Une série de scénarios devait se réaliser pour que cela arrive, et c’est arrivé : Équipe Canada passe à la ronde finale, ou « Final 8 », à la toute première édition de la Coupe ATP, à Sydney, en Australie.

Cela fait déjà plus de 24 heures que le Canada a joué ses matchs de ronde préliminaire à la Coupe ATP, mais son sort était loin d’être cristallisé. Pour que nos Canadiens accède à la ronde finale, voici ce qui devait se passer :

Et tout ça, en une journée de matchs!

Finalement, c’est en plus grâce à la victoire de 2-1 l’Argentine dans son duel contre la Croatie, qui s’est concrétisée ce matin, que le Canada a confirmé qu’il faisait partie des huit meilleures équipes du tournoi jusqu’à maintenant. Il est en 8e position de ce classement, ce qui explique en partie pourquoi c’était une lutte serrée jusqu’au dernier point.

Équipe Canada, composée pour ce tournoi de Denis Shapovalov, Félix Auger-Aliassime, Steven Diez, Adil Shamasdin et Peter Polansky, affrontera en quarts de finale la Serbie, qui est menée par Novak Djokovic.

À LIRE : Shapovalov et Auger-Aliassime : leur ascension vers les hautes sphères du tennis, en chiffres

Le format de la Coupe ATP ressemble à celui de la Coupe Davis : les pays s’affrontent en duels, qui comprennent deux matchs de simple et un match de double. Les trois matchs de chaque duel doivent obligatoirement être joués afin de permettre la construction d’un classement final équitable.

Au début du tournoi, les pays sont répartis au hasard en six groupes de quatre nations. Pendant la phase préliminaire, et pour obtenir une place dans le Final 8, chaque pays doit doit donc prendre part à trois duels.

Les huit équipes comptant le plus grand nombre de victoires (en cas d’égalité, des règles de priorités s’appliquent selon les manches, puis de jeux) lors de la phase préliminaire passent en ronde finale.

Le quart de finale Canada – Serbie commence jeudi soir, à 18 h (HE).