Les joueuses de rubgy à sept d’Équipe Canada ont levé un trophée pour la première fois depuis 2017, tôt dimanche matin, lorsqu’elles ont remporté la quatrième étape des Séries mondiales, à Kitakyushu, au Japon.

Imbattues depuis le début du tournoi, elles ont gagné leur excitant match de finale contre les Anglaises 7-5.

La Grande-Bretagne a dominé la première demie, perçant la solide défense canadienne pour prendre l’avance 5-0. Équipe Canada a redoublé d’ardeur en seconde demie, mais les Anglaises ont accompli d’excellents arrêts sur les essais de leurs rivales.

La capitaine, Ghislaine Landry, a encore une fois montré pourquoi elle est la meilleure pointeuse de tous les temps quand elle a donné la victoire au Canada lors de la dernière poussée offensive en remportant l’essai, alors que ses troupes tiraient toujours de l’arrière par cinq points. Elle a ensuite réussi sa conversion pour les deux précieux points supplémentaires.

Landry a d’ailleurs remporté le titre de Joueuse de la finale.

L’an dernier, les Canadiennes n’avaient pas participé aux quarts de finale pour la première fois de l’histoire. Leur trophée remporté au Japon était leur quatrième.

Les Canadiennes sont maintenant deuxièmes au classement mondial, soit en excellente position pour se qualifier pour les Jeux de Tokyo 2020. L’équipe de rugby à sept sera de retour sur le terrain pour défendre sa place olympique, mais cette fois à la maison, lors du tournoi HSBC Canada qui aura lieu les 11 et 12 mai prochains à Langford, en Colombie-Britannique.