C’est lors de la cinquième rencontre entre les deux puissants serveurs que le Canadien Milos Raonic a réussi à déjouer la quatrième raquette mondiale pour passer en quarts de finale des Internationaux d’Australie, lundi.

Milos Raonic l’emporta par un pointage de 6-4, 6-3, 5-7, 4-6 et 6-3 en près de quatre heures de jeu.

Raonic a su tirer avantage, à 4-4 dans la première manche, d’une double faute commise par Wawrinka au premier point pour prendre le contrôle du jeu, briser et servir pour la manche qu’il remporta en 38 minutes.

Tout au long du match, Raonic a su mettre de la pression sur son adversaire en montant régulièrement au filet. Mais Wawrinka, qui tout comme Raonic compte sept victoires en 2016, est resté solide. Le Suisse prit une avance tôt dans la deuxième manche en brisant le Canadien à son premier jeu au service. Le tombeur de Roger Federer au tournoi de Brisbane répliqua en remportant les quatre jeux suivants. Raonic s’empara de la manche au compte de 6-3 pour mener deux manches à zéro.

Stan Wawrinka a donné du fil à retordre à Milos Raonic en comblant un déficit de 0-2 pour forcer une cinquième manche au quatrième tour des Internationaux d'Australie, le 24 janvier 2016.

Stan Wawrinka a donné du fil à retordre à Milos Raonic en comblant un déficit de 0-2 pour forcer une cinquième manche au quatrième tour des Internationaux d’Australie, le 24 janvier 2016.

Dans la troisième manche, Stan Wawrinka a tenu bon pour ensuite briser le service du Canadien à un moment crucial, soit à 5-5. C’est à ce point que nous en sommes venus à une évidence: le match allait être très long. Le vainqueur des Internationaux d’Australie en 2014 est ensuite venu s’inscrire au tableau en remportant la troisième manche 7-5.

Au service pour le premier jeu de la quatrième manche, il aura fallu plus de 17 minutes au Canadien pour clore le point. À la suite duquel, il en profita pour changer de chaussures. Wawrinka réussi un bris à 2-2, profitant des failles dans la qualité du tennis de son adversaire lors de ses jeux au service. Raonic laissa filer six balles de bris dans cette quatrième manche. Wawrinka l’emporta au compte 6-4 pour forcer une manche ultime.

C’est au sixième jeu que Raonic a saisi l’occasion de briser, prenant les devants 4-2. C’est avec la même qualité de tennis qu’il avait en début de match que le Canadien a finalement remporté le match en cinq manches de 6-4, 6-3, 5-7, 4-6 et 6-3.

Milos Raonic affrontera le Français Gaël Monfils en quarts de finale.

Dimanche, 24 janvier

Daniel Nestor et Vasek Pospisil se retrouveront peut-être sur le même court, à la même heure. Non, ils n’ont pas décidé de laisser tomber leurs partenaires respectifs en milieu de parcours. C’est que les deux Canadiens ne sont qu’à un match de s’affronter dans le tournoi du double masculin.

Vasek Pospisil et l’Américain Jack Sock ont éliminé les Australiens Sam Groth et l’ancien numéro 1 mondial Lleyton Hewitt, qui disputait son dernier match en carrière, en deux manches de 6-4 et 6-2 pour passer aux quarts de finale. Les vainqueurs du tournoi de Wimbledon en 2014 se mesureront à Pablo Cuevas, de l’Uruguay, et à l’Espagnol Marcel Granollers.

Daniel Nestor et le Tchèque Radek Stepanek ont dû batailler et combler un déficit d’une manche pour se départir des Espagnols Pablo Andujar et Pablo Carreno Busta en des comptes de 5-7, 6-4 et 6-4. Nestor, qui a franchi le cap des 1000 victoires  au début du mois, accède à ses premiers quarts de finale depuis le tournoi de Wimbledon d’il y a deux ans. Nestor croisera le fer avec son ancien partenaire Max Mirnyi, du Belarus, et Treat Huey, des Philippines.

Jack Sock et Vasek Pospisil prennent un selfie après avoir défait Daniel Nestor et Edouard Roger-Vasselin en finale du tournoi China Open à Beijing, le 11 octobre 2015. (AP Photo/Andy Wong)

Jack Sock et Vasek Pospisil prennent un selfie après avoir défait Daniel Nestor et Edouard Roger-Vasselin en finale du tournoi China Open à Beijing, le 11 octobre 2015. (AP Photo/Andy Wong)

Si les deux Canadiens remportent leurs matchs respectifs, ils s’affronteront en demi-finale. Leur dernière rencontre avait eu lieu au tournoi de Beijing, en octobre dernier, où Pospisil et son partenaire Jack Sock eurent le dessus sur Nestor et son partenaire du moment Édouard Roger-Vasselin.

Samedi, 23 janvier

Début de saison parfait pour Milos Raonic au jour 5 du Grand Chelem de Melbourne alors qu’il élimine Viktor Troicki en trois manches de 6-2, 6-3, 6-4.

