HKO World Juniors Canada Finland 20201231

Mondial junior : le Canada termine au premier rang du groupe A

Le Canada a dominé la Finlande 4-1 lors de son dernier match préliminaire du Championnat mondial de hockey junior, terminant du même coup au premier rang du groupe A.

Après avoir remporté ses trois premières parties sans trop grande adversité, le Canada a montré son vrai visage face à un adversaire considéré parmi les favoris de la compétition. La formation d’André Tourigny a offert une performance inspirante à l’approche de la phase éliminatoire, où elle affrontera la République Tchèque en quart de finale.

On ne voyait que des chandails rouges en début de match tellement le Canada avait le contrôle de la rondelle et effectuait un échec-avant efficace. Pendant que la Finlande obtenait son seul tir de la première période après neuf minutes de jeu, le Canada bombardait le filet adverse à répétition, décochant au passage 17 lancers. Malgré tout, la formation canadienne inscrivait seulement un but lors ce premier engagement.

C’est Dylan Cozens, encore lui, qui a été l’unique marqueur avec son 5e but du tournoi. Sur une descente à 2 contre 1, le produit des Sabres de Buffalo a tiré du côté rapproché pour battre le gardien Kari Piiroinen. Ce dernier a néanmoins limité les dégâts pour permettre à son équipe de retraiter au vestiaire en retard d’un seul but.

Les Finlandais ont offert une meilleure opposition à partir de la 2e période, mais ce ne fut pas suffisant pour renverser la vapeur dans ce duel. L’attaquant Mikko Petman venait bien près de créer l’égalité dans les premières minutes, mais son tir a abouti sur le poteau. Cette chance ratée deviendra un moment clé puisque Dylan Holloway portait le score 2-0 en faveur du Canada quelques instants plus tard grâce au travail acharné de ses coéquipiers autour du filet.

Ce but cassait complètement les jambes des Finlandais qui retrouvaient ensuite leur jeu brouillon de la première période. Peyton Krebs ajoutait un troisième but avec une belle manoeuvre entre les jambes et Ryan Suzuki était frustré dans les dernières secondes de l’engagement après une chute gênante d’un défenseur finlandais tout juste devant son filet.

La Finlande a rendu les choses intéressantes en troisième période. Lors de leur premier avantage numérique du match, l’un des meilleurs espoirs au repêchage de la LNH en 2022 Brad Lambert a marqué le premier but des siens à l’aide d’un bon tir du poignet. Les joueurs finlandais ont bien tenté quelques poussées offensives par la suite, mais sans réellement menacer le gardien Devon Levi.

Cozens a complété la marque en fin de match dans un filet désert, s’emparant du premier rang des pointeurs de la compétition. Équipe Canada a terminé la partie avec 40 tirs contre 18 pour son adversaire. Notons qu’Alex Newhook a quitté la rencontre en raison d’une blessure indéterminée.

Cette victoire permet au Canada de se mesurer à la République Tchèque en quart de finale, 4e du groupe B et adversaire moins redoutable. L’affrontement aura lieu dans deux jours le 2 janvier à 19h (HE).

Match 3 : Canada 10-0 Suisse

Le Canada est demeuré parfait à son troisième match préliminaire au Mondial junior en renversant la Suisse par la marque de 10-0.

La formation dirigée par André Tourigny présente maintenant une fiche de 3-0. La Suisse est quant à elle toujours à la recherche d’un premier point dans le tournoi.

Philip Tomasino a continué son excellent travail en marquant son 4e but de la compétition dès la deuxième minute de jeu pour lancer son équipe en avant. L’ailier droit venait de sauter sur la patinoire lorsqu’il a accepté une passe de Quinton Byfield et battre le gardien suisse d’un tir précis dans la partie supérieure du filet.

Pas moins de six pénalités mineures et une inconduite de partie ont été décernées après ce premier but rapide, affectant le rythme du premier engagement. Malgré une domination de 14-3 au chapitre des tirs au but, le Canada ne parvenait pas à menacer le filet adverse, même lors d’un avantage numérique à deux hommes où la formation canadienne a montré un manque de cohésion.

Nettement plus convaincante en deuxième période, Équipe Canada a mis le match hors de portée à son adversaire en ajoutant quatre buts. L’avantage numérique débloquait enfin avec les buts de Dylan Cozens et Ryan Suzuki alors que Jakob Pelletier profitait d’un retour de lancer de la bande pour inscrire son deuxième but du tournoi. Il permettait du même coup à Connor Zary d’obtenir son premier point de la compétition. Connor McMichael portait ensuite le score à 5-0 en fin d’engagement.

Dans cette période toute canadienne, le gardien suisse Noah Patenaude a tout de même réussi à se démarquer avec un arrêt spectaculaire devant Zary.

Le Canada a poursuivi son travail de démolition en troisième période. Plutôt tranquille depuis le début du tournoi, Byfield a complété une belle soirée de travail de six points avec ses deux premiers buts. Pelletier (2e), Cole Perfetti et Kaiden Guhle ont également contribué au festival offensif canadien.

Le montréalais Devon Levi a signé le blanchissage dans la victoire.

Le Canada a terminé le match avec 52 tirs contre 15 pour son adversaire. Il est resté invaincu dans l’histoire du Championnat mondial junior face à la Suisse en 24 parties.

