Biographie :

Quand Vanessa Riopel a rejoint l’équipe nationale féminine de baseball en 2007, elle parlait à peine quelques mots d’anglais. En 2008, elle n’a pas été retenue dans l’équipe de la Coupe du monde de l’IBAF et elle a pris la décision d’aller passer huit mois en Australie pour peaufiner sa technique. La barrière linguistique a été difficile à surmonter, mais elle a persévéré, sur le terrain et à l’extérieur, et elle est revenue dans l’équipe canadienne pour les trois Coupes de monde suivantes en 2010, 2012 et 2014. Ce n’est pas le premier obstacle que Vanessa doit vaincre. Elle est née avec un pied bot, une anomalie qui la rend admissible aux compétitions des Jeux paralympiques. Quand elle était bébé, les médecins ont brisé et replacé plusieurs os de son pied gauche, mais celui-ci est toujours deux tailles plus petit que son pied droit et il a peu de flexibilité ou de force. Lorsqu’elle n’est pas avec l’équipe nationale, Vanessa joue avec l’équipe Laurier Pub O’Connell de Victoriaville, une équipe masculine AA de la ligue junior majeur du Québec. Elle est la seule joueuse de l’équipe. Elle est aussi extrêmement fière de sa performance à la Coupe du monde de 2010 où elle n’a accordé qu’un seul coup sûr et un point mérité en quatre manches contre le Japon, ce qui a fait d’elle la meilleure lanceuse canadienne contre la meilleure équipe au monde.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Elle est la fille de Daniel Riopel et Céline Majeau. Son frère aîné s’appelle Maxim. Débuts : Elle a commencé à jouer à l’âge de neuf ans parce que son frère jouait au baseball et qu’elle voulait être comme lui. Autres intérêts : Elle aime jouer au tennis, courir et faire du yoga. Elle a obtenu son baccalauréat en kinésiologie et en massothérapie et kinésithérapie en 2013. Elle étudie actuellement à l’Université de Sherbrooke dans un microprogramme de deuxième cycle en enseignement de l’éducation physique et de l’éducation à la santé au Cégep. De tout et de rien : La joueuse de soccer américaine vedette Mia Hamm est sa source d’inspiration parce qu’elles ont le même handicap : un pied bot. En voyage, elle apporte toujours son fer plat parce que ses cheveux doivent être impeccables lorsqu’elle est au monticule. Sa citation préférée : « Pour être un grand champion, on doit croire qu’on est le meilleur. Si tu ne l’es pas, fais semblant. » – Muhammad Ali.

PALMARÈS INTERNATIONAL

CM IBAF : 2014 – 4e; 2012 – BRONZE; 2010 – 5e