Le comité d’organisation des Jeux olympiques de 2016 a dévoilé mardi les fameuses médailles qui seront remises à la fin de chacune des épreuves disputées du 5 au 21 août prochains.

Tout comme lors des Jeux panaméricains de 2007, c’est la Monnaie brésilienne qui a obtenu le contrat de dessiner et produire les quelques 2 488 médailles– 812 d’or, 812 d’argent et 864 de bronze – qui seront décernées à Rio 2016.

C’est en présence du président du Comité international olympique et médaillé d’or des Jeux olympiques de Montréal, Thomas Bach, que Rio 2016 a dévoilé les précieuses médailles au Parc olympique de Barra à Rio de Janeiro.

Représentant le lien qui unit la force d’un héros olympique à celle de la naturele désign inclut la feuille de laurier qu’on doit au symbole olympique de la Grèce antique. De l’autre côté de la médaille se trouve la déesse de la victoire Nike avec, en arrière plan, le Stade panathénaïque et l’Acropole d’Athènes.

Chaque médaille a un diamètre de 8,5 centimètres et pèse exactement 500 grammes. Conçues avec une vision de durabilité, les médailles d’or sont complètement exemptes de mercure alors que les médailles d’argent et de bronze comprennent 30 % de matériaux recyclés dans leur alliage. Les rubans sont pour leur part faits à 50% de bouteilles de plastique recyclées.

 À LIRE : Un flambeau olympique épuré et innovateur pour Rio 2016

Rio 2016 a aussi dévoilé lors de la même annonce ses podiums qui mettent de l’avant la végétation qu’on connaît à la ville hôte.

C’est la première fois depuis les Jeux de Sydney que les médailles sont dévoilées aussi près de la cérémonie d’ouverture. En 2000, elles avaient été dévoilées quatre semaines avant l’allumage de la vasque olympique alors qu’à Sotchi 2014, le mystère avait été levé plus de deux mois à l’avance.

Que pensez-vous de leur look?