Bien qu’il ait raté de peu le podium, le judoka Antoine Bouchard a connu une journée exceptionnelle, dimanche, l’arène Carioca 2 de Rio de Janeiro

En action chez les moins de 66 kg, le Canadien de 21 ans s’est faufilé jusqu’à l’un des deux combats pour une médaille de bronze. Il a finalement été vaincu par le Japonnais Masashi Ebinuma, 6e au monde, et a terminé son premier tournoi olympique au cinquième rang.

Antoine Bouchard contre Raymond Ovinou aux Jeux olympiques de Rio, le 7 août 2016. (COC Photo par Jason Ransom)

Antoine Bouchard contre Raymond Ovinou aux Jeux olympiques de Rio, le 7 août 2016. (COC Photo par Jason Ransom)

Bouchard, 22e au classement mondial avant le début la compétition, a entrepris son parcours avec une victoire rapide aux dépens de Raymond Ovinou, de la Papousie Nouvelle-Guinée, qui est 153e au monde. Le Canadien a défait son adversaire par ippon grâce à une projection dans les premiers instants du combat.

Antoine Bouchard contre le Russe Mikhail Puliaev aux Jeux olympiques de Rio, le 7 août 2016. (COC Photo par Jason Ransom)

Antoine Bouchard contre le Russe Mikhail Puliaev aux Jeux olympiques de Rio, le 7 août 2016. (COC Photo par Jason Ransom)

Au tour suivant, il affrontait le Russe Mikhail Puliaev, troisième au monde et vice-champion du monde lors des deux dernières années. Le duel s’est décidé en prolongation, avec un yuko marqué par Bouchard.

Ce dernier a livré une autre solide performance en huitièmes de finale, où il a vaincu le Marocain Imad Bassou, 32e au monde. Bouchard a eu le meilleur sur son rival par yuko, en plus de lui faire prendre trois pénalités.

Passage obligé par le repêchage

C’est Adrian Gomboc, 17e au classement mondial, qui a freiné le Québécois en quarts de finale. Le Slovène l’a emporté par ippon après avoir marqué deux waza-ari, le premier dans les premières secondes du combat et le second dans la dernière minute.

Antoine Bouchard et son entraineur Nicolas Gill aux Jeux olympiques de Rio, le 7 août 2016. (COC Photo par Jason Ransom)

Antoine Bouchard et son entraineur Nicolas Gill aux Jeux olympiques de Rio, le 7 août 2016. (COC Photo par Jason Ransom)

Au repêchage, Bouchard avait un adversaire de taille en Tumurkhuleg Davaadorj, deuxième au monde. Le Canadien a surpris le Mongol en marquant waza-ari en toute fin de rencontre.

Du côté féminin, Ecaterina Guica a été éliminée par Natalia Kuziutina à son premier combat chez les moins de 52 kg. La Russe, septième au monde, a pris la mesure de la Canadienne, 24e, en marquant deux fois yuko.