SECTIONS

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des promotions, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.

Reliez vos comptes

Deconnexion
EN

Site Web officiel de l’Équipe olympique canadienne

Brad Spence

Brad Spence
  • Date de naissance : 04/19/1984
  • Âge : 30
  • Hauteur: 184cm
  • Poids : 95kg
  • Ville natale : Calgary, Alberta
  • Ville d’attache: Calgary, Alberta

2013_05_12_HDSHOT_B_Spence-4_1340pxEn juillet 2003, lorsque le CIO a annoncé que Vancouver organiserait les Jeux olympiques d’hiver de 2010, Brad Spence avait 19 ans. Il a immédiatement décidé qu’il ferait tout pour être recruté par l’équipe canadienne en vue de ces Jeux organisés en sol canadien. Cela signifiait un retour à la compétition après une blessure qui a failli mettre fin à sa carrière et qui l’a tenu à l’écart de la compétition pendant près de trois ans.

Le 29 décembre 2005, durant la Coupe du monde de descente qui se déroulait à Bormio, Brad a eu un accident et a subi une fracture au tibia et au péroné ainsi qu’une déchirure au ligament croisé antérieur et au ligament latéral interne du genou droit. Il a repris la compétition en décembre 2008 et est revenu sur le circuit de la Coupe du monde en février 2009. Après l’accident, il s’est concentré sur les épreuves techniques, le slalom et le slalom géant. Il s’est taillé une place dans l’équipe olympique de 2010 en atteignant un sommet en carrière, une 12e place en slalom à Alta Badia (décembre 2009) et à Kitzbuehel (janvier 2010).

Les débuts olympiques de Brad Spence ont été mouvementés. Bloqué dans une télécabine, il est arrivé à la porte de départ du slalom géant alors qu’il ne restait que huit skieurs à passer avant lui, et il a terminé en 42e place. Il espérait un classement parmi les 10 premiers au slalom, mais il a chuté à mi‑parcours durant sa première descente et n’a pas terminé la compétition.

C’est au cours de la saison 2011-2012 que Brad a été le plus constant. Il s’est classé parmi les 30 premiers à neuf des dix épreuves de la Coupe du monde. Il a dû subir d’autres opérations chirurgicales en mars 2012 pour réparer un cartilage endommagé à son genou droit après avoir souffert de douleurs pendant toute la saison. Après 274 jours d’absence, il est retourné sur les pentes.

FAITS SAILLANTS EN CARRIÈRE

Champion canadien 2010 (slalom géant). Meilleur résultat en Coupe du monde : 12e en slalom à Kitzbuehel (24 janvier 2010) et à Alta Badia (21 décembre 2009).

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Introduction au sport : Il s’est initié au ski à huit ans quand son frère a décidé qu’il voulait tenter sa chance, donc les deux garçons ont été inscrits à des cours. Au début, il haïssait skier et faisait semblant d’être malade pour rester à la maison avec sa grand-mère… Études : Brad Spence est diplômé de la National Sports School à Calgary. Lorsqu’il n’a pu participer à des compétitions en raison de blessures, il a fréquenté la faculté des sciences humaines de l’Université de Calgary… Autres intérêts : Il a grandi sur un ranch près de Calgary. Il aime la navigation de plaisance, la pêche et l’équitation. Il enseigne le yoga. Il donne de son temps à la Branch Out Foundation qui a été fondée par deux de ses bons amis et qui se concentre sur les troubles neurologiques. Il adore faire à manger et a commencé à jardiner dans le but de faire pousser ses propres aliments santé… Un commanditaire très spécial : En janvier 2012, Brad a fait les manchettes lorsqu’il a inscrit le nom de Gage Ferguson, huit ans, comme commanditaire sur son casque lors de la Coupe du monde de Wengen. Ferguson avait remis à Spence les 149,39 $ qu’il avait recueillis dans sa tirelire pour cette commandite d’un jour, et KLM, le commanditaire de Canada Alpin, lui a offert le transport jusqu’en Suisse pour assister à la course. Ferguson avait reçu une permission spéciale de la FIS pour assister à la compétition dans l’aire d’arrivée. Spence a remis l’argent reçu à la Branch Out Foundation… De tout et de rien : Enfant, son idole était Thomas Grandi en raison de ses résultats et de son attitude par rapport au ski. S’il s’entraîne bien la veille d’une course, Brad portera les mêmes sous-vêtements longs et les mêmes chaussettes pour la compétition. Il sait qu’il veut être olympien depuis qu’il a regardé, à quatre ans, la cérémonie d’ouverture de Calgary 1988 à la télévision avec sa grand-mère pendant que ses parents étaient bénévoles aux Jeux. Son souvenir olympique favori remonte au moment où il a enfilé pour la première fois la veste olympique de l’équipe canadienne. Sa devise préférée est « Il n’est point nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer ».

PALMARÈS INTERNATIONAL

Jeux olympiques d’hiver : 2010 – DNF (slalom), 42e (slalom géant)

Championnats du monde FIS : 2011 – 38e (slalom)

Faits saillants olympiques

Open/Close

JEUX:

TYPE:

SPORT:

ÉVÉNEMENT :

RÉSULTAT:

CLASSEMENT FINAL:

2010 VancouverJeux olympiques d'hiverSki - alpinSlalom géant - hommes - 42
2010 VancouverJeux olympiques d'hiverSki - alpinSlalom - hommes - -
2014 SotchiJeux olympiques d'hivervSlalom - hommes - DSQ

Chansons préférées de l’athlète

Identification Olympique

Identification olympique gratuite

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.