Si la finale tant attendue du big air hommes a laissé peu de place à l’incertitude, c’est que Sébastien Toutant en a eu plus que sa part au cours des derniers mois.

Samedi, le planchiste canadien a mis la main sur la médaille d’or de cette épreuve de haut vol qui faisait son entrée au programme olympique en réglant la question dès le début de la compétition. Ses deux premières manœuvres récompensées par d’excellentes notes, il a dû attendre que ses adversaires, l’un après l’autre, chutent ou échouent à accumuler les points nécessaires pour le dépasser avant de célébrer. Après des mois à l’écart de la compétition et de l’entraînement à cause d’une blessure au dos, le Canadien était d’abord et avant tout heureux d’éviter les complications à PyeongChang 2018.

Le Canadien Sébastien Toutant remporte l’or en finale du big air hommes au Centre de saut à ski d’Alpensia lors des Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 en Corée du Sud le 24 février 2018. (Photo : Vaughn Ridley/COC)

Le Canadien Sébastien Toutant remporte l’or en finale du big air hommes au Centre de saut à ski d’Alpensia lors des Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 en Corée du Sud le 24 février 2018. (Photo : Vaughn Ridley/COC)

« Les derniers mois ont été très difficiles », racontait Sébastien. C’est que le nouveau champion olympique a été privé de planche entre le mois d’octobre et les X Games en janvier.

« J’ai eu des problèmes de dos et je ne pouvais pas faire de planche, ça faisait trop mal. Tout le monde était là à pratiquer et c’était frustrant. »

Les quelques semaines qui séparent les X Games et du début des Jeux olympiques lui ont suffi pour répéter les sauts qu’il voulait présenter samedi. Mais avant le big air, il prenait part pour une deuxième fois à l’épreuve olympique de slopestyle. Il a terminé au 11e rang tandis que ses coéquipiers Max Parrot et Mark McMorris sont montés sur le podium en remportant respectivement l’argent et le bronze.

Le Canadien Sébastien Toutant remporte l’or en finale du big air hommes au Centre de saut à ski d’Alpensia lors des Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 en Corée du Sud le 24 février 2018. (Photo : Vaughn Ridley/COC)

Le Canadien Sébastien Toutant remporte l’or en finale du big air hommes au Centre de saut à ski d’Alpensia lors des Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 en Corée du Sud le 24 février 2018. (Photo : Vaughn Ridley/COC)

« J’aime tellement le snowboard et les derniers mois ont été chargés. C’est génial d’être ici, d’arriver si proche et d’avoir réussi une bonne performance en slopestyle en plus de gagner aujourd’hui ».

Il a déjà deux podiums des X Games en big air à son actif et il s’agit de sa première victoire. La deuxième fois, à Aspen 2012, il talonnait Mark McMorris qui avait décroché l’or. Le double médaillé olympique, qui s’est aussi remis de graves blessures, n’a pas réussi à livrer la marchandise samedi. Il était tout de même enchanté pour son coéquipier.

« Je suis fier de Seb, c’est vraiment cool », disait Mark au sujet des tribulations de son compatriote. « Il est très talentueux, mais les dernières années ont été difficiles et il n’a pas eu les résultats dont il est capable. Je suis vraiment content pour lui. »

Mark n’a pas connu une bonne journée et sa performance s’est soldée par une dixième place, mais Sébastien n’a pas failli sur ses deux premiers essais. Quatrième dans l’ordre de départ, le planchiste de 25 ans a soutiré 84,75 points aux juges, la première note élevée de la finale. Deux concurrents plus tard, Torgeir Bergrem l’a dépassé, mais il a échoué à produire la deuxième descente qui le propulserait sur le podium. Pour la petite histoire, chaque fois que Sébastien a gagné une médaille des X Games, Bergrem le précédait sur le podium. L’histoire ne s’est pas répétée samedi.

Pour son deuxième effort, Sébastien a obtenu la meilleure note de la compétition, 89,50 points, pour un total de 174,25 points. Pour ses adversaires, la barre était très haute. Les premiers planchistes doivent s’armer de patience en regardant les performances des autres concurrents. Avec une bonne longueur d’avance, l’attente était moins pénible pour Sébastien.

« Aujourd’hui, je savais que j’avais les manœuvres et que je pouvais livrer une bonne performance. Je suis content que ça se soit passé comme je voulais. C’est un format de trois sauts dont les deux meilleurs comptent. J’ai réussi mes deux premiers et je ne pouvais espérer un meilleur scénario. »

L’Américain Kyle Mack (168,75) l’a imité pour mettre la main sur la médaille d’argent avec deux premiers essais réussis. Le Britannique Billy Morgan (168,00) complète le podium. Il a gardé les spectateurs en haleine jusqu’à la toute fin en se hissant au troisième rang avec son dernier saut.

Après une première manœuvre de 85,00 points, le podium était à la portée de Max Parrot. Malheureusement, le médaillé d’argent de l’épreuve de slopestyle a terminé son troisième essai sur le ventre comme plusieurs autres.

Max s’est contenté de la neuvième place en laissant un seul Canadien sous les projecteurs. L’histoire du snowboard olympique se souviendra à jamais de Sébastien Toutant comme du premier champion olympique de big air hommes.

« Je fais toujours de mon mieux pour monter sur le podium. Pour le big air, j’avais deux sauts en tête. Je suis vraiment content de les avoir atterris. Ma position finale n’avait pas d’importance, mais finir avec la médaille d’or, c’est fantastique. »