Les athlètes d’élite du Canada sont de retour à leur programmation presque régulière d’entraînement!

Cela fait des mois que les athlètes de partout n’ont pas été au gymnase, à la piste, à la la piscine ou à la patinoire. Cependant, pour ces athlètes d’Équipe Canada, la longue attente est maintenant terminée.

Certains porteront maintenant leur attention sur la nécessité de retrouver leur rythme d’entraînement habituel, et le retour se fera en douceur; tandis que d’autres appuieront à fond sur le gaz en pensant déjà aux prochains Jeux olympiques.

Mikaël Kingsbury (Ski acrobatique)

Ce n’est peut-être pas de la neige, mais ça n’arrêtera certainement pas le King des bosses et champion olympique en titre. Le simple fait de remettre les skis et de recommencer à y aller d’acrobaties sur la rampe d’eau, c’était bien suffisant à ses yeux après de longs mois d’attente.

Meaghan Benfeito (Plongeon)

Benfeito, triple médaillée de bronze olympique, a toutes les raisons d’afficher un sourire étincelant. En réalisant à quel point la piscine lui manquait, tout comme la satisfaction d’avoir les muscles endoloris après un entraînement, elle a plongé tête première dans son entraînement vers le podium olympique.

Gabrielle Daleman (Patinage artistique)

La médaillée d’or olympique de l’épreuve par équipes à PyeongChang nous a montrés ses talents de TikTokeuse alors qu’elle a repris sa routine d’entraînement. Nous lui donnerons le maximum de points pour son interprétation.

Ashley Lawrence (Soccer)

View this post on Instagram

First day back vibes – Première journée de reprise #PSG

A post shared by Ashley Lawrence (@ashley_lawrence10) on

Être avec son équipe, c’est être à la maison pour la médaillée de bronze de Rio 2016. Après avoir passé ce qui semblait être une éternité en pause, Lawrence et le reste des joueuses de son équipe, le Paris Saint-Germain, étaient de retour sur le terrain. 

Sam Pedlow (Volleyball de plage)

Pour les athlètes, chaque jour passé loin de leur sport préféré peut sembler être une éternité. Pedlow n’a pas perdu du temps à reprendre là où il avait laissé, alors qu’il lorgne une place au sein du contingent canadien pour Tokyo 2020.

Joelle Bekhazi (Water-polo)

Les joueuses de water-polo d’Équipe Canada ont longtemps eu l’impression d’être comme des poissons hors de l’eau. L’équipe qui se dirigera vers Tokyo dans pas si longtemps a sauté à pieds joints dans l’action après plus de 100 jours loin de son environnement habituel.

Pierre-Luc Poulin (Canoë-kayak de vitesse)

View this post on Instagram

Training is going well! 🙈

A post shared by PierreLucPoulin (@ppoulin11) on

Poulin était prêt à partir en lion dès qu’il s’est retrouvé sur l’eau. Celui qui a aidé l’embarcation canadienne de K-4 à se qualifier pour l’épreuve du 500 m à Tokyo 2020 a senti le vent lui chatouiller les cheveux alors qu’il filait sur le lac en reprenant l’entraînement.

Brandie Wilkerson (Volleyball de plage)

Au lieu de regarder derrière, Wilkerson a choisi de regarder devant. La joueuse de volleyball de plage ne perd pas son objectif de vue alors qu’elle est impatiente non seulement de sentir la douceur du sable entre les orteils, mais surtout de prendre part à sa prochaine compétition.