Latvia Ice Hockey Worlds AP Photo/Sergei Grits
AP Photo/Sergei Grits

Mondial de l’IIHF : Nick Paul procure la médaille d’or au Canada en prolongation

Nick Paul a procuré une médaille d’or au Canada en marquant un but en prolongation pour conclure le Championnat du monde de l’IIHF de Riga, en Lettonie, avec une victoire de 3-2 contre la Finlande.

Paul et son coéquipier chez les Sénateurs d’Ottawa Connor Brown se sont échangé le disque sur une montée à deux contre un lors de la prolongation, qui se déroulait à trois contre trois. Paul a rentré le bout de caoutchouc dans le filet après que Brown ait habilement capté une passe avec son patin avant de le lui remettre.

La résilience était la thématique du tournoi pour les Canadiens, qui sont revenus de l’arrière à deux reprises dans la rencontre. C’est Maxime Comtois qui a inscrit la troupe de Gerard Gallant au pointage en avantage numérique en deuxième période. Le tir de Brown a frappé le poteau de plein fouet et le Québécois a récupéré le retour pour égaliser la marque avec son revers depuis l’embouchure du filet. C’était alors 1-1.

L’indiscipline des Finlandais a coûté cher quand Adam Henrique a enfilé l’aiguille pour faire 2-2 grâce à une belle passe du revers de Comtois, également en avantage numérique, alors qu’il restait moins de 10 minutes au match.

Mikael Ruohomaa a ouvert la marque pour les Finlandais en supériorité numérique en milieu de première période. Il s’est infiltré derrière la défensive canadienne et a déjoué Darcy Kuemper d’une manœuvre rapide.

Petteri Lindbohm a redonné l’avance aux siens en troisième période. Il a reçu la rondelle à la pointe et s’est avancé jusqu’au cercle de mise en jeu avant de décocher un tir qui a trompé la vigilance de Kuemper sous la mitaine. Ce dernier a repoussé 29 des 31 tirs qui ont été dirigés vers lui pour permettre aux siens de monter sur la plus haute marche du podium.

Brown a remporté les honneurs du meilleur pointeur du tournoi, ayant accumulé deux buts et 14 mentions d’aide pour un total de 16 points. Andrew Mangiapane et Adam Henrique ont récolté 11 points chacun, ce qui leur a mérité respectivement le troisième et le quatrième rang.

L’équipe américaine a remporté la médaille de bronze dans un duel à sens unique qui s’est conclu par la marque de 6-1 contre la formation allemande. Conor Garland a récolté un but et deux mentions d’aide alors que Jason Robertson a obtenu deux points. Cal Petersen a repoussé 33 lancers dans la victoire.

Équipe Canada avait subi un revers à chacun de ses trois premiers duels du tournoi et est passée à un cheveu de ne pas se qualifier pour la ronde éliminatoire pour la première fois de son histoire dans ce tournoi.

Demi-finale : Canada 4 – 2 États-Unis

Samedi, Équipe Canada a atteint la finale du Championnat du monde de l’IIHF à Riga, en Lettonie, grâce à une victoire de 4-2 sur les États-Unis.

Visiblement, les joueurs canadiens ont pris goût à la victoire. Après avoir perdu ses trois premiers matchs du tournoi et passer tout près de rater la phase éliminatoire, le Canada a sorti son meilleur au bon moment et jouera pour la médaille d’or demain contre le gagnant de l’autre demi-finale entre la Finlande et l’Allemagne.

Face aux Américains, la troupe de Gérard Gallant n’a pas perdu de temps pour ouvrir la marque lorsque l’attaquant Brandon Pirri a profité d’un retour de lancer dans l’enclave avec moins de deux minutes de jouer. Sur la séquence, Équipe Canada a traversé la patinoire en quelques secondes avant de déjouer le gardien américain Cal Petersen.

Les deux équipes se sont ensuite échangé de bonnes occasions de marquer et les États-Unis brisaient la glace en fin d’engagement par l’entremise de Colin Blackwell.

En deuxième période, un nom bien connu s’est encore mis en valeur. Andrew Mangiapane a redonné l’avance à son équipe en poussant une rondelle libre après un effort acharné devant le filet adverse. Adam Henrique s’est ensuite vu refuser un but après une contestation d’entraîneur, si bien que le score demeurait 2-1 avec seulement 20 minutes à jouer.

