SECTIONS

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des promotions, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.

Reliez vos comptes

Deconnexion
EN

Site Web officiel de l’Équipe olympique canadienne

Le huit de pointe féminin remporte l’argent

Le huit de pointe féminin remporte l’argent
NADOLNY_Mark_COC_cropped

Par Mark Nadolny

Après une quatrième place à Beijing, l’équipage canadien du huit de pointe féminin en aviron a remarquablement accéléré le rythme dans les 500 derniers mètres de la finale pour décrocher une médaille d’argent, jeudi, à Eton Dorney, au jour  6 des Jeux. Cette performance, réalisée en 6:12.06 a donné lieu à la septième médaille et la deuxième médaille d’argent du Canada aux Jeux.

«  Je ne le réalise pas encore, raconte Lauren Wilkinson, de North Vancouver en Colombie-Britannique. C’est un merveilleux groupe de femmes au sein duquel j’ai eu la chance de ramer, et nous avons tout donné, aussi nous n’avons aucun regret. Cela alimentera le feu pour 2016.  »

L’équipage, composé de Janine Hanson, Rachelle Viinberg, Krista Guloien, Wilkinson, Natalie Mastracci, Ashley Brzozowicz, Darcy Marquardt, Andreanne Morin et la barreuse de renommée Lesley Thompson-Willie a tenu le bateau néerlandais médaillé de bronze à distance et a franchi la ligne d’arrivée tout juste 1,47 seconde derrière les championnes olympiques en titre, les Américaines.

«  Les Néerlandaises (qui ont pris le troisième rang) ne nous ont pas du tout inquiétées, explique Lesley Thompson-Willie, de London, en Ontario. Nous étions là pour gagner et nous avons surveillé tous les autres équipages, mais nous n’étions concentrées que sur notre bateau et sur notre plan de course.  »

Avec cette médaille d’argent, l’équipage a réalisé une performance égale à celle des hommes la veille, consolidant ainsi la réputation d’excellence du Canada dans les bateaux poids lourds.

Toujours en aviron ce jeudi, le deux de couple féminin poids léger, composé de Lindsay Jennerich et de Patricia Obee a avancé à la finale B après avoir fini quatrième à la demi-finale, en arrêtant le chronomètre à 7:14.83.

«  Nous sommes évidemment déçues. Nous allons prendre du temps pour nous en remettre. Il s’agit de sept minutes de votre vie, mais d’une seule chance de remporter une médaille olympique, de raconteur Jennerich.  »

La paire sera de nouveau en action le 4 août.

L’équipage masculin du quatre de pointe sans barreur composé de Anthony Jacob, William Dean, Derek O’Farrell et Michael Wilkinson a également avancé à la finale B avec un temps de 6:08.90 et concourra donc de nouveau le 4 août.

NADOLNY_Mark_COC_cropped

Par Mark Nadolny

Identification Olympique

Sondage

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 28 autres abonnés

Identification olympique gratuite

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.