Équipe Canada ne cesse de dominer aux Championnats du monde de distances individuelles en patinage de vitesse de l’ISU à Salt Lake City, en Utah, ce vendredi.

Après être montés ensemble sur le podium de l’épreuve du 5000 m jeudi, Graeme Fish et Ted-Jan Bloemen ont pu répéter l’expérience au 10 000 m masculin.

Cette fois-ci, Fish s’y trouvait au sommet après avoir franchi la ligne d’arrivée en fracassant le record du monde. L’athlète de 22 ans a terminé sa course avec un temps historique de 12:33,868 pour s’emparer de l’or. Son compatriote et ancien détenteur du record au 10 000 m à quelques secondes près (12:45.010), Bloemen, s’est mérité l’argent. L’Allemand Patrick Beckert a quant à lui terminé l’épreuve en 12:47,934 pour le bronze.

Chez les femmes, Ivanie Blondin , Isabelle Weidemann et Valérie Maltais ont décroché le bronze en poursuite par équipe avec un temps de 2:53,628. À leurs côtés sur le podium, le Japon a récolté l’or (2:50,766) et les Pays-Bas l’argent (2:52,656).

C’était un premier podium en Championnats du monde dans une épreuve de longue piste pour Valérie Maltais, qui a fait le saut de la courte piste il y a quelques années.

L’action se poursuit au Utah Olympic Oval jusqu’à dimanche. Équipe Canada détient déjà cinq médailles.