Biographie :

Justin Dorey faisait partie d’un groupe de skieurs canadiens de demi-lune dont l’objectif était d’atteindre le podium à Sotchi 2014. En qualification, Justin a inscrit le meilleur score, soit 91,60. Toutefois, il n’a pas été en mesure de reproduire cette descente en finale, ce qui a eu pour effet de le reléguer à la 12e place.

 

Justin a fait ses débuts à la Coupe du monde en janvier 2008 et a remporté le bronze à sa première participation. Il a ensuite décroché l’argent aux Championnats du monde FIS de 2009. Il a également gravi les marches du podium à l’un des événements sportifs les plus importants de son sport en gagnant la médaille d’argent aux X Games d’Europe 2011. Cette même année, il a aussi mis la main sur l’or aux Championnats du monde organisés par l’Association of Freeskiing Professionals.

 

Cependant, tout au long de 2012 et 2013, il a subi plusieurs blessures. Il a commencé par se disloquer l’épaule aux X Games d’hiver 2012 à Aspen lorsqu’il est tombé sur la plateforme d’une demi-lune. Il a choisi de ne pas subir de chirurgie. Mais en janvier 2013, une chute à l’entraînement qui a occasionné la déchirure de certains ligaments de l’épaule a rendu la chirurgie nécessaire. Il a dû se tenir à l’écart des pistes de compétition pour le reste de la saison et manquer les X Games d’hiver ainsi que les Championnats du monde FIS.

FAITS SAILLANTS EN CARRIÈRE

Champion du monde de l’AFP en 2011.

Médaillé d’argent des Championnats du monde FIS en 2009.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Introduction au sport : Il a commencé le ski à l’âge de deux ans et la course à l’âge de huit ans, mais il n’aimait pas ça. Il allait tout laisser tomber pour se mettre au surf des neiges quand son père lui a suggéré d’essayer le ski acrobatique. Ça a été le coup de foudre.

Autres intérêts : Justin Dorey aime monter à vélo, jouer de la guitare, cuisiner des repas santé et le plein air.

De tout et de rien : Durant l’été, il s’entraîne dans une installation comportant trois trampolines qui se trouve dans la cour du domicile de Trennon Paynter, un de ses entraîneurs. Son surnom est Bone. Il a travaillé dans le secteur de la construction pour financer sa carrière de skieur. La veille de chaque compétition, il mange des sushis pour souper.

PALMARÈS INTERNATIONAL

Jeux olympiques d’hiver : 2014 – 12e.

 

Championnats du monde FIS : 2011 – 12e; 2009 – ARGENT.

 

X Games d’hiver : 2014 – 8e (Aspen); 2012 – 8e (Aspen), 4e (Tignes); 2011 – 6e (Aspen), ARGENT (Tignes); 2010 – 11e (Aspen); 2009 – 4e (Aspen); 2008 – 15e (Aspen).