Des années de travail acharné se résument à quelques moments où se distinguent les meilleurs. C’est comme ça pour chacun des olympiens et dimanche, au Parc de neige de Phoenix, la compétition masculine de snowboard slopestyle nous a montré l’exemple parfait d’athlètes qui n’ont pas manqué leur chance.

Le Canadien Max Parrot a décroché l’argent à la toute dernière descente de la compétition olympique de deux jours à PyeongChang 2018 et a délogé son coéquipier Mark McMorris qui a gagné sa deuxième médaille de bronze consécutive en slopestyle depuis les débuts olympiques de la discipline à Sotchi 2014.

Les coéquipiers canadiens Max Parrot et Mark McMorris se frappent les poings après avoir remporté respectivement les médailles d’argent et de bronze à l’épreuve masculine de snowboard slopestyle au Parc de neige de Phoenix, à PyeongChang, en Corée du Sud. (Photo : COC/David Jackson)

« C’est ma première médaille olympique, donc je peux ajouter un petit crochet à côté de la case réservée aux Jeux, sur ma liste », a expliqué Parrot. « Je peux dire mission accomplie, donc je suis très heureux. »

La brillante finale de Parrot a été précédée par une autre tentative du tout pour le tout qui a été fructueuse pour Redmond Gerard des États-Unis. Après avoir chuté à ses deux premières descentes, Gerard a effectué un parcours parfait à sa troisième et dernière descente et obtenu la meilleure note de la journée, soit 87,16. Parrot a pour sa part obtenu une note de 86,00 pour sa meilleure descente, tandis que les juges ont accordé 85,20 points à McMorris pour sa deuxième descente, qui a été sa meilleure.

Team Canada Max Parrot PyeongChang 2018 slopestyle final

Le Canadien Max Parrot gagne l’argent à la finale de l’épreuve masculine de snowboard slopestyle au Parc de neige de Phoenix aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, en Corée du Sud, le 11 février 2018. (Photo : Jason Ransom/COC)

Les Canadiens – et on en trouvait quatre en finale dont Sébastien Toutant et Tyler Nicholson – étaient prêts à offrir tout un spectacle jusqu’à ce que Parrot réalise que pour réussir, il fallait user de prudence, mais seulement après avoir tout donné pour impressionner à sa deuxième tentative de la journée.

« Ce fut très difficile de réduire la difficulté », a dit Parrot, 23 ans. « Surtout pour la deuxième descente, j’ai essayé de jouer plus sûr – la même descente que celle que j’ai faite à ma troisième tentative –, puis j’ai vu Mark (McMorris) faire deux triples de suite, je me suis dit « Oh mon dieu, je ne peux pas jouer sûr, il faut que je fasse deux triples d’affilée », donc j’ai essayé à nouveau, et boum, je me suis frappé la tête encore une fois. Et je me suis dit que pour ma troisième descente, j’allais user de prudence, et voilà. »

Le Canadien Mark McMorris prend part à la finale de l’épreuve masculine de snowboard slopestyle au Parc de neige de Phoenix aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, en Corée du Sud, le 11 février 2018. (Photo : Jason Ransom/COC)

Jusqu’à ce que Gerard obtienne la faveur des juges, McMorris menait après sa deuxième descente sensationnelle qui allait éventuellement lui valoir la médaille de bronze. Avec un « switchback 12 » et un triple avant dans son sac, qui contient un inventaire sans fin de figures, McMorris n’a été coupable que de quelques petites erreurs qui lui ont probablement coûté l’or au final.

« Je ne suis pas vraiment atterri sans erreurs », a admis le double médaillé de bronze olympique. « J’y suis allé très fort au dernier saut, mais je ne l’ai pas vraiment réussi parfaitement. »

En gagnant la médaille de bronze en Corée, McMorris devient le premier planchiste canadien à remporter deux médailles olympiques. Dominique Maltais est devenue la première Canadienne à réaliser cet exploit quand elle a gagné l’argent en snowboard cross à Sotchi à la suite de sa médaille de bronze gagnée à Turin.

PHOTO : Max Parrot, d’Équipe Canada, aux manches finales de l’épreuve masculine de snowboard slopestyle au Parc de neige de Phoenix, à PyeongChang, en Corée du Sud. (Photo : COC/David Jackson)

Depuis qu’il est monté sur le podium avec une côte fracturée à Sotchi, McMorris a fait la une à maintes reprises en raison d’une série de blessures au cours des années qui ont suivi. Sa blessure la plus récente, une collision presque fatale, est survenue en mars dernier dans les bois à Whistler. Le rétablissement du planchiste à la suite de cet accident représenterait pour beaucoup de gens une victoire en soi, mais l’athlète de 24 ans visait la gloire en Corée.

« Je peux facilement dire que Mark a fait la descente la plus difficile de la journée, la plus difficile du point de vue technique », a admis Parrot. « Mais il a aussi compris que ce n’était peut-être pas la façon de se retrouver sur le podium après avoir chuté au cours de ses deux premières tentatives. »

Le Canadien Max Parrot gagne l’argent, l’Américain Redmond Gerard remporte l’or et le Canadien Mark McMorris décroche le bronze à l’épreuve masculine de snowboard slopestyle au Parc de neige de Phoenix aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, en Corée du Sud, le 11 février 2018. (Photo : Jason Ransom/COC)

« J’ai vu Red Gerard bien faire sa descente; il n’avait pas deux triples, il a bien atterri, de haut en bas, et je pense que c’est ce que les juges voulaient vraiment voir », a révélé Parrot. « Ça m’a donné confiance et j’ai tout de suite su que si je pouvais faire ma descente sans chuter, je me trouverais dans une très bonne position. »

Sur la piste, un « backside triple cork 1440 » bien réussi a permis à Parrot de faire la descente qui lui avait échappé plus tôt et de décrocher une médaille olympique. Toutefois, les Jeux olympiques ne sont pas terminés ni pour lui ni pour McMorris qui participeront aussi à l’épreuve de big air qui fait ses débuts olympiques.

Team Canada Mark McMorris PyeongChang 2018 slopestyle finalLes coéquipiers canadiens Max Parrot et Mark McMorris se frappent les poings après avoir remporté respectivement les médailles d’argent et de bronze à l’épreuve masculine de snowboard slopestyle au Parc de neige de Phoenix, à PyeongChang, en Corée du Sud. (Photo : COC/David Jackson)

« Je suis sur un nuage, même s’il n’y en a aucun ici », a rigolé Parrot quand il a rencontré les médias sur la pente après la cérémonie traditionnelle des bouquets. La remise officielle des médailles pour les premiers médaillés du Canada à ces Jeux aura lieu plus tard.

« C’est ma première médaille olympique, donc je peux ajouter un petit crochet à côté de la case réservée aux Jeux sur ma liste », a expliqué Parrot. « Je peux dire mission accomplie, donc je suis très heureux. »