Le Canada affrontera la Finlande le 31 décembre à 18h (HE) avec comme enjeu le premier rang du groupe A.

Match 2 : Slovaquie 1-3 Canada

Ce ne fut pas aussi facile que la veille, mais Équipe Canada en a fait assez pour s’imposer 3-1 devant la Slovaquie lors de son deuxième match préliminaire du Mondial junior.

Après avoir écrasé une équipe allemande décimée, le Canada n’a pas semblé aussi convaincant face à son adversaire slovaque malgré une domination anticipée au niveau de la possession de rondelle.

À LIRE : À quoi s’attendre du Championnat du monde junior de l’IIHF 2021

Inséré dans la formation en raison de la suspension à Braden Schneider, le défenseur de la LHJMQ Jordan Spence a profité d’un filet désert dans l’enclave pour ouvrir la marque à son premier match en carrière à ce tournoi. Le seul but inscrit lors d’une première période plutôt tranquille.

Les joueurs slovaques ont fourni un effort intéressant en début de deuxième période en passant plusieurs minutes en zone adverse. Le gardien québécois Devon Levi a dû s’imposer à quelques reprises pour conserver l’avance des siens. Le Canada a ensuite profité de deux avantages numériques en deuxième moitié de période, sans pouvoir percer le filet adverse. Si bien qu’à la surprise générale, le score était toujours de 1-0 pour le Canada après 40 minutes de jeu.

Le jeu s’est ouvert en troisième période et les deux équipes ont échangé les bonnes occasions de marquer. Connor McMichael est passé bien près de marquer un but spectaculaire, mais sa manoeuvre entre les jambes a été bloquée par le gardien Samuel Hlavaj.

Bénéficiant des arrêts importants de son gardien, le Canada a finalement ajouté à son avance avec un peu moins de 5 minutes à jouer à la partie. Philip Tomasino a hérité d’un revirement en zone neutre pour marquer son troisième but du tournoi lors d’une échappée. Les adversaires du Canada n’avaient toutefois pas dit leur dernier mot quand Martin Chromiak a réduit l’écart à un but en avantage numérique. La Slovaquie a tenté le tout pour le tout en retirant son gardien pour un 6e attaquant, mais Jack Quinn a scellé l’issue de la rencontre dans une cage béante.

Après avoir blanchi les Suisses lors de leur premier match, la Slovaquie a montré à nouveau qu’elle ne serait pas une proie facile dans ce tournoi.

Le Canada jouera son prochain match de la ronde préliminaire le 29 décembre contre la Suisse à 18h (HE)

Match 1 : Allemagne 2-16 Canada

Après des semaines d’incertitude sur la tenue du Championnat du monde junior 2021, le Canada a finalement amorcé son tournoi et il s’est assuré de laisser sa marque avec une victoire écrasante de 16-2 sur l’Allemagne.

Il s’agit du deuxième plus haut total de buts inscrits par le Canada dans l’histoire de ce tournoi. Dylan Cozens a mené la charge pour la troupe d’André Tourigny, inscrivant 3 buts et 3 aides.

C’est le plus récent premier choix au repêchage du Canadien de Montréal Kaiden Guhle qui a ouvert la marque du côté rapproché après moins de 2 minutes de jeu. Dawson Mercer a doublé l’avance de son équipe quelques minutes plus tard en inscrivant son premier but en carrière à ce tournoi en désavantage numérique.

Le défenseur canadien Braden Schneider offrait ensuite aux Allemands un avantage de 5 minutes en écopant d’une inconduite de partie pour un coup illégal à la tête, ce qui a permis à John Peterka de réduire l’avance à un but à l’aide d’un bon tir dans la lucarne. Ce but était toutefois une simple anomalie dans ce match complètement dominé par les Canadiens.

Philip Tomasino a ajouté un 3e but avant de voir Peyton Krebs marquer à 0,2 seconde de la fin de la première période. Une certaine confusion est survenue sur ce but alors que les images télédiffusées semblaient montrer la rondelle pénétrer dans le filet lorsqu’il ne restait plus de temps au cadran. Les arbitres ont consulté la reprise vidéo et ont néanmoins accordé le but.

Privée de 9 joueurs réguliers en raison d’une éclosion de COVID-19 et disputant un deuxième match en 24 heures, l’équipe allemande a montré avec logique des signes de fatigue à partir de la 2e période. Même l’arrivée du gardien Jonas Gahr n’a rien changé sur l’allure de la rencontre. Les Canadiens ont exploité leur rapidité et agilité pour ajouter sept buts dans cette période médiane, dont les deuxièmes du match pour Mercer, Krebs et Tomasino.

L’écart entre les deux formations s’est encore plus accentué en troisième période. Seule sur la patinoire, l’équipe canadienne a ajouté l’insulte à l’injure avec cinq autres buts. Florian Elias a permis à son pays de terminer le match sur une note un peu plus positive avec un but dans les dernières secondes de la rencontre.

Alex Newhook (2), Ryan Suzuki, Jakob Pelletier, Thomas Harley et Connor McMichael ont également touché la cible pour le Canada lors de ce premier match de la ronde préliminaire.

Après cette dégelée, les joueurs allemands seront soulagés de récupérer à compter de demain trois coéquipiers qui auront complété leur période de quarantaine.

De son côté, le Canada affrontera la Slovaquie à 18h (HE).