Cette victoire, une septième d’affilée en 2016, permet au natif de Thornhill, en Ontario, d’accéder au quatrième tour du tournoi où il affrontera fort probablement la quatrième raquette mondiale Stan Wawrinka.

À l’intérieur de l’arène Margaret Court lors du match de Milos Raonic contre Viktor Troicki aux Internationaux d’Australie, le 23 janvier 2016.

À l’intérieur de l’arène Margaret Court lors du match de Milos Raonic contre Viktor Troicki aux Internationaux d’Australie, le 23 janvier 2016.

Raonic a su prendre le contrôle du match rapidement avec un solide jeu au service. En un peu plus d’une heure, le Canadien menait déjà le match au compte de deux manches à zéro, remportant 26 de 27 points sur première balle de service.

La 21e tête de série prit les devants 3-0 momentanément en début de troisième manche, mais celui qui a défait Roger Federer le week-end dernier en finale du tournoi de Brisbane est venu corriger le tir en remportant les trois jeux suivants.

Dans l'ombre du soleil d’après-midi, Raonic s’apprête à servir contre Viktor Troicki au troisième tour des Internationaux d’Australie le 23 janvier 2016.

Dans l’ombre du soleil d’après-midi, Raonic s’apprête à servir contre Viktor Troicki au troisième tour des Internationaux d’Australie le 23 janvier 2016.

C’est après ce bris de service sur une faute directe au revers que le jeu de Troicki s’est détérioré. Deux fautes directes à 0-30, s’en est suivi une double faute pour offrir à Raonic une balle de bris. Saisissant l’occasion, la 13e tête de série a emporté le match sur son dernier jeu au service pour passer à la deuxième semaine du tournoi.

Son match de quatrième tour est prévu pour lundi.

Les autres Canadiens toujours en lice à Melbourne sont Daniel Nestor et Vasek Pospisil avec leurs partenaires respectifs. Pospisil et Jack Sock affronteront les Australiens Sam Groth et Lleyton Hewitt et le duo composé de Nestor et Radek Stepanek croisera le fer avec les Espagnols Pablo Andujar et Pablo Carreno Busta au troisième tour dimanche.

Jeudi, 21 janvier

Milos Raonic a eu besoin de trois heures pour se défaire de la 42e raquette mondiale, Tommy Robredo en trois manches de 7-6 (6), 7-6 (5), 7-5, jeudi, à Melbourne.

Avec cette victoire, le Canadien passe au troisième tour où il affrontera le gagnant du duel entre l’Américain issu des qualifications Tim Smyceczek et la 21e tête de série Viktor Troicki de la Serbie.

Milos Raonic against Tommy Robredo at the Australian Open second round on January 21, 2016.

Milos Raonic contre Tommy Robredo au deuxième tour des Internationaux d’Australie, le 21 janvier 2016.

Le match n’a pas été de tout repos pour celui qui a atteint les quarts de finale du tournoi en 2015. Raonic a réussi 24 as et 59 fautes directes dans ce match qui aura nécessité deux bris d’égalité. Cependant, l’Ontarien de 25 ans a bataillé sans laisser paraître une once de nervosité dans cette sixième victoire en carrière contre l’Espagnol.

En double, le Canadien Adil Shamasdin et son partenaire l’Autrichien Philip Oswald ont été éliminés du tournoi par les Américains Eric Butorac et Scott Lipsky au compte de 6-4,7-5.

Mercredi, 20 janvier

La Québécoise s’est inclinée en deux manches de 6-4 et 6-2 contre la quatrième tête de série du tournoi, la Polonaise Agnieszka Radwanska, mercredi, aux Internationaux d’Australie.

Eugenie Bouchard exécute un retour de service contre Aleksandra Krunic de la Serbie lors de son match du premier tour aux Internationaux d'Australie, le 18 janvier 2016.(AP Photo/Shuji Kajiyama)

Eugenie Bouchard exécute un retour de service contre Aleksandra Krunic de la Serbie lors de son match de premier tour aux Internationaux d’Australie, le 18 janvier 2016.(AP Photo/Shuji Kajiyama)

Eugenie Bouchard a livré une chaude lutte lors de la première manche, brisant même sa rivale pour mener 4-2. C’est au huitième jeu que le vent a tourné en faveur de la Polonaise. Malgré ses 37 fautes directes, Bouchard a tout de même réussi à sauver quatre balles de manche. Au final c’est la demi-finaliste de 2014 qui a eu le dessus et qui affrontera au troisième tour Monica Puig ou Kristyna Pliskova.

Plus tôt mercredi, Eugenie avait pris le temps d’apprendre un des chants de sa célèbre armée

En doubles, Nestor et Pospisil passent au deuxième tour avec leurs partenaires respectifs.

