Biographie :

Michelle Fazzari a remporté son premier titre de championne canadienne en 2012, deux ans après une intervention chirurgicale à l’épaule en raison d’un labrum déchiré; les médecins lui avaient alors dit qu’elle devrait faire son deuil de la compétition d’élite. Michelle a fait son entrée sur la scène internationale en 2006 en participant aux Championnats panaméricains juniors et seniors dont elle a remporté la médaille d’argent et la médaille de bronze, respectivement. Elle a effectué un retour triomphant aux Championnats panaméricains en 2014 en mettant la main sur la médaille d’or. Michelle a obtenu sa première victoire internationale aux Championnats du Commonwealth en 2007. En 2007, 2008 et 2012, elle a remporté la médaille d’or des Championnats du SIC dans l’uniforme de l’Université Brock. En 2008, elle a également participé aux Championnats universitaires mondiaux. Michelle a pris part aux Championnats du monde de l’UWW à trois reprises, et elle a terminé parmi les 10 premières en 2012, 2014 et 2015. Elle a participé pour la première fois aux Jeux panaméricains en 2015, à Toronto, où elle a terminé au 7e rang, et ce, malgré une chirurgie au genou, tout juste trois semaines avant la compétition, qui limitait l’amplitude de ses mouvements. Son expérience des compétitions multisports comprend les Jeux de la Francophonie de 2013, où elle a remporté la médaille d’or. En 2015, Michelle a gagné des médailles d’or à la Classique Nordhagen et au tournoi Bill Farrell Memorial, l’argent à l’Open Klippan Lady et le bronze au Grand Prix Ivan Yarygin.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Elle est la fille de Tony et Debbie Fazzari. Son frère aîné s’appelle Tom. Sa sœur s’appelle Stephanie. Elle affirme que sa famille alimente sa motivation et qu’il lui serait à peu près impossible d’accomplir quoi que ce soit sans ses proches. Débuts : Elle a commencé la lutte à la suite d’un pari entre amis à l’école secondaire, après avoir vu un dépliant sur le sport. Elle est entrée à l’université en se disant que la lutte serait une bonne façon de rester en forme, mais elle s’est fait prendre à son propre jeu et a vite pris la chose au sérieux. Au-delà de la lutte : Elle a obtenu un baccalauréat en éducation physique en 2010 et un baccalauréat en enseignement en 2015 à l’Université Brock. Elle a enseigné à des enfants suivant un parcours d’éducation alternative. Elle a pris part aux Jeux olympiques de 2012 à Londres à titre de partenaire d’entraînement de la triple médaillée olympique Tonya Verbeek.