Le Canada s’est emparé de l’argent en hockey féminin jeudi après s’être incliné en finale olympique face aux États-Unis.

L’équipe canadienne a encaissé un revers de 3-2 en tirs de barrage dans un match chaudement disputé au Centre de hockey de Gangneung. La remarquable séquence victorieuse des Canadiennes en finale olympique s’arrête donc à quatre (Salt Lake 2002, Turin 2006, Vancouver 2010 et Sotchi 2014).

En marge de ce match, le Canada avait également aligné 24 victoires olympiques.

Mélodie Daoust (15) d'Équipe Canada dispute la rondelle à Megan Keller (5) des États-Unis lors du match pour la médaille d'or en hockey féminin aux Jeux olympiques de PyeongChang 2018, le 22 février 2018. (Photo by Vincent Ethier/COC)

Mélodie Daoust (15) d’Équipe Canada dispute la rondelle à Megan Keller (5) des États-Unis lors du match pour la médaille d’or en hockey féminin aux Jeux olympiques de PyeongChang 2018, le 22 février 2018. (Photo : Vincent Ethier/COC)

Les deux puissances du hockey féminin s’affrontaient lors d’une troisième finale olympique consécutive et cinquième au total.

L’équipe américaine a profité de l’indiscipline du Canada en première période pour ouvrir la marque. Profitant déjà d’un troisième avantage numérique avec moins d’une minute à faire, l’attaque à cinq des États-Unis a finalement trouvé le fond du filet par l’entremise de Hilary Knight assistée de Sidney Morin et Brianna Decker.

Haley Irwin a cependant ramené tout le monde à la case départ avec seulement deux minutes d’écoulés en deuxième période. Fonçant à pleine vitesse vers le filet de Maddie Rooney, l’attaquante canadienne a habillement dévié la passe soulevée de Blayre Turnbull, qui était flanquée à sa droite, pour porter la marque à 1-1.

À LIRE: Une défaite en tirs de barrage qui motivera Équipe Canada dans le futur

Jennifer Wakefield (9) d'Équipe Canada effectue un lancer lors de la finale de hockey féminin des Jeux olympiques de PyeongChang, le 22 février 2018. (Photo : Vincent Ethier/COC)

Jennifer Wakefield (9) d’Équipe Canada effectue un lancer lors de la finale de hockey féminin des Jeux olympiques de PyeongChang, le 22 février 2018. (Photo : Vincent Ethier/COC)

Puis, moins de cinq minutes plus tard, Marie-Philip Poulin a donné l’avantage aux siens. Postée devant le filet, la capitaine du Canada a fait honneur à sa réputation lorsque Meghan Agosta l’a repérée depuis l’arrière des buts avant de l’alimenter d’une savante passe. Rooney n’a rien pu faire face au tir sur réception de la double championne olympique. Mélodie Daoust a également récolté une mention d’aide sur la séquence.

Avec l’or olympique en jeu, la tension était à son comble en troisième période. Après s’être échangés plusieurs occasions de marquer, c’était au tour des États-Unis de créer l’égalité. Monique Lamoureux-Morando a profité d’une rare échappée pour loger la rondelle derrière Shannon Szabados à 3:39 du troisième vingt.

La prolongation de 20 minutes n’ayant rien réglé, le titre olympique fut décidé en tirs de barrage. À égalité 2-2 après cinq rondes, Lamoureux-Morando a joué les héroïnes une fois de plus en brisant l’impasse sur le sixième tir des Américaines. Le Canada se devait de marquer pour espérer prolonger le suspense, mais Rooney est parvenue à seller l’issue avec un arrêt aux dépens d’Agosta.

Il s’agit d’un sixième podium consécutif pour Équipe Canada en hockey féminin depuis l’ajout de la discipline au programme olympique aux Jeux de Nagano en 1998.

Avec cette médaille, le compte d’Équipe Canada en Corée du Sud s’élève maintenant à 22, incluant 9 d’or, 6 d’argent et 7 de bronze.