Biographie :

Gabriel Beauchesne-SévignyGabriel Beauchesne-Sévigny a participé pour la première fois aux Jeux olympiques en 2008 à Beijing en même temps que sa sœur Geneviève. En compagnie de son partenaire Andrew Russell, il s’est rendu en finale de l’épreuve du C-2 500 m et du C-2 1000 m. Le duo n’était pas aux Jeux de 2012 à Londres parce qu’il n’a pas réussi à obtenir une place qualificative lors des Championnats du monde de 2011 et des Jeux panaméricains de 2011. Faisant preuve d’un bel esprit d’équipe, Gabriel est devenu partenaire d’entraînement des membres de l’Équipe olympique canadienne. Sa résilience a porté ses fruits en 2013 lorsque son nouveau partenaire Benjamin Russell, le frère cadet d’Andrew, et lui ont remporté leur première médaille d’or en Coupe du monde et terminé au quatrième rang des Championnats du monde de l’ICF, un résultat qu’ils ont répété aux Championnats du monde de 2014.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Il est le fils d’Henri-Georges Sévigny et de Renée Beauchesne. Son frère aîné s’appelle Olivier et sa sœur cadette Geneviève. Celle-ci est également membre de l’équipe nationale de canoë-kayak et elle a participé aux Jeux de 2008 à Beijing. Débuts : Il a commencé à faire du canoë à l’âge de 12 ans. Le sport l’attirait parce qu’il lui permettait d’être sur l’eau et qu’il aimait le défi de rester dans le bateau sans chavirer. Son rêve olympique est né en voyant le double olympien David Frost pagayer à son club vêtu de sa veste de l’équipe canadienne. Autres intérêts : Il a obtenu son diplôme de l’Université d’Ottawa en 2013 (génie civil). Il aime jouer aux cartes avec les gars, lire, aller au musée, faire de la planche à rame, du surf et de la voile, ainsi que voyager. Il récolte des fonds pour le Marathon du sport Motionball d’Ottawa pour les Olympiques spéciaux d’Ottawa en plus d’y participer. De tout et de rien : Sa devise : « Monte le son. » Il a l’inspiration facile et quelque chose d’aussi simple qu’une bonne chanson pop avec beaucoup de basse peut le motiver pendant des semaines. En voyage, il apporte toujours ses lunettes à prisme pour lire la nuit. Il collectionne les aimants des différents pays qu’il visite. On le surnomme Gab, le linguiste.

PALMARÈS INTERNATIONAL

JO : 2008 – 5e (C-2 500 m), 6e (C‑2 1000 m)

JPA : 2011 – 5e (C-2 1000 m)

ChM ICF : 2014 – 4e (C-2 1000 m); 2013 – 4e (C-2 1000 m); 2011 – 10e (C-2 1000 m); 2010 – 12e (C-2 200 m), 7e (C-2 1000 m); 2009 – 8e (C-2 1000 m), 7e (C-2 500 m); 2007 – 11e (C-2 500 m); 2006 – 5e (C-2 200 m)