Biographie :

Karl Krug

Après avoir remporté le 50 m style libre aux essais canadiens en 2015 et six semaines après avoir eu l’autorisation de représenter le Canada, Karl Kruger a participé à ses premières compétitions de niveau international aux Jeux panaméricains de 2015 à Toronto. Il a remporté une médaille d’argent avec l’équipe du relais 4×100 m style libre. Quelques semaines plus tard, il a fait ses débuts aux Championnats du monde de la FINA où il a participé à l’épreuve du 50 m style libre et à la finale du relais 4×100 m style libre. Pour souligner ses victoires précédentes, Karl a remporté le 50 m style libre aux compétitions de l’U.S. Open en 2013. Il a participé aux essais olympiques américains en 2012 et s’est rendu aux demi-finales du 50 m style libre malgré deux hernies discales. Pendant sa carrière collégiale à l’université Auburn, il a été nommé neuf fois étoile américaine et a aidé les Tigers à remporter les championnats du SEC et le titre de la meilleure équipe de la NCAA.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Ses parents se nomment Karl et Susan Krug. Son frère aîné s’appelle Harry et sa sœur cadette, Kristina. Son père est né à Calgary et a été adopté par un couple américain. Karl a grandi à Yucaipa, en Californie, mais il a décidé de représenter le Canada, car il voulait se rapprocher des racines de son père. Débuts : Il a commencé à suivre des cours de natation et de sécurité nautique à l’âge de 2 ans. L’épreuve de ses toutes premières compétitions a été le 50 m papillon. Il adore l’intensité de l’épreuve du 50 m style libre. Au-delà de la natation : En 2012, il a obtenu son diplôme de l’université Auburn en sciences politiques et sociologie. Il adore regarder la télévision et essayer de nouveaux restaurants. Le lancer de la hache fait partie de ses sports de compétition. Il est entraîneur de l’équipe de natation Swim Atlanta et désirerait devenir entraîneur professionnel ou être entraîneur d’une équipe universitaire. Sa devise : « La chance n’existe pas dans la vie, il s’agit plutôt d’une rencontre entre l’occasion et la préparation. » Il porte une nouvelle paire de chaussures à chaque compétition. Gary Hall Jr. a été sa plus grande influence, car il était toujours mentalement prêt pour les compétitions. On le surnomme Krug Smash.

PALMARÈS INTERNATIONAL

Jeux panaméricains : 2015 – ARGENT (relais 4×100 m style libre), 11e (50 m style libre)

Championnats du monde FINA : 2015 – 8e (relais 4×100 m style libre), 33e (50 m style libre)