Biographie :

Membre de l’équipe canadienne féminine de water-polo, Waneek Horn-Miller a remporté une médaille d’or lors des Jeux panaméricains de 1999 à Winnipeg. Elle a par la suite été co-capitaine de la première équipe olympique canadienne féminine de water-polo, laquelle a terminé au 5e rang à Sydney 2000. Peu avant les Jeux, Waneek a fait la couverture du magazine TIME. Lors des Championnats du monde de la FINA en 2001, elle a aidé le Canada à décrocher la médaille de bronze.

Modèle pour la communauté autochtone, Waneek est l’une des athlètes olympiques du Canada les plus influentes issues des Premières Nations. Mohawk de Kahnawake, elle a connu la Crise d’Oka dans la réserve, en 1990, et elle a été poignardée par une baïonnette. Frôler ainsi la mort a été un tournant dans sa vie, et elle s’est appuyée sur l’incident pour alimenter son rêve de participer aux Jeux olympiques.

Waneek travaille actuellement comme ambassadrice d’IndigènACTION auprès de l’Assemblée des Premières Nations où elle s’affaire à développer une stratégie nationale favorisant le sport, la forme physique et le bien-être dans le but d’inciter les jeunes Autochtones à entreprendre des études supérieures grâce à une meilleure estime de soi et un équilibre entre l’éducation et le sport. Elle fait aussi partie de plusieurs conseils d’administration et comités consultatifs.

Elle est diplômée de l’Université Carleton à Ottawa où elle a été nommée athlète de l’année à trois reprises.