C’est sous le chaud soleil du midi qu’Eugenie Bouchard a trouvé le moyen d’écarter la Chinoise Shuai Peng par la marque de 7-6(5), 6-2 et atteindre le troisième tour des Internationaux d’Australie, mercredi à Melbourne.

La Canadienne, qui a véritablement dépoussiéré son tennis au tournant de 2017, a entamé la rencontre avec un bris. Laissant savoir assez rapidement ses intentions en courant les balles et en attaquant toutes ses frappes, la demi-finaliste de 2014 semblait bien aux commandes du match. Cependant la Chinoise et ancienne 14e mondiale a ramené les pendules à l’heure en égalisant la marque à 4-4, le jeu s’est ensuite dirigé vers le bris d’égalité.

À LIRE : Début de campagne réussi pour Eugenie Bouchard aux Internationaux d’Australie

C'était la première fois qu'Eugenie Bouchard jouait sur le court Hisense aux Internationaux d'Australie, le 18 janvier 2017. (AP Photo/Aaron Favila)

C’était la première fois qu’Eugenie Bouchard jouait sur le court Hisense aux Internationaux d’Australie, le 18 janvier 2017. (AP Photo/Aaron Favila)

Après des erreurs des deux camps, une avance de 3-2 est allée à Eugenie Bouchard à la suite d’une double faute de Peng. La foule s’est animée lorsqu’au point suivant la Canadienne a déjoué son adversaire et creusé l’écart 4 à 2. Trop longue sur sa première balle de manche, Eugenie a tenu le coup lors de l’échange suivant pour mettre la main sur la manche 7 à 5 au jeu décisif.

« Je ne crois pas avoir joué mon meilleur tennis en première manche, j’étais un peu nerveuse, a confié Eugenie en entrevue d’après-match. Dès que Peng prenait le contrôle d’une balle, je n’avais aucune chance. J’ai commencé à m’imposer lors du jeu décisif et je me suis mise à contrôler plus de points. »

Shuai Peng félicite Eugenie Bouchard après leur affrontement au deuxième tour des Internationaux d'Australie, le 18 janvier 2017. (AP Photo/Aaron Favila)

Shuai Peng félicite Eugenie Bouchard après leur affrontement au deuxième tour des Internationaux d’Australie, le 18 janvier 2017. (AP Photo/Aaron Favila)

La Canadienne a une fois de plus été la première des deux adversaires à réussir un bris lors du second acte à 2-1. Dès lors, Eugenie Bouchard a pris les rennes du match pour se retrouver face à trois balles de match 15 minutes plus tard. Incapable de clouer le bec de Peng, Eugenie a du attendre que la Chinoise soit au service, à 5-2, pour conclure la rencontre sur un bris.

Eugenie Bouchard croisera la gagnante de la rencontre entre la Française Pauline Parmentier et l’Américaine Coco Vandeweghe au troisième tour.