Biographie :

Kim Lamarre s’est remise de plusieurs blessures importantes au genou avant de se qualifier pour ses premiers Jeux olympiques d’hiver. Elle a ensuite remporté sa première médaille olympique à une épreuve féminine des Jeux olympiques d’hiver en partageant le podium avec sa coéquipière Dara Howell. En 2009, elle a été invitée à participer aux X Games d’hiver pour la première fois. Après une déchirure de son ligament croisé antérieur (LCA), elle a repris la compétition en 2011 et a remporté la médaille de bronze aux X Games d’hiver en Europe. Elle a fini 4e lors des Championnats du monde FIS. Elle a fait partie de la toute première équipe nationale de ski slopestyle en 2011-2012. Cependant, des déchirures successives de son LCA l’ont empêchée de skier pendant près de deux saisons, ce qui lui a coûté sa place au sein de l’équipe canadienne pour 2013-2014. Sans se décourager d’avoir à financer elle-même son entraînement et ses déplacements, en décembre 2013, elle s’est classée 2e au Dew Tour de Breckenridge en plus de remporté la médaille de bronze des X Games d’hiver à Aspen en janvier 2014. En avril 2015, Kim a terminé au 3e rang lors des finales de la tournée mondiale AFP (Association of Freeskiing Professionnals). Kim s’inspirait de sa grand-mère, Ginette Séguin, qui a participé à l’épreuve de ski alpin à Cortina d’Ampezzo, en 1956, et qui portait encore souvent ses vêtements des Jeux olympiques à la maison.

FAITS SAILLANTS EN CARRIÈRE

Médaillé de bronze aux X Games d’hiver d’Europe de 2011

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille Sa grand-mère, Ginette Séguin, a participé à l’épreuve de ski alpin à Cortina d’Ampezzo en 1956. Lorsqu’elle était plus jeune, elle portait les tenues olympiques de sa grand-mère dans la maison. Introduction au sport Elle a commencé à skier à l’âge de deux ans. Elle a appris à faire de la planche à neige à l’âge de sept ans. Elle a pratiqué les deux sports pendant six ans avant de tomber amoureuse du slopestyle, à 13 ans. Autres intérêts Elle aime jardiner, faire la cuisine et danser. Elle a commencé à s’intéresser au poker pendant qu’elle se remettait de ses blessures au genou. Elle trouve ce jeu mentalement stimulant et divertissant.

PALMARÈS INTERNATIONAL

Championnats du monde de la FIS : 2011 – 4e (slopestyle)

X Games d’hiver : 2012 – 10e (Aspen); 2011 – BRONZE (Tignes), 5e (Aspen); 2009 – 8e (Aspen)