Parmi les 477 athlètes canadiens qui vont aux Jeux panaméricains de Lima 2019, sept sont de futurs olympiens issus du Camp des recrues RBC.

Certains de ces athlètes sont passés à leur discipline actuelle après avoir été identifiés comme potentiels talents au Camp des recrues RBC par des Fédérations nationales de sport (FNS).

Depuis les débuts du programme en 2016, plus de 5 500 athlètes ont été testés lors d’événements du Camp des recrues RBC à travers le Canada. Ces événements ont aidé les FNS du Canada à découvrir des athlètes au potentiel olympique.

Voici leurs histoires :

Cyclisme sur piste

Kelsey Mitchell (Camp des recrues RBC 2017)

Kelsey Mitchell (au centre) pose avec Curt Harnett et Karina LeBlanc après avoir réalisé la meilleure performance féminine en vitesse au Camp des recrues RBC 2017, à Toronto.

À l’origine, Kelsey Mitchell était une athlète de sports d’équipe, ayant joué au soccer pendant 18 ans. Après avoir participé au Camp des recrues en 2017, elle a été sélectionnée par Cyclisme Canada pour leur programme de cyclisme sur piste.

Sa décision a commencé à porter ses fruits. Aux Championnats canadiens de piste en 2018, elle a remporté l’épreuve féminine de vitesse.

Plus tôt cette année, elle a pris le 6e rang à la Coupe du monde de Hong Kong.

Athlétisme

Pierce LePage (Camp des recrues RBC 2016)

Pierce LePage participe au lancer du javelot du décathlon aux Jeux du Commonwealth à Gold Coast, en Australie, le 10 avril 2018. (AP Photo/Dita Alangkara)

Pierce LePage est le tout premier gagnant du Camp des recrues RBC. Avant de participer au programme, il pratiquait déjà l’athlétisme depuis l’âge de 12 ans.

Quand il avait 17 ans, LePage a commencé à participer au décathlon, et a remporté le titre aux Championnats nationaux d’athlétisme 2017.

Il a ensuite participé aux Jeux du Commonwealth en 2018, où il a remporté l’argent. Il a tout récemment décroché sa première victoire en décathlon en France en juin.

Jerome Blake (Camp des recrues RBC 2017)

Le sprinteur Jerome Blake prendra part au 200 m et au relais 4×100 m. Il se spécialisait auparavant au 400 m haies, mais s’est tourné vers le sprint après qu’un entraîneur l’ait observé alors qu’il testait sa vitesse sur une piste pendant qu’il supervisait son petit frère sur un terrain de soccer.

L’an dernier, Blake a participé aux Championnats NACAC à Toronto, et faisait partie de l’équipe du relais 4×100 m qui a remporté l’or.

Canoë-kayak (sprint)

Jacob Steele (Camp des recrues RBC 2018)

Le podium du K-1 500 m masculin junior des Championnats canadiens de canoë-kayak sprint 2018 à Sherbrooke, Québec. Jacob Steele (au centre) a remporté l’épreuve. (Photo : Canoë/Kayak Canada)

Jacob Steele pratique le canoë-kayak depuis l’âge de huit ans.

Avant de devenir un athlète de canoë-kayak sprint, Jacob Steele était un nageur de compétition.

Il a participé aux Jeux du Canada d’été en 2017, remportant trois médailles pour la Nouvelle-Écosse. Steele a aussi pris part aux Championnats du monde universitaires de l’ICF en 2018. L’an dernier, il a aussi participé aux Essais de l’équipe nationale, terminant 3e en finale A du K-2 1 000 m.

Alanna Bray-Lougheed (Camp des recrues RBC 2016)

Alanna Bray-Lougheed lors d’une compétition de canoë-kayak sprint. (Canoe/Kayak Canada)

Enfant, Alanna Bray-Lougheed a joué à de nombreux sports – natation, danse, tennis et softball, pour n’en nommer que quelques-uns. Sa première expérience de canoë s’est déroulée lorsque sa famille a acheté un canoë pour leur chalet. Sa mère l’a donc inscrite à un programme de canoë, puisqu’elle ne savait pas comment en faire.

Bray-Lougheed a rejoint l’équipe nationale en 2015, et a atteint la finale A du K-2 1 000 m lors de ses premiers Championnats du monde de l’ICF, en 2017, où elle a terminé sixième avec Courtney Stott.

Anna Negulic (Camp des recrues RBC 2017)

Anna Negulic lors des tests à la finale du Camp des recrues RBC à Halifax en 2017. (COC/Kevin Light)

Anna Negulic a représenté le Canada aux Championnats du monde universitaires de canoë sprint de la FISU en 2018, où elle a atteint la finale A dans chacune de ses quatre épreuves.

Elle a aussi participé aux Championnats du monde U23 en 2017 après avoir pris part aux Championnats du monde juniors en 2015 et 2016.

Canoë-kayak (slalom)

Liam Smedley (Camp des recrues 2018)

Le camp des recrues RBC, le 2 juin 2018, Toronto.

Liam Smedley a commencé le canoë puisque toute sa famille pratiquait ce sport. Aux Championnats nationaux de 2018, il a pris le bronze au C-1.

Il a également participé aux Championnats du monde U23 en 2016 et à la quatrième étape de la Coupe du monde de canoë slalom de l’ICF en 2017.