Les Canadiennes ont conclu en force lors de la dernière journée de la Coupe du monde de courte piste de l’ISU à Montréal, où elles ont capturé des médailles au 500 m, au 1000 m et au relais 3000 m, dimanche.

Kim Boutin a (encore une fois) triomphé sur la glace. Elle a remporté sa seconde médaille d’or du week-end, après celle obtenue au 1000 m hier, lorsqu’elle a gagné la finale du 500 m grâce à un chrono de 42,568 secondes. Ce temps lui a d’ailleurs valu un nouveau record à l’Aréna Maurice-Richard.

À LIRE : L’or pour Kim Boutin et l’argent pour Steven Dubois à Montréal

Sur le podium, elle était accompagnée de l’Italienne Martina Valcepina (42,659) et de la Polonaise Natalia Waliszewska (42,779). À noter que Alyson Charles participait également à cette finale; elle a terminé 4e.

Boutin n’est rien d’autre que dominante cette saison. En seulement deux étapes de la Coupe du monde, elle a décroché quatre médailles d’or en autant d’épreuves individuelles auxquelles elle participait.

Quelques minutes plus tard, sa coéquipière Courtney Sarault se hissait elle aussi sur le podium, après avoir pris l’argent à la deuxième finale du 1000 m du week-end. Elle a franchi la ligne d’arrivée à 1:30,959. Elle a été devancée par Han Yu Tong, de la Chine (1:30,712), alors que Ekaterina Efremenkova, de la Russie, a terminé troisième (1:31,125).

Courtney Sarault mène la course.

Courtney Sarault en action à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste de Montréal, le 10 novembre 2019. (Photo : Greg Kolz)

Boutin et Sarault ont ensuite fait équipe avec Danaé Blais et Alyson Charles pour la finale du relais 3000 m féminin, où elles ont décroché le bronze avec un temps de 4:09,513. La Chine a remporté l’épreuve (4:09,184), et la Russie a terminé deuxième (4:09,355).

Équipe Canada conclut donc le week-end avec une récolte de cinq médailles.