Ce même Mangiapane est revenu à la charge en début de troisième période en y allant d’une feinte magistrale en échappée pour doubler l’avance du Canada. Il s’agissait déjà de son 7e but du tournoi.

Les Américains n’avaient toutefois pas dit leur dernier mot en répliquant à peine deux minutes plus tard pour revenir à un but de son rival. Le reste du match a été l’affaire du gardien Darcy Kuemper et de la défense canadienne qui a repoussé toutes les attaques adverses. Kuemper a été solide en bloquant 36 tirs dans le match.

Justin Danforth a confirmé la victoire du Canada avec un but dans un filet désert.

Quarts de finale : Canada 2 – 1 Équipe COR

Équipe Canada a surpris Équipe COR pour gagner 2 – 1 en quarts de finale du Championnat du monde de l’IIHF à Riga, en Lettonie. Contre toute attente, le Canada accède aux demi-finales où il affrontera les États-Unis.

Au cours de la première période, aucune des deux équipes n’est parvenue à marquer.

Le premier but du match est survenu avec un peu plus de cinq minutes à faire en deuxième période, lorsque Yevgeni Timkin d’Équipe COR a trouvé le fond du filet. Le gardien de but canadien Darcy Kuemper a effectué un premier arrêt, puis a été déporté hors de la cage, laissant deux de ses coéquipiers faire face au tir de Timkin.

Le Canada a réussi à s’inscrire au pointage en troisième période lorsque le capitaine Adam Henrique a marqué en avantage numérique. Connor Brown et Maxime Comtois se sont vus chacun créditer d’une passe sur ce jeu. À la fin du temps de jeu réglementaire, le pointage était toujours de 1 – 1.

En prolongation, après deux minutes de jeu, Andrew Mangiapane a déjoué le gardien de but russe Sergei Bobrovski pour sceller la victoire canadienne.

Après un début de tournoi difficile, Équipe Canada se retrouve maintenant en demi-finales où elle fera face aux États-Unis. Le match aura lieu le samedi 5 juin à 7 h HE.

Match 7 : 1er juin, Finlande 3 – 2 Canada

Équipe Canada a conclu la phase préliminaire avec une défaite de 3 – 2 en tirs de barrage contre la Finlande.

Brandon Pirri a rapidement ouvert la marque pour le Canada avec un but après seulement une minute 30 secondes de jeu.

La Finlande a créé l’égalité en début de deuxième période lorsque Arttu Ruotsalainen a trouvé le fond du filet. Le Canada a répliqué lorsque Maxime Comtois a profité d’un avantage numérique pour marquer. Au deuxième entracte, le Canada menait 2 – 1.

Avec quatre minutes à faire en troisième période, la Finlande est parvenue à créer à nouveau l’égalité grâce au deuxième but du match d’Arttu Ruotsalainen.

Aucune des deux équipes n’a marqué pendant la prolongation de cinq minutes, amenant le match en tirs de barrage. Trois joueurs finlandais, dont Ruotsalainen, sont parvenus à déjouer le gardien canadien Darcy Kuemper alors que Brandon Pirri et Adam Henrique ont trouvé le fond du filet pour le Canada.

Le Canada conclut la phase préliminaire du tournoi avec une fiche de trois victoires, trois défaites en temps réglementaire et une défaite en tirs de barrage. La formation canadienne termine au quatrième rang du groupe B et accède aux quarts de finales. Le Canada a le même nombre de points que le Kazakstan, soit 10, mais détient le bris d’égalité en raison de sa victoire de 4 – 2 sur cette formation plus tôt dans le tournoi.

Équipe Canada sera donc de la phase éliminatoire du tournoi où elle affrontera l’Équipe COR, gagnante du groupe A, en quarts de finale jeudi.

Match 6 : 30 mai, Canada 7 – 1 Italie

Le Canada a poursuivi sa belle séquence au Championnat du monde de l’IIHF avec un gain de 7 à 1 contre l’Italie. Cette troisième victoire consécutive permet au Canada d’afficher autant de victoires que de défaites après six rencontres.

Cole Perfetti a ouvert la marque tôt en première période, profitant d’un retour du gardien italien pour pousser la rondelle dans le filet.

