Équipe Canada - Carling Zeeman - Avrion - Jeux olympiques de Rio 2016 (Photo: COC/David Jackson)
(Photo: COC/David Jackson)

Ramer avec les athlètes d’aviron : leurs entraînements pour être rapide sur l’eau

Nous avons rassemblé les moments créatifs et divertissants d’entraînement des athlètes d’Équipe Canada dans une série d’articles #EntraînementsDuMardi. Découvrez-en d’autres de différents sports ici.


Les rameurs d’Équipe Canada s’entraînent intensément sur l’eau dans des conditions météorologiques diverses. Parfois, ils rament ensemble, les uns derrière les autres, parfois ils rivalisent, côte à côte. Évidemment, leur entraînement inclut aussi des visites au gym, où leur appareil de prédilection est … le rameur bien sûr.

Découvrez-les dans leur quotidien et voyez comment ils parviennent à s’entraîner pour performer tout en gardant leur sens de l’humour et leur bonne humeur.

1. Kasia Gruchalla-Wesierski

Il est impressionnant de voir à quel point les mouvements des rameuses sont synchronisés! Passer plusieurs heures ensemble à bouger sur le même rythme, on comprend pourquoi Kasia Gruchalla-Wesierski voit ce genre de vidéo sans arrêt dans sa tête. C’est même un peu hypnotisant, vous ne trouvez pas?

Kasia est membre de l’équipe du huit de pointe avec barreur qui a terminé au pied du podium aux Championnats du monde 2019.

2. Conlin McCabe

S’ils peuvent bouger en parfaite synchronicité, les athlètes d’aviron aiment aussi faire ressortir leur esprit compétitif en rivalisant dans des courses côte à côte. Et qui de mieux placé qu’un coéquipier pour les pousser à donner leur maximum à l’entraînement? Conlin McCabe et Kai Langerfeld en savent quelque chose.

McCabe, médaillé d’argent en huit de pointe avec barreur à Londres 2012, vise une troisième participation aux Jeux olympiques après une sixième place en quatre de pointe à Rio 2016.

3. Maxwell Lattimer

L’aviron permet de profiter de l’extérieur et de s’entraîner dans un environnement en constant changement, parfois digne d’une carte postale. Qui n’aime pas passer une journée au lac? La description de la photo ne dit pas si Maxwell Lattimer a pris le temps d’apprécier le décor.

Lattimer est membre du quatre de pointe poids léger médaillé d’or aux Jeux panaméricains de Toronto 2015 et 13e à Rio 2016.

4. Gavin Stone, Will Crothers, Jakub Buczek et Cody Bailey

Ces quatre membres de l’équipe du huit de pointe avec barreur sont sortis sur l’eau en groupe réduit et glissent avec aisance à travers la brume sur le lac calme. Les regarder dans ce décor surréel est méditatif. Est-ce le calme avant la tempête pour ceux qui ont terminé huitièmes aux Championnats du monde de 2019?

5. Madison Mailey

Est-ce que les rameuses ont trouvé le trésor au bout de l’arc-en-ciel? Sans blague, le ciel semble arborer sa plus belle banderole pour encourager Madison Mailey et ses coéquipières dans leur entraînement.

Aux Championnats du monde de 2019, Madison était membre de l’équipe du quatre de pointe qui avait terminé huitième.

Les athlètes aiment varier leurs entraînements en pratiquant d’autres sports. Ici, Madison est tout sourire en ski de fond, mais ça semble moins facile pour certaines coéquipières comme on peut le voir sur la vidéo suivante.

6. Will Crothers

Si la nature semble souvent être de leur côté, elle joue aussi des tours en créant des situations d’entraînement moins idéales. Tuques et mitaines étaient de mise pour Will Crothers et les autres rameurs du huit de pointe avec barreur pendant cette sortie sur l’eau hivernale.

Crothers vise une troisième participation olympique à Tokyo 2020. Tout comme McCabe, il était membre de l’équipe du huit de pointe avec barreur qui avait remporté la médaille d’argent à Londres 2012 et du quatre de pointe qui avait conclu au sixième rang à Rio 2016.

7. Andrea Proske

Même si la vue est moins spectaculaire dans le gym, les athlètes d’aviron y passent plusieurs heures. Si on se fie aux comptes Instagram de plusieurs membres de l’équipe, le rameur est probablement l’appareil sur lequel ils passent le plus de temps. La deuxième photo où Andrea Proske serre les dents montre toute l’intensité des séances sur rameur.

Celle qui a terminé quatrième en deux de pointe aux Championnats du monde en 2019 travaille avec acharnement dans le gym pour atteindre son plein potentiel.

8. Carling Zeeman

Au cours de la dernière année, plusieurs athlètes de différents sports ont participé à des compétitions virtuelles. C’est le cas de Carling Zeeman, dixième en skiff à Rio, qui a pris part à un défi virtuel sur rameur en direct de son garage. Avait-elle ouvert la porte pour profiter de la brise ou simplement pour apprécier le décor de verdure?

9. Jessica Sevick

La médaillée d’or en skiff des Jeux panaméricains Lima 2019 Jessica Sevick a essayé un autre type d’embarcation avec quelques coéquipières le temps d’un après-midi. Ont-elles trouvé ça difficile de rester debout sur la planche de SUP? On ne le sait pas, mais elles semblent avoir eu bien du plaisir.

10. Christine Roper

Toutes ces heures passées à ramer en parfaite synchronicité portent fruit lorsque vient le temps de filmer des vidéos amusantes. Christine Roper et plusieurs membres de l’équipe nationale ont profité d’une belle journée ensoleillée pour plonger en chorégraphiant un effet domino. Une deuxième carrière en natation artistique? Apparemment, puisque c’était en avril, ils ont trouvé l’eau un peu froide.

Roper, cinquième à Rio 2016 avec l’équipe du huit de pointe avec barreur, s’entraîne en vue d’une deuxième participation aux Jeux olympiques.