Photo: Antoine Saito
Photo: Antoine Saito

Boutin et Dubois sont les meneurs aux Championnats canadiens de patinage de vitesse courte piste

Après trois jours de compétitions aux Championnats canadiens de patinage de vitesse courte piste, Kim Boutin est la meneuse du classement général chez les femmes alors que Steven Dubois est le meneur chez les hommes.

Mercredi, Boutin a remporté son deuxième 500 m des championnats, s’assurant par le fait même le titre national de la distance. Elle a également gagné le 1000 m de mercredi après avoir terminé troisième de la première course de la distance le week-end dernier. Ces résultats procurent à Boutin 36,400 points ce qui trône en tête du classement devant Florence Brunelle (30,496), Alyson Charles (27,277), Courtney Sarault (26,949), et Camille de Serres-Rainville (23,040).

Brunelle et Charles sont montées sur les deux podiums du 500 m jusqu’à maintenant et Brunelle avait remporté la première course de 1000 m dimanche.

Kim Boutin mène lors d’une course aux Championnats canadiens 2021. (Photo: Antoine Saito)

« J’ai sorti des belles courses et je suis fier de moi », a dit Boutin, triple médaillée olympique. « Je suis bien contente de mon calme et de comment j’ai abordé les courses aujourd’hui. Retrouver mes repères, c’était mon objectif lors des derniers jours. Je me suis reconnue dans mes courses aujourd’hui et j’ai de plus en plus de confiance dans ce que je fais. » 

Tout comme Boutin, Dubois a également obtenu deux victoires mercredi au 500 m et 1000 m du côté masculin. Il s’agissait de sa deuxième victoire au 1000 m à ces championnats. Il occupe maintenant le premier rang du classement général avec 36,000 points, devant Pascal Dion (28,389), Nicolas Perreault (23,773), Jordan Pierre Gilles (23,633) et Maxime Laoun (21,150).

Les Championnats canadiens sont la première étape du processus de qualification pour les Jeux olympiques d’hiver de Beijing 2022. Pour tous les détails, vous pouvez consulter le document Politique et procédures de sélection olympique 2022 courte piste, mais voici quelques points clés à savoir à propos du processus de sélection.

Steven Dubois course contre Pascal Dion aux Championnats canadiens de patinage de vitesse courte piste 2021 (Photo: Antoine Saito)

Aux Championnats canadiens, les patineurs participent à chacune des trois distances individuelles (500 m, 1000 m, 1500 m) à trois reprises. Des points leur sont attribués en fonction du rang qu’ils ont obtenu dans chacune des neuf courses. Le classement général est basé sur les résultats des deux meilleures distances d’un patineur qui sont calculées en fonction des points obtenus dans leurs deux meilleures courses de ces distances. (Ex. : les points des deux meilleures courses de 500m plus les points des deux meilleures courses de 1000 m).

La compétition se poursuivra samedi et dimanche avec les dernières courses de 500 m, 1000 m et 1500 m.

Après les Championnats canadiens, six femmes et six hommes seront sélectionnés pour le bassin de course des compétitions spéciales de qualification olympique (CSQO). Un athlète doit se qualifier pour le bassin de course des CSQO pour être admissible à une nomination sur l’équipe olympique 2022.

Les trois premières places chez les femmes et chez les hommes du bassin de course des CSQO seront octroyées aux trois premiers athlètes du classement général aux Championnats canadiens.

Après quoi, le comité de sélection olympique de PVC pour la courte piste examinera toute demande d’exemption d’athlètes qui n’ont pas été en mesure de participer aux Championnats canadiens en raison d’une maladie ou d’une blessure. Le quintuple médaillé olympique Charles Hamelin a dû déclarer forfait pour la compétition après avoir subi une commotion cérébrale samedi lors d’une course. Une autre membre de l’équipe nationale, Danaé Blais, ne participe pas à la compétition pour des raisons médicales, mais sera réévaluée pour voir si elle peut être de retour sur la glace ce week-end. Un maximum de deux demandes d’exemption par genre peut être accordé.

Si aucune exemption n’est accordée pour un genre, les résultats des Championnats canadiens seront utilisés pour sélectionner plus de patineurs au sein du bassin de course des CSQO. Les places restantes, jusqu’à deux par genre, seront des choix discrétionnaires du comité de sélection olympique de PVC pour la courte piste basés sur des facteurs comme les résultats internationaux antérieurs et l’expérience, les performances à l’entraînement et l’incidence sur la dynamique d’équipe.

Les 12 athlètes du bassin de course des CSQO participeront au circuit de la Coupe du monde de ISU. Les quatre étapes du circuit serviront de compétitions spéciales de qualification olympique. Pour être admissible au quota maximal de cinq femmes et cinq hommes, le Canada doit se qualifier pour le relais et obtenir huit places de quota dans des épreuves individuelles pour chaque genre respectif.

Les quatre Coupes du monde auront lieu à Beijing, Chine (21-24 octobre), Nagoya, Japon (28-31 octobre), Debrecen, Hongrie (18-21 novembre) et Dordrecht, Pays-Bas (25-28 novembre).