Les Raptors de Toronto ont disputé leur premier match le 3 novembre 1995. Jeudi soir, ils pourraient vivre un moment historique.

Jetons un regard sur ce qui s’est passé dans l’univers du sport canadien l’année où les Raptors ont commencé à jouer dans la NBA.

Débuts des Raptors

Les Raptors de Toronto disputent le premier match de leur saison inaugurale contre les Nets du New Jersey dans le cadre d’une rencontre du calendrier régulier disputée à Toronto le vendredi 3 novembre 1995. Les Raptors ont établi un record d’assistance de la NBA en accueillant plus de 30 000 spectateurs au Skydome. LA PRESSE CANADIENNE/Moe Doiron

L’année 1995 a marqué l’entrée en scène des Raptors de Toronto et des Grizzlies de Vancouver dans la NBA. C’était la première fois que la ligue alignait des équipes basées à l’extérieur des États-Unis.

Les partisans ont été invités à suggérer des noms pour l’équipe. La liste des finalistes a été réduite à 10 candidats : les Beavers, les Bobcats, les Dragons, les Grizzlies, les Hogs, les Scorpions, les T-Rex, les Tarantulas, les Terriers et les Raptors.

Le 15 mai 1994, le choix final a été dévoilé à la télé nationale, de même que le logo de l’équipe. La couleur argent de l’équipe, appelée ‘Naismith silver’, a été choisie en l’honneur de l’inventeur du basketball, le Canadien James Naismith.

Doublé Bailey-Surin

L’équipe du relais canadien 4×100 m – de gauche à droite : Robert Esmie, Bruny Surin, Donovan Bailey et Glenroy Gilbert – montre ses médailles d’or pendant la cérémonie de présentation des Championnats du monde d’athlétisme, tenus au stade Ullevi de Göteborg, le dimanche 13 août 1995. (Photo AP/Thomas Kienzle)

Aux Championnats du monde de l’IAAF de 1995, les vedettes du sprint Donovan Bailey et Bruny Surin ont terminé aux premier et deuxième rangs du 100 m masculin. Le Canada a également décroché l’or au relais 4×100 m, faisant du quatuor canadien les principaux aspirants aux grands honneurs en vue d’Atlanta 1996 (et nous connaissons la conclusion de cette histoire aux JO!)

McBean et Heddle rament vers l’or

Marnie McBean (G) et Kathleen Heddle du Canada célèbrent après avoir remporté une médaille d’or en deux de couple aux Jeux olympiques de Atlanta 1996. (Photo : Mike Ridewood/COC)

Les Canadiennes Marnie McBean et Kathleen Heddle ont remporté la médaille d’or de l’épreuve du deux de couple aux Championnats du monde d’aviron et elles ont vogué sur cette erre d’aller jusqu’à Atlanta 1996. C’est ainsi qu’elles ont raflé la médaille d’or olympique en deux de couple, faisant d’elles les premières athlètes du Canada à mettre la main sur trois médailles d’or olympiques en carrière.

Stojko défend son titre de champion du monde

Le champion du monde Elvis Stojko exécute son programme pendant le gala d’exhibition des Championnats du monde de patinage artistique à Birmingham, le 12 mars 1995. (PHOTO PC/ Paul Chiasson)

Alors qu’il se remettait encore d’une blessure à la cheville qu’il avait subie aux Championnats canadiens quelques semaines plus tôt, le patineur artistique Elvis Stojko a raflé son deuxième titre de champion du monde d’affilée. Stojko a ensuite remporté un troisième titre en 1997.

Le sprint endiablé de Curt Harnett

Curt Harnett du Canada participe à une épreuve de cyclisme sur piste aux Jeux olympiques d’Atlanta de 1996. (Photo: Mike Ridewood/COC)

Aux Championnats du monde de cyclisme sur piste, le cycliste Curt Harnett a remporté la médaille d’argent au sprint masculin. Plus tard dans l’année, il a établi un record mondial de 9,865 secondes au 200 m contre la montre. Il aura fallu 11 ans avant que son record soit battu. Il a été le premier homme à franchir la barrière mythique des 10 secondes sur le 200 m.

Hughes file vers l’argent

Les médaillées olympiques du contre-la-montre individuel en cyclisme prennent la pose avec leurs médailles aux Jeux olympiques de 1996 à Conyers, en Géorgie, le samedi 3 août 1996. De gauche à droite, la médaillée d’argent Jeannie Longo de la France, la médaillée d’or Zulfiya Zabirova de la Russie et la médaillée de bronze Clara Hughes du Canada. (Photo AP/Lionel Cironneau))

En cyclisme sur route, Clara Hughes a pédalé vers la conquête de la médaille d’argent dans l’épreuve du contre-la-montre aux Championnats du monde de cyclisme sur route. Elle allait faire ses débuts à titre d’olympienne à Atlanta l’année suivante, où elle a remporté deux médailles de bronze, pour ensuite devenir la première olympienne à remporter plusieurs médailles autant aux Jeux d’été que d’hiver.