Le quatuor canadien formé de Kayla Sanchez, Taylor Ruck, Emily Overholt et Penny Oleksiak ont mis la main sur la médaille de bronze du relais 4×200 m féminin des Championnats du monde de la FINA, jeudi, à Gwangju, en Corée du Sud.

Les nageuses canadiennes ont du même coup établi un nouveau record national grâce à un chrono de 7 min 44,35 s. L’Australie et les États-Unis se sont emparés respectivement de l’or et l’argent.

Les Australiennes ont d’ailleurs fracassé le record mondial avec un temps de 7:41,50.

En plus de terminer sur le podium, le Canada est parvenu à se qualifier pour l’épreuve des Jeux de Tokyo 2020 en vertu de son classement parmi le top 12.

À LIRE : Kylie Masse défend son titre mondial au 100 m dos

Plus tôt en journée, Markus Thormeyer a brisé le record canadien au 200 m dos après avoir enregistré un temps de 1:56,96.

Thormeyer n’avait pourtant pas prévu prendre part à la demi-finale, mais le nageur canadien a obtenu un couloir à la dernière minute suite à l’abandon du Chinois Xu Jiayu. Il prendra le départ à la finale au cinquième rang.

À LIRE : Maggie MacNeil remporte le titre du 100 m papillon

Les Mondiaux de la FINA se poursuivent jusqu’au 28 juillet.

Pour suivre toute l’action, consultez l’horaire de la webdiffusion de la CBC.