Équipe Canada pourra compter sur 13 athlètes dans les épreuves de ski alpin à PyeongChang 2018, dont près de la moitié en seront à une deuxième, troisième ou même quatrième participation aux Jeux d’hiver.

Les skieurs nommés tenteront d’ajouter des médailles olympiques aux 11 déjà détenues par le Canada depuis les débuts du ski alpin aux Jeux, en 1936.

À LIRE: Aperçu hiver 2017-2018: les skieurs alpins canadiens prêts à dévaler les pistes

Erik Guay et Manuel Osborne-Paradis, d’Équipe Canada, célèbrent avec leurs médailles de Super-G masculin aux Championnats du monde de ski alpin 2017 à St. Moritz, en Suisse, le 8 février 2017. (Gian Ehrenzeller/Keystone via AP)

Le skieur Manuel Osborne-Paradis  a connu une excellente saison de Coupe du monde en 2017, remportant le bronze en super-G au début de l’année. Il en sera à sa quatrième présence olympique, et n’a non plus jamais atteint le podium lors de ses trois Jeux précédents.

Dustin Cook reacts to finishing second in the super-G at the 2015 FIS Alpine World Championships.

Parmi les athlètes qui performeront lors des épreuves de vitesse, on retrouve également Dustin Cook et Broderick Thompson, qui feront tous les deux leurs débuts olympiques en Corée du Sud. Cook a remporté l’argent en super-G aux Championnats du monde 2015, un podium rapidement suivi de deux autres en Coupe du monde. Thompson, le petit frère de la championne olympique de ski cross Marielle Thompson, a connu un sommet en carrière de Coupe du monde en décembre, alors qu’il a terminé huitième au combiné, à Bormio.

Des olympiens d’expérience et d’autres recrues complètent l’équipe masculine: Benjamin Thomsen, Trevor Philp et Phil Brown ont tous compétitionné à Sotchi 2014. Thomsen est un médaillé de Coupe du monde en descente, alors que Philp et Brown ont tous les deux remporté l’argent à l’épreuve par équipes aux Championnats du monde 2015. La recrue Erik Read a également participé à cette victoire. L’épreuve d’équipe fera justement son entrée aux Jeux olympiques à PyeongChang. Jack Crawford, le dernier skieur masculin de la délégation, a été la star junior internationale lors des dernières saisons.

 

Team Canada celebrates their silver medal after the team event at the alpine skiing world championships, Tuesday, Feb. 10, 2015, in Vail, Colo. (AP Photo/Marco Trovati)

Du côté des femmes, la soeur de Jack Crawford, Candace Crawford, participera également à ses premiers Jeux olympiques le mois prochain. Elle aussi peut se vanter d’avoir gagné l’argent aux Championnats du monde 2015 à l’épreuve par équipes. La capitaine de l’équipe était nulle autre que Erin Mielzynski, qui en sera à ses troisièmes Jeux en février. La spécialiste du slalom compte deux podiums de Coupe du monde à son actif, et a terminé deux fois plutôt qu’une dans le top 10 ce mois-ci, de quoi lui donner confiance juste à temps pour PyeongChang 2018.

À LIRE: Nouvelle épreuve à PyeongChang 2018: l’épreuve de ski alpin par équipes

Valérie GrenierRoni Remme et Laurence St-Germain feront toutes leur début olympique.

Grenier a connu une incroyable carrière junior, en gagnant notamment l’or en descente et l’argent en super-G, un an après avoir gagné le bronze en slalom géant. St-Germain a terminé au deuxième rang dans le classement 2015-2016 et 2016-2017 de la Coupe Nor-Am. Remme a été décorée d’argent au slalom lors des Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver 2012, à Innsbruck.

Voici la liste complète des athlètes de ski alpin qui représenteront le pays à PyeongChang 2018 :

Philip Brown
Dustin Cook
Jack Crawford
Manuel Osborne-Paradis
Trevor Philp
Erik Read
Broderick Thompson
Benjamin Thomsen
Candace Crawford
Valérie Grenier
Erin Mielzynski
Roni Remme
Laurence St-Germain

Les épreuves de ski alpin à PyeongChang 2018 se tiendront au Centre alpin de Jeongseon (épreuves de vitesse) et au Centre alpin de Yongpyong (épreuves techniques) du 11 au 24 février.

Voyez l’horaire des compétitions de PyeongChang 2018 par sport

Découvrez la composition d’Équipe Canada par discipline