Biographie :

James Worrall a été, pendant longtemps, engagé au sein du CIO. Worrall a été membre du CIO pendant 22 ans, de 1967 à 1989, et après cela, il a été nommé membre honoraire, titre qu’il détient encore aujourd’hui. De 1974 à 1979, Worrall a été le premier Canadien à siéger au Conseil exécutif du CIO. Parmi les autres fonctions importantes qu’il a remplies au CIO, mentionnons que Worrall a été président de la Commission de la révision de la Charte et membre des commissions suivantes : mixte III, législative, enquête sur la Rhodésie, pour la Grèce et juridique.

Worrall a été président de l’Association olympique canadienne (aujourd’hui le Comité) de 1961 à 1968. De 1963 à 1967, Worrall a présidé le Conseil consultatif national sur la condition physique et le sport amateur. Il a aidé à orienter la direction des deux Jeux olympiques organisés par le Canada : Worrall a été membre du conseil du Comité d’organisation des Jeux olympiques de 1976 à Montréal et des Jeux olympiques d’hiver de 1988 à Calgary.

Aux Jeux olympiques de 1940, Worrall était chef d’équipe de l’équipe olympique canadienne. Aux Jeux olympiques de 1948 et de 1952, Worrall avait agi à titre de chef de mission adjoint de l’équipe olympique canadienne. De 1951 à 1953, il a pris la tête de l’Union athlétique amateur du Canada à titre de président. Worrall a ensuite été nommé chef de mission du Canada pour les Jeux olympiques de 1956 et de 1960. Pour ses efforts dans le Mouvement olympique du Canada, il a été nommé président d’honneur à vie du COC.

Worrall a également été une étoile du sport universitaire en athlétisme et en water-polo pour l’Université McGill. Il a concouru au 110 mètres et au 400 mètres haies aux Jeux olympiques de 1936 à Berlin. Il était le porte-drapeau du Canada à la cérémonie d’ouverture. En 1934, il a gagné une médaille d’argent aux Jeux de l’Empire Britannique (aujourd’hui les Jeux du Commonwealth) au 120 verges haies.

Worrall – auteur de l’ouvrage My Olympic Journey, Sixty Years with Canadian Sport and the Olympic Games (2000) – a été nommé officier de l’Ordre du Canada en 1976. Il a été intronisé au Temple de la renommée olympique du Canada en 1965, au Panthéon des sports canadiens en 1987, au Temple de la renommée olympique du Canada en 1991 et au Temple de la renommée des sports de l’Université McGill en 1998.

Depuis 2002, le prix du porte-drapeau James Worrall (présenté par Petro-Canada) rend hommage aux Olympiens et aux Paralympiens qui ont mené Équipe Canada aux cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux.