Biographie :

Jennifer-Gilroy_600Jennifer Gilroy rêve de jouer pour Équipe Canada depuis l’âge de 16 ans, lorsqu’elle est passée d’une ligue de garçons à la ligue féminine Central Ontario Girls Baseball League. C’est à ce moment qu’elle a rencontré ses actuelles coéquipières Ashley Stephenson, Autumn Mills et Kate Psota. Après avoir entendu leurs récits de voyage (y compris les expériences moins agréables), elle a su qu’elle voulait faire partie de l’équipe nationale. Elle en a eu la chance en 2009 et elle a participé à sa première Coupe du monde de l’IBAF en 2010. Elle a ensuite fait partie de l’équipe médaillée de bronze en 2012. Le fait saillant de la carrière de Jennifer jusqu’à maintenant est d’avoir été nommée dans l’équipe des Jeux panaméricains de 2015 et d’avoir la chance de jouer à domicile.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Elle est la fille de David Gilroy et Janet Pearen. Son frère Anthony Gilroy a joué dans l’équipe de rugby de l’Université McMaster. Débuts : Elle a commencé à jouer au baseball à l’âge de 4 ans. Son père, sa mère, son frère et ses grands-parents ont tous joué au baseball, et le sport est l’élément rassembleur de la famille. Autres intérêts : Elle a obtenu son diplôme en Loi et sécurité et techniques policières au St. Clair College. Elle aime faire du kayak, jouer au hockey, faire de la planche à neige et faire de la randonnée avec son chien Daisy Duke. Elle travaille comme chef d’équipe de la sécurité pour Trillium Health Partners. Elle est associée à Ve’ahavta, une œuvre de secours et de bienfaisance juive, et elle fait du bénévolat sur le terrain pour aider les sans-abris de Toronto. De tout et de rien : Sa devise : « Ne parle pas, agis. Ne promets pas, prouve. » Son père est son modèle parce qu’il a toujours l’air de s’amuser dans tous les sports qu’il pratique. Elle porte deux colliers porte-bonheur. Elle vérifie l’équipement dans son sac « un million de fois » parce qu’elle est distraite, selon ses dires. En voyage, elle collectionne les toiles des endroits qu’elle visite pour se rappeler tous les beaux endroits où le baseball l’a amenée. On la surnomme J.Gilz, G-roy.

PALMARÈS INTERNATIONAL

CM IBAF : 2014 – 4e; 2012 – BRONZE; 2010 – 5e