NOM : Kim Boutin

ÂGE : 23 ans

LIEU DE RÉSIDENCE : Sherbrooke, QC

SPORT : Patinage de vitesse sur courte piste (Patinage de vitesse Canada)

JEUX : PyeongChang 2018

Vincent Ethier©2018 Kim Boutin, 5a8

Tous les Olympiens espèrent remporter une médaille olympique, mais les chances d’en gagner une à vos premiers Jeux sont plutôt minces. Maintenant, imaginez en gagner TROIS à vos premiers Jeux olympiques. C’est presque inédit.

Pas pour Kim Boutin, la seule triple médaillée canadienne à PyeongChang 2018 et notre porte-drapeau à la cérémonie de clôture. Kim est revenue à la maison avec trois médailles, dont la première, pour une troisième place, qui a provoqué toute une commotion, y compris des menaces de mort sur ses médias sociaux.

Canada’s Kim Boutin, of Sherbrooke, Que., celebrates after winning bronze in the women’s 1500-metre short-track speedskating at the 2018 Olympic Winter Games, in Gangneung, South Korea, Saturday, February 17, 2018. Kim Boutin will be Canada’s flag bearer at the closing ceremony of the Pyeongchang Olympics. THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson

Elle a récolté le bronze au 500 m et au 1500 m, puis l’argent au 1000 m. Elle est la deuxième femme au monde à remporter une médaille dans les trois épreuves individuelles de patinage de vitesse sur courte piste dans la même édition des Jeux d’hiver.

La détermination ainsi que le stress mental et physique qui découle d’un tel niveau de pression sont énormes pour la plupart des athlètes, mais Kim a surmonté le tout avec gratitude et grâce. Cette jeune athlète exceptionnelle possède l’un des sourires les plus éclatants qu’il vous sera donné de voir et elle a réussi à le conserver pendant les premiers Jeux olympiques les plus dramatiques et les plus éprouvants qu’une athlète puisse connaître. Elle a réussi à rester concentrée, sereine et sur le podium.

PYEONGCHANG (CORÉE DU SUD) – LE 18 FÉVRIER : Kim Boutin reçoit la médaille de bronze au 1500 m en patinage de vitesse sur courte piste à la Place olympique de PyeongChang aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, en Corée du Sud, le 18 février 2018. (Photo : Vincent Ethier/COC)

Les 5à8 ans qui ont précédé son arrivée sur ce podium l’avaient préparée à ce moment. Sans un financement adéquat, elle n’aurait jamais pu bénéficier de l’aide de son psychologue sportif, qui l’a aidée à se préparer mentalement aux épreuves que le sport pourrait et allait lui réserver.

Sans financement supplémentaire, de nombreux athlètes devront se passer de l’entraînement mental, physique et émotionnel essentiel dont ils ont besoin pour atteindre leurs objectifs et réaliser leurs rêves.

Vincent Ethier©2018

En donnant généreusement à la campagne 5à8, vous contribuez à faire en sorte que tous les athlètes aient accès à un entraînement mental, physique et émotionnel approprié, permettant à Équipe Canada d’être la meilleure du monde.

Participez à la campagne 5à8 et aidez les membres de la Prochaine génération d’Équipe Canada à réaliser leurs rêves.