelly – Patinage de vitesse sur longue piste

Le Canadien Benjamin Donnelly en action à l’épreuve masculine de 1500 m aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 en Corée, le mardi 13 février 2018. Photo : COC/Jason Ransom

Le Canadien Benjamin Donnelly en action à l’épreuve masculine de 1500 m aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 en Corée, le mardi 13 février 2018. Photo : COC/Jason Ransom

Patinage de vitesse Canada lui a décerné le prix Étoile montante de l’année en longue piste en 2016 pour avoir aidé le Canada à remporter le bronze à la poursuite par équipes aux Championnats du monde sur distances individuelles de l’ISU. Aujourd’hui, l’athlète de 21 ans originaire d’Ajax, en Ontario, pourrait voir sa renommée croître encore davantage quand il tentera d’aider le Canada à monter sur le podium à l’épreuve masculine de poursuite par équipes à PyeongChang.

Sarah Nurse – Hockey sur glace

La Canadienne Sarah Nurse se bat pour obtenir le contrôle d’une rondelle libre contre les athlètes olympiques de la Russie le 11 février 2018 au Centre de hockey de Kwandong. (Photo : Vincent Ethier/COC)

La Canadienne Sarah Nurse se bat pour obtenir le contrôle d’une rondelle libre contre les athlètes olympiques de la Russie le 11 février 2018 au Centre de hockey de Kwandong. (Photo : Vincent Ethier/COC)

Le nom de famille Nurse vous est déjà peut-être familier en raison des cousins de Sarah, la vedette de basketball Kia et un autre joueur de hockey sur glace, Darnell. Mais l’attaquant de 23 ans de Hamilton fait partie d’une puissante équipe ayant une grande expérience olympique, le Canada ayant décroché les quatre dernières médailles d’or. Pourra-t-elle les aider à en remporter une cinquième?

Elizabeth Hosking – Snowboard

Plus jeune athlète féminine d’Équipe Canada, Elizabeth Hosking, 16 ans, s’entraîne sur la demi-lune du Parc de neige de Phoenix, à PyeongChang, en Corée du Sud. Photo : David Jackson

Plus jeune athlète féminine d’Équipe Canada, Elizabeth Hosking, 16 ans, s’entraîne sur la demi-lune du Parc de neige de Phoenix, à PyeongChang, en Corée du Sud. Photo : David Jackson

Âgée de 16 ans seulement, Elizabeth Hosking est la plus jeune membre d’Équipe Canada à PyeongChang. Mais ce n’est pas sa première expérience sur la scène internationale, puisqu’elle a participé à son premier World Snowboard Tour à 10 ans. Elle a terminé au 19e rang de l’épreuve féminine de demi-lune à PyeongChang, mais si elle poursuit sur sa lancée, elle devrait vivre plusieurs réussites dans les années à venir.