Biographie :

À sa première année de compétition en ski cross, India Sherret a représenté le Canada aux Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver d’Innsbruck 2012, où elle a terminé quatrième. Lors de la saison 2012-2013, elle a terminé au sommet du classement général de la Coupe Nor-Am. En 2015, elle a été sacrée championne du monde junior. Mais tout au long de ce parcours jalonné de réussites, India souffrait de boulimie nerveuse, les premiers signes étant apparus lorsqu’elle avait 15 ans. Après avoir caché sa maladie pendant quatre ans, elle a décidé de prendre une pause à la saison 2015-2016 et de soigner son trouble alimentaire. Elle a recouvré la joie de vivre et la santé, puis a relancé sa carrière sportive par une victoire à sa première compétition de la Coupe Nor-Am et un autre titre de championne du classement général.

Elle a participé aux Championnats du monde pour la première fois en 2017, y atteignant les quarts de finale malgré les entorses et ecchymoses subies après une chute. Bien qu’elle ait participé à trois arrêts de la Coupe du monde en février 2017, India a concouru à temps plein sur le circuit seulement à la saison 2017-2018. En janvier 2018, à Idre Fjall, en Suède, elle a brisé la glace et a remporté sa première médaille de Coupe du monde, en l’occurrence le bronze.

À PyeongChang 2018, India a été gravement blessée lors des huitièmes de finale. Elle n’a pas pu compléter l’épreuve.

À propos d’India

Débuts : Elle a fait du ski de fond bien avant de découvrir le ski alpin. D’ailleurs, en ski de fond, elle construisait toujours des sauts. Elle a commencé les compétitions de ski alpin à 10 ans et les compétitions de ski cross à 13 ans. C’est à l’âge de 15 ans qu’elle a décidé de se consacrer au ski cross.

Au-delà du ski acrobatique : Elle aime faire des esquisses des lieux qu’elle visite. Elle exprime aussi sa créativité par la restauration de meubles et la poterie. Lorsqu’elle est à la maison, elle essaie de faire du ski de fond le plus souvent possible et se dit être heureuse en montagne à faire de l’escalade, de la randonnée pédestre, courte ou longue, ou du vélo de montagne. L’été, elle travaille à temps plein pour un entrepreneur peintre local. Elle songe à faire une formation d’apprentie comme peintre et décoratrice, à poursuivre des études en design d’intérieur ou des études universitaires en biologie de la faune. Clara Hughes fait partie de ses plus grandes sources d’inspiration. Après avoir lu la biographie de Clara, elle a décidé de prendre mieux soin d’elle et de prendre une pause de la compétition. Elle fait du bénévolat dans les écoles locales pour sensibiliser les jeunes aux troubles alimentaires et aux maladies mentales. Elle collectionne les cartes postales et aimerait un jour en faire une murale.