SECTIONS

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des promotions, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.

Reliez vos comptes

Deconnexion
EN

Site Web officiel de l’Équipe olympique canadienne

Et si une formation québécoise participait au tournoi olympique de hockey?

Et si une formation québécoise participait au tournoi olympique de hockey?

By Steve Boudreau

Plus que quelques semaines avant que ne soit dévoilée la liste des 25 joueurs qui représenteront le Canada aux Jeux olympiques de 2014 à Sotchi. Avec un bassin d’athlètes si talentueux, nous savons tous à quel point il est difficile de se tailler un poste au sein d’Équipe Canada, ce qui explique pourquoi seulement un certain nombre de joueurs québécois réussiront à percer l’alignement. Étant les mordus de hockey que nous sommes, l’équipe d’olympique.ca s’est mise à réfléchir sur la chose. Et si le Québec présentait sa propre équipe au tournoi de hockey olympique en février? À quoi cette formation fictive ressemblerait-elle? On jase là.


DIRECTEUR GÉNÉRAL

Marc Bergevin
Maintenant directeur général des Canadiens de Montréal depuis près de deux ans, Marc Bergevin a fait du dépistage de la LHJMQ une priorité. Il connaît bien le marché et l’importance qu’aurait cette équipe pour la belle province.

LES ENTRAÎNEURS

Entraîneur-chef : Alain Vigneault
Il est l’entraîneur québécois toujours actif ayant le plus d’expérience à la barre d’une équipe de la LNH.

Entraîneurs adjoints : Patrick Roy, Michel Therrien, Guy Boucher
Un mélange de passion, d’expérience et de connaissances impressionnantes. Ces trois hommes sauront obtenir le meilleur de cette équipe.

L’ATTAQUE

Martin St Louis

Les trios

Pierre-Alexandre Parenteau – Mike Ribeiro – Martin St. Louis (C)
David Perron – Vincent Lecavalier – Patrice Bergeron (A)
Alexandre Burrows – Antoine Vermette – Pascal Dupuis
Alex Tanguay – Jonathan Huberdeau – Maxime Talbot

Réservistes : Daniel Brière, Pierre-Marc Bouchard, Derek Brassard

———————

Avec un premier trio composé de P.A. Parenteau, Mike Ribeiro et du capitaine Martin St.Louis, la formation québécoise pourrait compter sur une véritable première ligne capable de marquer de façon régulière sur la scène internationale. Il serait également intéressant de voir de quoi Ribeiro serait capable avec autant de temps et d’espace sur une surface olympique. Et que dire de St. Louis? Non seulement est-il le joueur actif québécois possédant le plus de points en carrière, mais à 38 ans, il représente toujours un danger pour l’équipe adverse; sa moyenne d’un point par match cette saison en témoigne. Son ancien coéquipier chez le Lightning, Vincent Lecavalier, retrouverait sa positon naturelle de centre au sein du deuxième trio en compagnie de Patrice Bergeron et David Perron qui connaît une saison très productive avec sa nouvelle équipe, les Oilers d’Edmonton. Le troisième trio offrirait un mélange de robustesse et de finesse. Comme joueur d’impact dans les deux sens de la patinoire, Antoine Vermette serait un bon candidat pour piloter ce trio aux côtés d’Alexandre Burrows et du vétéran Pascal Dupuis. Évoluant régulièrement avec quelques-uns des plus talentueux joueurs de la LNH (Malkin, Crosby et les frères Sédin), les deux ailiers pourraient facilement apporter un soutien offensif lorsque nécessaire. Finalement, il serait bien difficile d’exclure Maxime Talbot de l’alignement partant. Le joueur de l’Avalanche apporte énergie et passion soir après soir. Ses compagnons de trio, Alex Tanguay et la jeune sensation des Panthers, Jonathan Huberdeau, n’auraient d’autres choix que de le suivre.

*À noter que Jason Pominville et Paul Stasny ne figurent pas sur l’alignement puisqu’ils évoluent pour l’équipe nationale américaine. Cette liste ne considère pas les présentes blessures.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

LA DÉFENSE

Kris Letang

Les duos

François Beauchemin – Kristopher Letang (A)
Marc-Edouard Vlasic – Stephan Robidas
Marco Scandella – Jason Demers

Réservistes : David Savard, Mark Barberio

———————

Force est d’admettre que les défenseurs d’origine québécoise sont une denrée rare dans la LNH. La ligne bleu du Québec aurait un potentiel intéressant malgré le manque de profondeur; à condition de rester en santé. Nul doute que Kristopher Letang représenterait un élément-clé dans toutes les facettes du jeu. Il serait donc difficile d’exclure le quart-arrière vedette des Pingouins de Pittsburgh de cette équipe. Son partenaire, François Beauchemin, pourrait s’avérer être un bon complément à son jeu explosif et parfois risqué. La paire défensive formée de Marc-Edouard Vlasic et Stephan Robidas offrirait une protection solide en zone défensive tout en créant quelques occasions du côté offensif. Reste à savoir à quel point ils seraient compatibles sur la glace olympique. En revanche, il faudrait parier sur une présence limitée de la troisième paire de défenseurs d’Équipe Québec. Jason Demers et Marco Scandella totalisent moins de 350 matchs disputés dans la LNH. Ils sont doués, mais manquent un peu d’expérience.

LES GARDIENS

Corey Crawford, Roberto Luongo

Entre les poteaux

Roberto Luongo
Corey Crawford
Marc-André Fleury

———————

La lutte pour le poste du gardien partant serait chaudement disputée entre le champion de la dernière Coupe Stanley Corey Crawford et l’homme qui a remporter l’or à Vancouver pour le Canada, Roberto Luongo. Puisque qu’il faut choisir, nous présumons que Luongo aurait le rôle de gardien partant en raison de son expérience olympique. Cela dit, Crawford pourrait aisément prendre le relais si jamais Luongo connaissait des difficultés. Malgré un retour en force cette saison, Marc-André Fleury serait relayé à un rôle de spectateur en tant que troisième cerbère québécois.

By Steve Boudreau

Rédacteur, médias sociaux

Identification Olympique

Sondage

Identification olympique gratuite

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.