Les hommes de Rugby Canada ont conclu leur saison en Série mondiale de rugby à sept avec le bronze à Londres après avoir battu les États-Unis 22 à 19 dimanche à Twickenham.

Le bronze au London Sevens arrive à la fin d’une série historique pour l’équipe canadienne masculine marquée par son premier titre de Série mondiale à Singapour, en avril dernier.

À LIRE : Les Canadiens écrivent une page d’histoire avec un premier titre en Série mondiale de rugby à sept

Mike Fuailefau a complété le premier essai du match. Malgré une conversion ratée de Nathan Hiramaya, le Canada a pris les devants 5 à 0 tôt dans cette rencontre de finale.

Les Américains ont répliqué alors que Perry Baker et Maka Unufe ont donné une avance de 7 à 5 aux voisins du Sud.

Les États-Unis ont récupéré la possession lors du prochain redémarrage, mais un solide plaquage de Justin Douglas a fait aborder l’essai des Américains. La chance a souri aux adversaires du Canada quand une faute sur passe avant à l’endroit de John Moonlight donna aux Américains la possession du ballon ovale. Baker a été le bénéficiaire, obtenant le deuxième essai des Américains suivi d’une conversion de Madison Hughes. Les États-Unis menaient ainsi 14 à 5 à la mi-temps.

Le Canada a enclenché la machine en début de deuxième pour réduire l’écart. Une course de Lucas Hammond a permis à son coéquipier Harry Jones de compléter un essai. Cependant, Hirayama a manqué la conversion à nouveau et le Canada tirait toujours de l’arrière 14 à 10.

Avec moins de trois minutes à jouer, Matt Mullins a donné les devants à ses hommes en marquant le troisième essai du Canada dans cette joute. Une autre conversion oubliée n’a donné qu’une avance d’un point sur ses rivaux (15 à 14).

Hirayama — après trois conversations manquées — a obtenu sa rédemption en bloquant un dégagement de Hughes, en ramassant la balle perdue et en complétant son premier essai du match. Sa prochaine tentative de conversion était bonne et le Canada s’est donné une avance de 22 à 14.

Alex Schwarz a marqué le dernier essai du match pour les Américains, mais il était trop tard pour les États-Unis alors que le sifflet final donnait au Canada la médaille de bronze avec une marque finale de 22 à 19.

Sur sa route vers la médaille de bronze, le Canada a signé des victoires sur Fidji et le Japon, avant de baisser pavillon devant la Nouvelle-Zélande 19-14 samedi pour passer en quarts de finale de la coupe dimanche.

Les Canadiens ont détruit l’Argentine 28-7 dans les quarts, mais l’Angleterre s’est révélée trop forte devant ses partisans dans les demi-finales, ce qui a empêché le Canada d’accéder à la grande finale avec une défaite de 24-5.

Le Canada termine en huitième place du classement général de la Série mondiale de rugby à sept, tandis que l’Afrique du Sud fut déclarée championne, suivie de l’Angleterre et de Fidji. Les autres fédérations qui ont terminé devant le Canada cette saison sont la Nouvelle-Zélande, les États-Unis, l’Australie et l’Écosse.

Le Canada a été l’un des cinq pays à gagner un titre au cours de la saison, tout comme l’Afrique du Sud, l’Angleterre, Fidji et l’Écosse, grande gagnante de l’étape de Londres. La Série mondiale est passée par 10 villes sur cinq continents depuis son cou d’envoi en décembre.