Faisant équipe pour la deuxième fois cette année, Daniel Nestor et le Tchèque Radek Stepanek ont défait les Taïwanais Tsung-Hua Yang et Cheng-Peng Hsieh en seulement 58 minutes au compte de 6-1,7-5.

À lire : Nestor frappe dans le 1000!

Les neuvièmes au monde, Vasek Pospisil et l’Américain Jack Sock ont éliminé Philipp Petzschener de l’Allemagne et Alexander Peya de l’Autriche par la marque de 1-6,7-6 (5), 7-6 (5) et passent au tour suivant.

Chez les femmes, la Canadienne Gabriella Dabrowski et la Polaise Alicja Rosolska ont été écartées du tournoi à l’issue de leur match d’ouverture.

Mystère résolu!

Milos Raonic a enfin levé le voile sur l’un des plus grands mystères des Internationaux d’Australie : son protecteur buccal. «Cela m’empêche de grincer des dents. J’essaie d’éliminer ce qui peut être source de stress et de maux de tête, a expliqué Raonic en conférence de presse. Je le porte tout le temps sauf quand vient le temps de manger. Je m’y suis habitué assez vite.» Cette tension qu’il ressent au niveau de la mâchoire pourrait expliquer ses problèmes de dos.

Mardi, 19 janvier

C’est avec aisance que Milos Raonic a éliminé le Français Lucas Pouille au premier tour des Internationaux d’Australie, mardi.

Milos Raonic, qui n’a jamais perdu à cette étape du tournoi de Melbourne s’est débarrassé de la 90e raquette mondiale en trois manches de 6-1, 6-4 et 6-4.

Le Canadien a rapidement laissé savoir à son adversaire qu’il aurait le contrôle du match en complétant la première manche sous les 25 minutes. Au terme de cette heure et 26 minutes de jeu, Raonic réalisa un total de 12 as et 34 coups gagnants en plus de saisir quatre des six occasions de briser qui se sont présentées durant le match.

Milos Raonic (gauche) s'est joint à Caroline Wozniacki, Roger Federer, Lleyton Hewitt, Victoria Azarenka et Novak Djokovic pour un match d'exhibition à l'Arène Rod Laver le samedi 16 janvier 2016.(AP Photo/Rafig Maqbool)

Milos Raonic (gauche) s’est joint à Caroline Wozniacki, Roger Federer, Lleyton Hewitt, Victoria Azarenka et Novak Djokovic pour un match d’exhibition à l’Arène Rod Laver le samedi 16 janvier 2016.(AP Photo/Rafig Maqbool)

Raonic affrontera au deuxième tour le gagnant du duel entre Tommy Robredo et Malek Jaziri.

Le seul mystère qui planait lors du match est le port du protecteur buccal par le Canadien…à suivre.

Lundi, 18 janvier

Lundi à Melbourne, le jeu au service presque parfait et 14 coups gagnants ont permis à Eugenie Bouchard de vaincre la Serbe Aleksandra Krunic en deux manches de 6-3 et 6-4 pour ainsi passer au deuxième tour des Internationaux d’Australie.

Eugenie Bouchard lors d'une séance d'entraînement le 17 janvier 2016.(AP Photo/Rick Rycroft)

Eugenie Bouchard lors d’une séance d’entraînement le 17 janvier 2016.(AP Photo/Rick Rycroft)

Après avoir grimpée au 37e rang mondial grâce à ses récentes performances aux tournois de Shenzhen et Hobart, Bouchard n’aura mis que 66 minutes pour battre la 121e joueuse mondiale lors du premier tour des Internationaux d’Australie. Avec le fidèle appui de la Genie Army, Bouchard n’aura été brisée qu’une seule fois lors du cinquième jeu de la première manche.

Malgré 14 fautes directes, conséquences de son jeu très agressif, Bouchard semblait très à l’aise, particulièrement sur première balle. Elle a placé 60 % de ses premiers services en jeu et gagné 77 % des points disputés sur ce premier service.

La tâche s’annonce corsée pour le prochain tour où elle affrontera la 4e tête de série, Agnieszka Radwanska. Cette dernière a remporté la seule rencontre entre les deux lors du tournoi de Madrid en 2014.

Eugenie Bouchard félicitée par Aleksandra Krunic, le 18 janvier 2016.(AP Photo/Shuji Kajiyama)

Eugenie Bouchard félicitée par Aleksandra Krunic, le 18 janvier 2016.(AP Photo/Shuji Kajiyama)

Vasek Pospisil perd d’entrée de jeu

De son côté, Vasek Pospisil a baissé pavillon devant le Français Gilles Simon en quatre manches de 7-6, 3-6, 2-6 et 4-6. Les 55 fautes directes de Pospisil auront aidé la cause de Simon. Ennuyé par une blessure à la jambe gauche, le Canadien a tout même réussi 19 as durant le match. Le match a duré 2 heures et 47 minutes. Ce match est peut-être un avant-goût de ce que nous verrons au début mars lors de la première rencontre de Coupe Davis entre le Canada et la France.