Andrew Mangiapane a ensuite doublé la marque pour le Canada avec une belle feinte à un contre un.

Le Canada a poursuivi sa domination en première période avec deux buts rapides à 23 secondes d’intervalle.

Le troisième but a été marqué par Troy Stecher, alors qu’Adam Henrique a chassé le gardien italien de la rencontre avec son troisième but du tournoi. 

La deuxième période s’est avérée plus serrée alors que l’Italie a réduit l’écart à trois buts à mi-chemin du match.  Le Canada s’est cependant assuré de ne laisser aucun espoir aux Italiens, alors que Mangiapane a enfilé son deuxième but de la rencontre, suivi par Maxime Comtois en fin de période.  Au deuxième entracte, le pointage était donc de 6 à 1 pour le Canada.

En troisième période, Brandon Pirri a été l’unique marqueur des deux côtés.  Avec une passe sur ce but, Adam Henrique a récolté un but et deux passes, portant son total de points dans le tournoi à sept.  Mangiapane a lui aussi connu un fort match, avec deux buts et deux passes, tandis que Connor Brown a récolté quatre passes.

Match 5 : 28 mai, Canada 4 – 2 Kazakhstan

Le Canada a vaincu le Kazakhstan par la marque de 4 – 2 vendredi au Championnat du monde de l’IIHF, portant sa fiche à deux victoires et trois défaites.

Andrew Mangiapane a ouvert le score pour le Canada après six minutes de jeu en marquant en avantage numérique. Le Kazakhstan a eu quelques belles occasions de marquer en première période, mais n’a pas été en mesure de les concrétiser.

Après une minute de jeu en deuxième période, le Canada a marqué à nouveau lorsqu’Adam Henrique a dévié un tir d’Owen Power pour déjouer le gardien Andrei Shutov. Le Kazakhstan s’est inscrit au pointage trois minutes plus tard lorsque Nikita Mikhailis a déjoué le gardien Darcy Kuemper dans un trois contre un résultant d’une passe à l’aveuglette de Jaret Anderson-Dolan en territoire offensif canadien. Le Canada menait 2 – 1 au deuxième entracte.

Le Kazakhstan a créé l’égalité tôt en troisième période lorsque Nikita Mikhailis a marqué son deuxième but de la rencontre. Mais Cole Perfetti a redonné un avantage d’un point au Canada en marquant son premier but du tournoi.

Avec 1 minute 15 secondes à faire au match, le Kazakhstan a retiré son gardien et alors qu’il restait moins de cinq secondes à la rencontre, Connor Brown a marqué dans un filet désert amenant le pointage final à 4 – 2.

Dans son prochain match du tournoi à la ronde, le Canada affrontera l’Italie le dimanche 30 mai à 9 h 15 HE.

Match 4 : 26 mai, Canada 4 – 2 Norvège

Le Canada a eu le dessus sur la Norvège mercredi par la marque de 4 – 2. Avant ce match, l’équipe canadienne était toujours en quête d’une première victoire au Championnat du monde de hockey masculin de l’IIHF présenté à Riga, en Lettonie.

Connor Brown a donné le ton tôt en première période en marquant à peine 22 secondes après le début du match. Il a déjoué le gardien norvégien Henrik Haukeland pour procurer au Canada une avance de 1 – 0.

Le capitaine d’Équipe Canada Adam Henrique a ensuite profité d’un avantage numérique de 5 contre 3, après deux pénalités de la part des Norvégiens Ole Julian Holm et Christian Kaasastul, pour marquer son premier but du tournoi . Le Canada menait 2 – 0 au premier entracte.

Owen Power a obtenu une mention d’assistance sur les deux buts.

La Norvège est revenue en force en deuxième période en marquant deux buts consécutifs pour égaliser le match à 2 – 2. Cependant, Andrew Mangiapane a rapidement été en mesure de rétablir l’avance du Canada grâce à une passe réussie de Connor Brown, qui a ainsi obtenu son troisième point du match. Ce but avait une signification spéciale pour Mangiapane, qui faisait ses débuts avec Équipe Canada.

En troisième période, Adam Henrique a scellé la victoire du Canada avec un but en désavantage numérique portant le pointage à 4 – 2.

