Charline Labonté, quadruple médaillée d’or olympique et triple championne du monde, a décidé de ranger son équipement de gardienne et s’apprête à entreprendre une nouvelle carrière qui, espère-t-elle, saura lui procurer autant de satisfaction que le hockey.

Âgée de 34, elle a confirmé sa retraite du hockey féminin, lundi, matin, alors qu’elle entame une seconde carrière en restauration la tête remplie de souvenirs.

Véritable pionnière du hockey féminin au Québec, Labonté s’est notamment distinguée en devenant la deuxième femme à jouer dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec avec le Titan d’Acadie-Bathurst pendant la saison 1999-2000. Elle a ensuite joint les rangs de l’équipe nationale féminine, en 2001, et a simultanément poursuivi son aventure avec les Martlets de l’Université McGill.

Elle a aussi joué avec les Canadiennes de Montréal pendant quatre saisons, menant l’équipe à la victoire de la Coupe Clarkson en 2017.

Nouvelles de © La Presse Canadienne, 2017. Tous droits réservés. Ce matériel ne peut pas être publié, diffusé, réécrit ou redistribué.

twitter_frsocial-ads