EN

Site Web officiel de l’Équipe olympique canadienne

Une célébration rend hommage au journaliste Randy Starkman

Une célébration rend hommage au journaliste Randy Starkman
NADOLNY_Mark_COC_cropped

Par Mark Nadolny

À l’approche de la clôture des 51es Jeux olympiques, des Canadiens se sont rassemblés pour rendre hommage à la mémoire d’une légende qui a raconté une grande partie de l’histoire canadienne à 12 éditions de ces Jeux.

Randy Starkman a participé aux Jeux olympiques non seulement comme journaliste, mais aussi comme ami et partisan des athlètes et du Mouvement olympique canadien.

La matinée a été douce-amère à la Maison olympique du Canada tandis que des membres de la famille et des amis de Starkman, y compris sa fille Ella, son frère Laurie, des athlètes et des journalistes ont rendu hommage à l’homme qui trouvait les gens derrière les athlètes pour en raconter l’histoire.

Vêtus de t-shirts qui portaient la mention «  Team Starkman  », les invités ont versé quelques larmes et fait part de souvenirs à l’occasion d’un déjeuner.

Quadruple médaillée olympique, Marnie McBean a parlé de Randy Starkman au nom des athlètes canadiens.

«  Il était là lorsque nous étions encore inconnus et nous a suivis jusqu’à ce que nous ayons un nom et c’est pourquoi nous l’aimerons toujours  », a-t-elle dit.

Marcel Aubut, président du Comité olympique canadien, a promis de rendre hommage à l’héritage laissé par Starkman.

«  Nous continuerons de porter le flambeau qu’il a allumé. Nous ferons en sorte que les Canadiens connaissent nos athlètes – pas seulement pour le sport qu’ils pratiquent –, mais aussi pour les personnes qu’ils sont  », a-t-il déclaré.

Laurie et Ella Starkman ont lu un poème qu’ils ont rédigé à la mémoire de leur frère et père. Les invités sont passés des rires aux larmes et des larmes aux rires à l’écoute des mots bien choisis et présentés avec éloquence et passion par Ella et Laurie.

«  Cela représente beaucoup à mes yeux de voir qu’il a touché la vie de nombreux d’athlètes d’une façon si positive. Je me réjouis de voir que je n’étais pas seule à voir jusqu’à quel point il était remarquable  », a déclaré Ella après avoir visionné un montage vidéo rempli d’émotions dans lequel divers Olympiens racontaient leurs souvenirs préférés de Starkman.

— Kristina Velan

NADOLNY_Mark_COC_cropped

Par Mark Nadolny

Identification Olympique

Sondage

La course au CanadaVoir tout

Au paradis des sprinteurs : les pistes d’athlétisme les plus rapides
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 043 autres abonnés

Identification olympique gratuite

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.