Biographie :

Darren Gardner a conclu la saison 2016‑2017 comme meilleur Canadien au classement de la Coupe du monde de snowboard parallèle avec son meilleur résultat en carrière, une 27e place. Il a fait ses débuts en Coupe du monde en janvier 2010 et il est devenu une présence régulière sur le circuit à partir de la saison 2011‑2012. Il a réussi son meilleur résultat en carrière, une 12e place, en slalom géant parallèle à Asahikawa, au Japon, en février 2015.

Darren a livré certaines de ses meilleures performances sur le circuit Nor-Am où il a été couronné champion du classement général de snowboard parallèle à trois reprises, lors des saisons 2011‑2012, 2013‑2014 et 2015‑2016. Lors de cette dernière, il est monté sur le podium des huit courses dont il a pris le départ, y compris trois fois sur la plus haute marche. Darren a été nommé à l’équipe nationale de développement en 2008 et s’est joint à l’équipe nationale en 2010. Il a participé aux Championnats du monde juniors de 2009 et de 2010. Il s’est classé au 4e rang du slalom parallèle de ces derniers.

En 2015, il a fait la première de ses deux participations consécutives aux Championnats du monde. La même année, il prenait part à l’Universiade d’hiver où il a pris le 9e rang de l’épreuve de slalom géant parallèle. À la fin de la saison 2014‑2015, Darren s’est fracturé la cheville. Il a choisi de persévérer malgré cette épreuve afin de poursuivre son rêve olympique. Il a finalement réalisé son rêve et a participé aux Jeux olympiques de PyeongChang 2018. Il a terminé au 28e rang à l’épreuve du slalom géant parallèle.

À propos de Darren

Débuts : Son premier souvenir est d’avoir tenté de surfer sur son toboggan. Il a commencé à pratiquer le snowboard à l’âge de 4 ans, et la course à l’âge de 8 ans. Son père lui a enseigné à l’aide de bottes de ski sur une planche acrobatique parce qu’il n’existait pas de bottes suffisamment petites. Il a grandi sur les pentes du mont Holimont, dans l’État de New York. Au‑delà du surf des neiges : Il étudie afin d’obtenir un baccalauréat en arts et sciences à l’Université Quest. C’est un mordu de plein air qui aime faire de la planche nautique, du vélo de montagne, du surf, du skateboard et jouer au golf. Il venait tout juste de commencer à compétitionner quand Ross Rebagliati a remporté la médaille d’or à Nagano 1998. Son rêve olympique a ainsi pris vie. Citation favorite : « Celui qui n’a pas le courage de prendre des risques n’accomplira rien au courant de sa vie. » – Muhammed ali.