Les olympiens de Rio 2016 Ben Saxton et Chaim Schalk ont obtenu leur billet pour les finales World Tour Swatch FIVB de Toronto samedi.

Tirant de l’arrière une manche à zéro (21-17) contre les Polonais Piotr Kantor et Bartosz Losiak à Polson Pier, le tandem canadien s’est emparé des deux manches suivantes au compte de 21-12 et 15-11 pour atteindre le carré d’as.

Ben Saxton et Chaim Schalk célèbrent leur victoire de quarts de finale sur la Pologne aux finales World Tour Swatch FIVB de Toronto, le 17 septembre 2016. (Photo: Thomas Skrlj)

Ben Saxton et Chaim Schalk célèbrent leur victoire de quarts de finale sur la Pologne aux finales World Tour Swatch FIVB de Toronto, le 17 septembre 2016. (Photo: Thomas Skrlj)

« Il nous arrive de prendre plus de temps avant d’enclencher la machine, a dit à la blague Saxton après le duel. Nous étions confiants et savions que nous pouvions revenir dans le match. »

Saxton et Schalk avaient atteint les quarts de finale en écartant la paire néerlandaise composée d’Alexander Brouwer et de Robert Meeuwsen en deux manches (21-19, 21-19).

Ben Saxton et Chaim Schalk célèbrent un point gagné contre la Pologne aux finales World Tour Swatch FIVB de Toronto, le 17 septembre 2016. (Photo: Thomas Skrlj)

Ben Saxton et Chaim Schalk célèbrent un point gagné contre la Pologne aux finales World Tour Swatch FIVB de Toronto, le 17 septembre 2016. (Photo: Thomas Skrlj)

À LIRE : Saxton et Schalk complètent la phase de groupes avec une victoire

« Nous avons bien joué aujourd’hui, a convenu Schalk. Nous nous sommes améliorés à chacune de nos parties et adaptés rapidement à la pluie. Nous avons tenu le morceau jusqu’à la fin et c’est ce qui a fait de nous des vainqueurs au final. »

Les Canadiens prendront la mesure des champions olympiques de Rio Alison Cerutti et Bruno Oscar Schmidt en demi-finale dimanche.

Ben Saxton réalise un bloc en quarts de finales contre la Pologne à Toronto, le 17 septembre 2016.(Photo: Thomas Skrlj)

Ben Saxton réalise un bloc en quarts de finales contre la Pologne à Toronto, le 17 septembre 2016.(Photo: Thomas Skrlj)

À LIRE : Bansley et Wilkerson gagnent le premier match de phase de groupes

« On peut battre n’importe quelle équipe si on joue notre meilleur volleyball », a dit Schalk en vue du match de dimanche. « On va se nourrir de l’énergie de la foule et lui offrir un bon match », a poursuivi le Canadien en parlant de la horde de partisans qui ont été présents toute la semaine à Polson Pier.

Josh Binstock frappe le ballon lors du match contre la Pologne aux Finales World Tour Swatch FIVB, le 17 septembre 2016.(Photo: Thomas Skrlj)

Josh Binstock frappe le ballon lors du match contre la Pologne aux Finales World Tour Swatch FIVB, le 17 septembre 2016.(Photo: Thomas Skrlj)

L’autre duo canadien qui était en action samedi, Josh Binstock et Sam Schachter, a malheureusement vu son parcours s’arrêter en ronde des 12 après une défaite de 2 à 1 (18-21, 21-17, 12-15) face aux Polonais Mariusz Prudel et Grzegorz Fijalek.