Au cours de ses 142 années d’existence, The Championships (plus connu sous le nom de Wimbledon) a vu certaines des plus grandes stars du tennis au monde livrer des moments vraiment incroyables.

Alors que le tournoi 2019 touche à sa fin, voici un aperçu des moments de cette année qui resteront gravés dans nos mémoires.

Auger-Aliassime brille sur l’herbe

Le Canadien Félix Auger-Aliassime a surpris beaucoup de joueurs à Wimbledon en passant au troisième tour, battant au passage son compatriote et bon ami Vasek Pospisil. Bien que son parcours impressionnant se soit terminé trop tôt à son goût et le nôtre, c’était une performance remarquable pour le plus jeune joueur du tournois masculin de Wimbledon 2019.

Du haut de ses 18 ans, the sky is the limit pour Auger-Aliassime et beaucoup pensent qu’il est l’un des principaux héritiers du Big 3: Federer, Djokovic et Nadal.

The Great Gaby

La Canadienne Gaby Dabrowski et sa partenaire Xu Yifan ont entamé leur campagne à Wimbledon en tant que quatrième têtes de série du double féminin. Le duo a ouvert le tournoi avec quatre solides performances sans laisser tomber une seule manche avant de battre les championnes en titre en trois manches pour atteindre la finale.

Malgré leur parcours incroyable, elles ont finalement été défaites 6-2, 6-4 dans une finale divertissante par Barbora Strýcová et Hsieh Su-wei.

Loco pour Coco

Lors de la journée d’ouverture à Wimbledon, Cori «Coco» Gauff, âgée de 15 ans, a causé la surprise en éliminant son idole Venus Williams. Même si le plus probable était de penser que Williams dominerait le match, Gauff a montré que vous ne devez jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, car elle a vaincu son adversaire en deux manches. Cette victoire impressionnante de Coco à son premier match à vie au tableau principal de Wimbledon survient après qu’elle soit devenue la plus jeune joueuse de l’ère Open à franchir la phase des qualifications de Wimbledon… et ce n’était pas fini!

 

La renommée de Coco a continué de croître à Londres après une victoire contre la Slovaque Magdalena Rybáriková. Même si sa campagne magique s’est arrêtée au deuxième lundi du tournoi contre la future championne Simona Halep, Coco a continué de faire jaser pour tout le reste du tournoi.

Serena domine, Simona surprend

Serena Williams est arrivée à Wimbledon avec comme seul objectif de remporter son huitième titre au All England Club et, dès son match d’ouverture, on a vite compris qu’elle était en business. Mais contre toute attente, Halep l’a arrêtée en finale du tournoi. La nouvelle championne a joué le meilleur tennis de sa vie pour s’offrir son abonnement à vie à Wimbledon en seulement 58 minutes. Halep a eu le dessus sur Williams en deux manches de 6-2.

Chez le double mixte, Williams a également fait sensation avec son partenaire britannique (et favori des fans), Andy Murray. Malgré une défaite de la dream team au troisième tour, Serena peut se vanter d’avoir attiré l’attention sur la compétition du double mixte, souvent négligée par le public.

100 victoires pour Federer

Après avoir surpassé Jimmy Connors au nombre de victoires en Grand Chelem plus tôt dans le tournoi, Roger Federer a battu Kei Nishikori en quatre manches pour remporter son 100e match de Wimbledon en quarts de finale du tournoi de 2019. Federer devient ainsi le premier joueur de l’histoire à remporter un siècle de victoires sur les courts d’un des quatre tournois du Grand Chelem.

Le vainqueur de 20 tournois du Grand Chelem a terminé sa quinzaine de rêve à Wimbledon en finale face à un adversaire à sa hauteur : Novak Djokovic. Après un match marathon de près de 5 heures, soit la pus longue finale de l’histoire de Wimbledon, le Serbe a finalement remporté le titre pour la cinquième fois.

Federer a par ailleurs annoncé qu’il ne serait pas de la Coupe Rogers à Montréal, en août.