Résumé des Jeux :

XIIe Jeux olympiques d’hiver

C’est la ville de Denver qui devait accueillir les Jeux olympiques d’hiver de 1976 après l’avoir emporté sur Sion (Suisse), Tampere (Finlande) et Vancouver en mai 1970. Mais quand les citoyens du Colorado ont voté massivement (59,4 pour cent contre 40,6 pour cent) contre l’utilisation des fonds publics pour soutenir les Jeux en novembre 1972, Denver a été forcée de se désister. Le CIO s’est donc tourné vers Innsbruck, 12 ans à peine après avoir accueilli les Jeux, pour un événement clé en main. Le comité d’organisation n’a eu qu’à construire qu’un nouveau centre de glisse à Igls, faisant des Jeux de 1976 les deuxièmes à présenter les épreuves de bobsleigh et de luge sur la même piste. Pour souligner la deuxième réunion de l’élite mondiale des sports d’hiver à Innsbruck, le comité organisateur a allumé deux vasques au pied du tremplin de saut à ski sur le mont Bergisel qui surplombe la ville.

L’Allemande Rosi Mittermaier avait presque gagné les médailles d’or de descente, de slalom et de slalom géant, mais la Canadienne Kathy Kreiner, âgée de 18 ans, s’est immiscée entre la skieuse et son record en enlevant la médaille d’or du slalom géant par 12 centièmes de seconde. Mittermaier a rendu hommage à Kreiner en disant : « Je n’ai pas perdu, j’ai été battue ».

Dave Irwin du Canada participe au ski alpin aux Jeux olympiques d’hiver d’Innsbruck de 1976. (Photo PC/AOC)

Cathy Priestner a décroché la première médaille olympique du Canada en patinage de vitesse en 24 ans, remportant l’épreuve du 500 m. Elle est aussi la première athlète féminine du Canada médaillée olympique de cette discipline. Six fois champion canadien et médaillé de bronze des Championnats du monde de 1974, Toller Cranston est devenu le premier patineur artistique masculin du Canada à décrocher une médaille olympique depuis 1960 quand il est monté sur la troisième marche du podium derrière « l’artiste » John Curry et « l’athlète » Vladimir Kovalev. Également considéré comme un artiste et un pionnier, Cranston s’est classé deuxième au terme du programme libre derrière Curry. Septième des figures imposées, le Canadien a remporté du programme court.

Mary Jane Bowie du Canada participe à la luge aux Jeux olympiques d’hiver d’Innsbruck de 1976. (Photo PC/AOC)