Biographie :

Depuis qu’ils se sont associés en 2013, Josh Binstock et Sam Schachter sont montés sur le podium de quatre tournois du Circuit mondial de la FIVB, notamment à l’Open de Parana de 2014, où ils ont décroché la médaille d’or. En 2015, ils ont terminé au 2e rang du tournoi de Poreč (Croatie) de la Série majeure, remportant du coup leur plus grande bourse. C’était la première fois qu’une équipe canadienne masculine montait sur le podium d’un tournoi majeur du Circuit mondial de la FIVB depuis 1997. En 2014, ils avaient terminé 4es au Grand Chelem de São Paulo. Josh et Sam ont participé pour la première fois aux Championnats du monde de la FIVB en 2015 et y ont réussi le meilleur résultat du Canada chez les hommes, soit un 9e rang. Pour vivre l’expérience de jeux multisports, une bonne dose d’attention et de distractions et pour inspirer les jeunes joueurs, ils ont ensuite décidé de participer à leurs premiers Jeux panaméricains, en sol canadien, à Toronto. À la saison 2015-2016, Josh a dû conjuguer avec une déchirure aux muscles abdominaux, qu’il a réussi à guérir grâce des traitements médicaux, des exercices de réadaptation et une attitude mentale positive. Sam et lui ont ensuite terminé 5es à deux reprises lors de tournois du Circuit mondial avant de terminer 2es à l’Open de Cincinnati en mai. À Londres 2012, ses premiers Jeux olympiques, Josh a fait équipe avec Martin Reader et a terminé au 17e rang avec une fiche de 1-2 en ronde préliminaire. En 2001, il a remporté la médaille d’argent aux Jeux du Canada. Il est aussi triple champion canadien. Son plus récent titre, qu’il a décroché avec Sam, remonte à 2014. Josh a représenté le Canada aux Maccabiades à trois reprises, dont en 2013 où il a eu l’honneur d’être porte-drapeau de la délégation canadienne.

 À propos de l’athlète…

Famille : Ses parents se nomment Howard et Suzanne, et ses frères et sa sœur, Aaron, Todd et Michelle. Débuts : Il a commencé à jouer au volleyball à l’âge de 17 ans et a été membre de l’équipe canadienne junior de volleyball. Il a fait ses débuts en volleyball de plage à 23 ans entre ses saisons universitaires à l’Université de Toronto. Il aime le fait qu’il est plus difficile d’être bon en volleyball de plage et l’importance de l’aspect cognitif du jeu. Au-delà du volleyball de plage : Il a obtenu son baccalauréat en santé et éducation physique de l’Université de Toronto en 2004 et son doctorat en chiropratique du Canadian Memorial Chiropractic College en 2009. On le surnomme Binner. Ses partisans portent souvent un chandail avec la mention Binner’s Beauties. Sa devise : « Pour moi, gagner n’a rien à voir avec ce qui se passe sur le terrain au premier coup du sifflet devant une foule bruyante. Gagner, c’est quelque chose qui se bâtit physiquement et mentalement lorsqu’on s’entraîne chaque jour et en rêve chaque nuit. »