Brianne Theisen-Eaton a réussi l’impossible, samedi soir, au stade olympique de Rio. Sixième après la première journée d’épreuves à l’heptathlon, la Canadienne a réussi à remonter la pente jusqu’à la troisième marche du podium.

Jamais auparavant le Canada n’avait remporté de médaille olympique à l’heptathlon. C’est une récolte cumulative de 6653 points qui a permis à Theisen-Eaton d’écrire une nouvelle page d’histoire du sport canadien.

Brianne Theisen-Eaton émue après les épreuves de l'heptathlon aux Jeux olympiques de Rio, le 13 août 2016. (COC// Jason Ransom)

Brianne Theisen-Eaton émue après les épreuves de l’heptathlon aux Jeux olympiques de Rio, le 13 août 2016. (COC// Jason Ransom)

La Canadienne de 27 ans avait connu des difficultés, vendredi, lors des quatre premières épreuves de sa discipline. Elle s’était d’abord classée sixième au 100 m haies, où elle était l’une favorite. Elle a franchi la distance en 13,18 secondes.

Cinquième au saut en hauteur avec une marque de 1,86 mètres, elle avait ensuite terminé 17e au lancer du poids avec un jet de 13,45 mètres. Elle avait conclu sa journée avec une neuvième place et un chrono de 24,18 secondes au 200 m.

BrianneTheisen-Eaton au saut en longueur lors de l'heptathlon aux Jeux olympiques de Rio, le 13 août 2016. (COC// Jason Ransom)

BrianneTheisen-Eaton au saut en longueur lors de l’heptathlon aux Jeux olympiques de Rio, le 13 août 2016. (COC// Jason Ransom)

Theisen-Eaton a mieux entrepris les choses samedi en prenant le quatrième rang au saut en longueur grâce à un bond de 6,48 mètres.

La détentrice du record canadien à l’heptathlon s’est véritablement remise dans la partie au lancer du javelot. Alors que ses principales adversaires n’ont pas obtenu les résultats espérés, Theisen-Eaton a inscrit une marque de 47,36 mètres, bon pour le onzième rang.

Brianne Theisen-Eaton au 800 m lors de l'heptathlon aux Jeux olympiques de Rio, le 13 août 2016. (COC// Jason Ransom)

Brianne Theisen-Eaton au 800 m lors de l’heptathlon aux Jeux olympiques de Rio, le 13 août 2016. (COC// Jason Ransom)

Troisième au cumulatif à l’entame de la dernière épreuve, le 800 m, tous les espoirs étaient donc permis pour la Canadienne. Elle a relevé le défi avec brio en terminant la course au cinquième rang, en 2 minutes 9,50 secondes. Les 972 points récoltés pour cette performance ont confirmé sa place sur le podium de Rio.

Avec un total de 6810 points, la Belge Nafissatou Thiam a remporté l’or. La Britannique Jessica Ennis-Hill, championne du monde en titre, a hérité de l’argent grâce à un cumul de 6775 points.

Brianne Theisen-Eaton embrasse son mari le champion olympique de Londres 2012, Ashton Eaton. (COC// Jason Ransom)

Brianne Theisen-Eaton embrasse son mari le champion olympique de Londres 2012, Ashton Eaton. (COC// Jason Ransom)

Il s’agissait d’une deuxième participation olympique pour Theisen-Eaton, quadruple médaillée aux championnats du monde. À Londres, en 2012, elle s’était classée onzième.