Darcy Kuemper était le gardien de but pour la formation canadienne et a effectué 15 arrêts.

Match 3 : 24 mai, Allemagne 3 – 1 Canada

Le Canada a subi une troisième défaite en autant de rencontres au Championnat du monde de hockey masculin de l’IIHF en s’inclinant par la marque de 3 – 1 contre l’Allemagne.

Les Allemands n’ont pas relâché la pression offensive et leurs efforts défensifs lors de ce match de ronde préliminaire afin de remporter face aux Canadiens. La formation allemande n’avait pas pris la victoire face aux Canada dans ce tournoi depuis 1996.

Stefan Loibl et Korbinian Holzer ont donné les devants à leur équipe en marquant les deux premiers buts de la partie en début de première période. Matthias Plachta a renforcé l’avance de son équipe en marquant le but gagnant dans un filet désert en fin de troisième période. Le gardien de but Matthias Niederberger a aussi offert une excellente performance avec 39 arrêts.

Nick Paul est le seul canadien à avoir réussi à percer la défensive allemande en première période suite aux deux premiers buts adverses.

Avec une fiche de 0-3, le Canada connait son début de tournoi le plus difficile jusqu’à maintenant et se retrouve provisoirement à l’avant-dernier rang du groupe B. Il reste néanmoins à la formation canadienne quelques rencontres à jouer afin de tenter de percer le top 4 de son groupe et ainsi accéder aux huitièmes de finale.

Match 2 : 23 mai, États-Unis 5 – 1 Canada

Ce match entre les deux grands rivaux a donné lieu à beaucoup d’intensité comme à l’habitude. Les Américains ont été les premiers à ouvrir la marque en première période par l’entremise de Jason Robertson qui a profité d’une sortie hasardeuse du gardien canadien Darcy Kuemper. Quelques minutes plus tôt, son vis-à-vis Anthony Stolarz devait quitter le match en raison d’une blessure apparente à la jambe droite.

Les joueurs américains ont doublé leur avance tôt en deuxième période avec un tir de la ligne bleue. Le Canada écopait ensuite d’une troisième pénalité mineure dans la rencontre, ce qui profitait à son adversaire pour porter la marque 3-0. Les Canadiens ont terminé le deuxième engagement en force avec plusieurs bonnes chances de marquer, mais c’est les États-Unis qui ajoutaient un autre but suite à un revirement avec moins de deux minutes à jouer.

Maxime Comtois a inscrit le premier but de son équipe dans le tournoi à mi-chemin en troisième période lorsqu’il a accepté une belle passe dans l’enclave de Nicolas Beaudin. Les États-Unis ont ajouté un dernier but alors que les dernières minutes s’écoulaient au cadran.

Match 1 : 21 mai, Lettonie 2 – 0 Canada

Le Canada n’a pas connu le départ espéré au Championnat mondial de hockey masculin de l’IIHF en se faisant surprendre 2-0 dès son premier match de la ronde préliminaire face à la Lettonie, pays-hôte du tournoi.

Il s’agit d’une première défaite canadienne contre la Lettonie en 13 affrontements dans l’histoire de ce tournoi.

Les joueurs canadiens ont dominé 38-17 dans la colonne des tirs au but, mais se sont butés à un gardien letton en grande forme, Matiss Kivlenieks, qui a été l’étoile de cette rencontre.

Provenant de différentes équipes et disputant un premier match officiel, les joueurs canadiens ont manqué de synchronisme en début de match alors que plusieurs passes manquaient de précision. Les deux équipes semblaient se diriger vers une première période sans but avant que la Lettonie brise la glace en avantage numérique avec une seule seconde à jouer.

Le Canada a offert du jeu plus convaincant à partir de la deuxième période. La Lettonie parvenait néanmoins à limiter les bonnes chances de marquer dans l’enclave et elle en profitait même pour doubler son avance à mi-chemin de l’engagement sur un tir qui a surpris le gardien canadien Darcy Kuemper. De son côté, Kivlenieks continuait son bon travail avec des arrêts opportuns.

En troisième période, la troupe de Gérard Gallant a obtenu deux avantages numériques et a retiré son gardien avec plus de 3 minutes à faire au match, mais n’était toujours pas en mesure de percer la muraille lettonne.